Revenir en haut Aller en bas
Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Une rumeur?
Top-sites



 :: Hors RP :: Archives RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un CDI à temps partiel?

avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Sam 7 Jan - 17:18
Je regarde mon GPS. Ca caille un peu, l'hiver est là et les rafales de vent des voitures qui passent en flottant ne sont pas vraiment des plus agréables... Mais ça, c'est rien. J'ai suivi les coordonnées données par ce monsieur Turner... Alichose. Et le truc, c'est que ça m'a menée ici... Tout près du LRCPM. Autrement dit, à la fois un lieu indispensable pour la science et pour la moindre percée dans le domaine de la biologie notamment, mais aussi un lieu qui finira probablement en cendres et en ruines au prochain soulèvement de ces fameux "Maudits".

Il est assez tard, je suis venue après ma journée de cours et j'ai mis plus de temps que je le pensais à trouver... "Bio-Expa". Le laboratoire privé de l'homme qui m'a abordée à la bibliothèque. Est-ce qu'il travaille pour le LRCPM? En parallèle à eux, ou affilié à eux? Si c'est le cas, non seulement ça ne serait pas une très bonne idée pour moi de continuer plus loin, mais de toutes façons, je doute qu'ils laissent travailler quelqu'un comme moi aussi facilement à l'intérieur. Enfin... Sauf dans certaines conditions... Comme celles qui m'ont amenée à travailler dans leur centre pendant les premières années de ma vie.

Je reste plantée là, sur le trottoir. La nuit est déjà là, j'ai un peu froid. Je replace une mèche derrière mon oreille, mon bonnet sur le crâne. Bon, ce serait trop bête de cracher sur du matériel dernier cri. Autant tenter le coup. Je traverse - je me fais klaxonner par un connard qui conduit sa bagnole A-G comme un manche - et j'arrive devant la porte de Bio-Expa. Je pousse la porte sans frapper, et arrive dans un petit hall, devant une secrétaire qui relève la tête. Elle fait une drôle de tête en me regardant. Enfin, pas plus drôle que n'importe quel citoyen, j'imagine. Je ne fais plus trop attention.

- Salut. Mlle Reid. Je viens voir Mr Turner. C'est lui qui m'a invitée.

Ok, peut-être un peu froide... Mais c'est pas à elle que je suis venue parler. Et puis j'ai pas envie de perdre du temps à expliquer quoi que ce soit; avec mon bomber et mon bonnet, je dois ressembler à une lycéenne perdue.

Ou alors, pour elle, je ressemble juste à une Maudite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Lun 9 Jan - 9:07
L'eau coule lentement dans le lavabo. Laissant partiellement le visage d'un homme fatigué par le travail. Fatigué par toutes ces heures de recherches qui n'étaient finalement vouées qu'à finir dans le mur. Il y avait des bonnes nouvelles, mais elles étaient tellement minimes dans cet amas d'échecs. L'eau est porté jusqu'à son visage. Elle coule lentement, rafraîchissant la peau saine, tout en prenant la forme d'aiguilles déchirant de douleur la peau brûlée. Ce double visage. Cette double face dont ses paires avaient peur. Dernière horreur vue par les dénommés maudits. Elle était là, se contemplant dans le miroir, usée par la nuit blanche de recherches. Mais étant bien parti pour la journée, autant aller se prendre un café. Alistair enfila donc son masque et referma sa chemise, descendant au rez de chaussé.

---


Mlle Pepin devait certainement avoir une tête des plus ahuries. Lorsque la jeune fille passa l'entrée, elle ne s'attendait vraiment pas à voir une mutante ici. De son plein gré qui plus est. Et l'énoncé du Dr Turner ne fit qu'achever la pauvre secrétaire qui laissa sa mâchoire tomber sous la demande de son interlocutrice.

-Un instant!

Articula-t-elle difficilement. Prenant son téléphone pour appeler le bureau de l'homme concerné.  Toutefois il n'y eut aucune réponse. En raccrochant, elle allait sûrement s'excuser auprès de l'invitée mais le silhouette du scientifique se profilant dans le couloir, elle ne put que se taire, accueillant l'homme avec l'air le plus décontenancé du monde. Alistair tourna la tête vers Skye lorsque Mlle Pepin lui indiqua sa visite, reprenant peu à peu un sourire  sincère, sentant l'espoir revenir en lui.

-Oh Mlle Reid, heureux de vous compter parmi nous, dit il, la saluant d'un hochement de tête, allant vers elle. Heureux d'apprendre que vous acceptez mon invitation.

Il regarda l'attirail de la jeune femme, qui ressemblait à une pauvre jeune fille perdue dans ce hall d'établissement scientifique. Ce que devait d'ailleurs penser la secrétaire qui laissait son regard passer d'une personne à une autre avec cette incompréhension que les ignorants ont. Alistair se décla pour montrer l'escalier, souriant vers Skye.

-Mon labo principal est en haut, si vous voulez bien me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Mar 10 Jan - 17:11
La secrétaire me fait patienter le temps d'un coup de fil. En vain, apparemment, puisqu'en moins d'une minute, elle a déjà raccroché. Je ne me suis pas trompée d'endroit, puisqu'il y a bien un Mr Turner ici. Alors, quoi... Il n'est pas le patron, ou quelque chose comme ça? Si, il doit forcément être hors de son bureau. Je suis bien placée pour savoir que les scientifiques ne sont pas toujours joignables facilement. Vous avez déjà essayé de répondre au téléphone avec une boîte de pétri pleine de tri-iodure d’azote ans les mains?

N'essayez pas.

Tiens... Le voilà. Blouse blanche, et toujours son masque sur la tête. Toujours avec le tri-iodure d’azote en tête, je commence à moins me poser de questions sur les possibilités menant à la nécessité de cacher son visage... Quand il me salue, prenant la suite de sa secrétaire.

-Oh Mlle Reid, heureux de vous compter parmi nous. Heureux d'apprendre que vous acceptez mon invitation.

Une invitation, pour le moment, ce n'est que ça... Je dois avouer que je ne suis pas super chaude à l'idée de bosser à côté du LRCPM. Il me montre l'escalier, qui mène probablement à son bureau. Je salue juste de la tête la secrétaire, qui a l'air de se demander autant que moi ce que je fais ici, et je monte devant Alistair, sans retirer mon manteau, mon bonnet, et en gardant mon sac à l'épaule.

- Je suis juste venue voir votre labo, comme promis... Je sais pas encore si j'accepte ou non.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Dim 15 Jan - 19:56
Elle a raison, elle n'est venue ici que pour voir les équipements, certes avancés, et sous invitation du scientifique. Jamais elle n'a affirmé vouloir travailler sous la tutelle de Vlad. De plus il y pense, elle n'est pas la moitié d'un idiot, elle a sûrement remarqué le LRCPM non loin. Ce qui peut ternir à sa décision finale.

Le pas lent, le menton entre les doigts, Alistaire pensait à tout ça, regardant le dos de la jeune femme. Il devait vraiment y mettre beaucoup d'effort pour garder cette génie. Même si elle est mutante, même si il veut l'examiner, il doit la faire percer le secret de la génétique et trouver la clé d'une humanité pure.

Ils arrivent à l'étage, laissant au Docteur tout le plaisir d'ouvrir la porte. Il dévoila la vision de son bureau en premier temps. Noyé de dossiers et de fiches. Derrière se tenait un tableau à feutres, rempli de schémas et d'hypothèses. Alistair alla poser sa blouse sur son siège, invitant la jeune femme à entrer.

Sur le coté, proche des fenêtres se trouvaient divers équipements. Allant des microscopes, à la centrifugeuse. Des produits chimique dans les étagères, les outils dans leur tiroir. Tout ce dont un scientifique rêvait. Il y avait même un réfrigérateur au fond de la salle.

Vlad prit le téléphone, appelant sa secrétaire:

-Apportez nous un café pour moi et.., se tournant vers Skye. Vous désirez?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Dim 15 Jan - 20:28
Dans l'escalier, j'ai l'impression de sentir son regard me fixer... Mais pas genre, fixer mes fesses ou quelque chose comme ça. Quelque chose de plus... De plus inquiétant? Bizarre, comme sensation. Je pense qu'être à côté du Labo Anti-Maudit joue avec mes nerfs...

Quand on arrive en haut, le docteur me dépasse, et ouvre la porte de son bureau. C'est à peu près ce  à quoi je m'attendais, vu le personnage. Passionné par son métier, mais loin d'être une fée du logis... Un bordel innommable de dossiers et de feuilles volantes, de fiches et de radios...

Il avance et pose sa blouse sur le dossier de sa chaise de bureau, en m'invitant à entrer; derrière lui, un tableau blanc arbore tout un tas de schémas et d'hypothèses, toutes se terminant par des questions ou des points d'interrogations, des variables manquantes ou erronées. Une ou deux me sont familières, le reste, de son cru probablement, doit être le fruit de ses recherches...

Après avoir mentalement cherché la solution à une ou deux des équations, mon regard parcourt le reste de la salle, parfaitement équipée, pendant que le docteur appelle sa secrétaire.

- Apportez nous un café pour moi et... Vous désirez?
- Oh, euh, juste un thé ou une infusion, merci... Vous avez un équipement plutôt dernier cri, c'est... Impressionnant. C'est sûr que mes résultats seraient beaucoup plus rapides qu'avec du matériel niveau lycée...

Je n'aborde pas tout de suite le sujet d'une éventuelle affiliation au Labo Anti-Mutants... Je préfère attendre de voir quel genre de propositions il va me faire, ou même s'il va essayer de faire comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Dim 15 Jan - 22:48
-Un thé pour la demoiselle.

Il raccrocha tout de suite après, poussant un dossier pour s'asseoir sur le bureau, face à la jeune femme. En effet, rien ne peut dépasser l'efficacité de ce que propose le matériel du scientifique. Ce qui est un bon point pour le recrutement de Skye. Il hocha la tête, compréhensif, regardant de manière vague toute la pièce.

-De plus, il y a assez de place pour plusieurs projets en même temps, du coup vous ne seriez pas dérangée par qui que ce soit.

Al' avait l'air de parler comme un vendeur immobilier, montrant tous les atouts du logement mais sans pour autant parler des petits points négatifs. Mais bon, il faut bien s'y intéresser un jour ou l'autre. L'homme tourna donc la tête vers les fenêtre, prenant une légère inspiration.

-Il faudra bien en parler un jour. Oui le LRCPM se trouve à proximité de mon laboratoire mais je prends l'entière responsabilité de vous accueillir ici. Rien ni personne n'aura le droit de vous importuner ici.

Puis il revint planter son regard dans celui fendu de la jeune femme. Attendant d'entendre une quelconque réponse. Inconsciemment, sentant une démangeaison sur sa joue gauche, il voulut la frotter. Mais le plastique de son masque toucha ses doigts, le faisant grimacer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Lun 16 Jan - 16:52
Une fois assis à son bureau, il ressemblait assez à un des professeurs de Castlemist. J'ai jamais aimé être séparée de quelqu'un par un bureau. Un peu comme pendant les entretiens d'embauches, les visites médicales... Tous ces trucs-là. Le rapport humain et même hiérarchique est faussé par un ersatz d'argument d'autorité.

Plusieurs projets en même temps... J'imagine que ça signifie que je serais dans la même pièce que lui. J'avoue que je ne m'attendais pas à ça. Je renifle, aux trois quart pour montrer mon appréhension, le dernier quart parce qu'il ne fait pas super chaud dehors. Ne pas être dérangée par qui que ce soit...? Et par lui, alors...? Sans compter le plus gros point noir, pas encore évoqué... Le docteur soupire en regardant par la fenêtre.

- Il faudra bien en parler un jour. Oui le LRCPM se trouve à proximité de mon laboratoire mais je prends l'entière responsabilité de vous accueillir ici. Rien ni personne n'aura le droit de vous importuner ici.

L'entière responsabilité...? Le LRCPM est un organisme gouvernemental, il me semble... Je doute que l'avis du docteur surpasse ceux de l'état. Donc, en gros, je serais simplement... "cachée" ici. Ce qui dépendra du type de contrat qu'il me propose... S'il s'agit d'un CDI en bonne et due forme, et que je travaille officiellement ici, il risque sa réputation, et probablement son boulot. Mais s'il me fait simplement travailler au noir, alors c'est moi qui pourrait me retrouvée livrée à la police, ou pire, au LRCPM...

Il attends ma réponse, passant machinalement le doigt sur son masque protecteur.

- Si vous êtes capable d'assurer ça, alors ça reste un marché tentant... Quel genre de contrat est-ce que vous me proposeriez...? Et, évidemment, tout ce qui va avec... Quels locaux, les mêmes que les vôtres? Mon propre labo? Quelles horaires, quelles restrictions...? Des thèmes de recherches imposés? Un salaire?

Le salaire, c'était en plus... A la bibliothèque, on avait juste parlé d'un échange de bons procédés, me permettant d'utiliser un matériel de pointe. Mais sans salaire, pas de contrat, et sans contrat, pas de sécurité...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Lun 16 Jan - 21:57
Au fur et à mesure que la jeune femme parlait, une graine d'angoisse était en train de se planter dans l'esprit du scientifique. Cette petite n'était pas qu'un peu intelligente mais bien trop. Si elle le voulait, elle rendrait sûrement tous les chercheurs de la ville scientifique. Il chassa son angoisse en hochant la tête suite au questionnement de la jeune femme, se levant pour se rapprocher de quelques pas.

-Et bien un pour le contrat, je peux vous en proposer un à temps indéterminé. Comme ça vous pourrez voir si vous vous accoutumez au laboratoire. Ensuite si vous désirez œuvrer en paix, je peux toujours vous réserver le laboratoire aux horaires de votre choix. Pour les recherches, j'ai bien vu ce sur quoi vous vous intéressez, je vous laisse le champ libre. Et enfin pour le salaire...

Alistair fit une pause, marchant d'un pas lent à l'intérieur des locaux. Regardant ce sur quoi il travaillait déjà. Il est vrai qu'engager une étudiante revenait à dépenser une partie de son financement. Mais ça ne fait rien, il abandonnera des projets déjà voués à échouer. Il se tourna vers Skye, lui souriant courtoisement.

-Et bien disons le salaire minimum + quarante pourcent, ainsi que des suppléments si vos projets aboutissent. Il souffla, retournant prêt de son bureau. D'autres questions?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Mar 17 Jan - 18:19
Il se lève pour marcher dans la pièce. Ma question a e pour effet de supprimer cette "distance du bureau" entre nous, qu'il l'aie fait sciemment ou nous.

- Et bien un pour le contrat, je peux vous en proposer un à temps indéterminé. Comme ça vous pourrez voir si vous vous accoutumez au laboratoire. Ensuite si vous désirez œuvrer en paix, je peux toujours vous réserver le laboratoire aux horaires de votre choix. Pour les recherches, j'ai bien vu ce sur quoi vous vous intéressez, je vous laisse le champ libre. Et enfin pour le salaire... Et bien disons le salaire minimum + quarante pourcent, ainsi que des suppléments si vos projets aboutissent. D'autres questions?

Un CDI. Déjà, avec ça en poche et signé, je suis mieux lotie que plus de la moitié des mutants à Shadow City. Des horaires libres, et carte blanche pour les sujets de recherches. C'est presque trop beau pour être vrai... Je pèse longuement le pour et le contre. Le contre, ici, c'est bien entendu le LRCPM... Mais l'aboutissement de toutes mes recherches est à portée de mains, ici. Le sourire poli du docteur, et son retour à sa place de départ, indiquaient qu'il avait mûrement réfléchi et jaugé son offre. Quarante pour cent? Je ne suis même pas sûre qu'un mutant aie déjà eu un salaire pareil dans sa vie...

- Très bien... Honnêtement, je pense que c'est une offre inespérée, alors... Dès que le contrat sera prêt, je pourrai commencer. Je vous ferai transmettre mes horaires de cours, mais je pense que je pourrais m'arranger pour... étendre un peu mes disponibilités, de toutes façons.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Mar 17 Jan - 19:08
Au fur et à mesure que Skye délivre sa tant espérée réponse. L'esprit d'Alistair se remplit de fierté pour avoir réussi à la convaincre de venir bosser chez lui. Il hocha vivement la tête, prenant le téléphone de son bureau pour appeler encore une fois sa secrétaire. Mais par la magie du hasard, elle arriva à ce moment là, portant le café et le thé commandés plus tôt. Elle vint les déposer sur une place libre du bureau.

-En retournant en bas, pourrez vous imprimer les documents du dossier contrat? Mademoiselle Reid les emportera en partant. Merci bien.

Elle nota la demande mentalement et repartit, non sans lancer un dernier regard d'incompréhension à la jeune femme. Après que la secrétaire disparut, Vlad attrapa les deux boissons, venant apporter le thé à Skye, levant par la suite son gobelet comme un toast.

-Et bien, félicitations pour votre contrat.

Lança le défiguré, regardant la jeune femme dans les yeux de manière enjouée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Ven 20 Jan - 22:37
Il a l'air vraiment content. J'imagine qu'il a vraiment de l'intérêt pour ce que je suis capable d'apporter à ses projets... Sa secrétaire revient.

-En retournant en bas, pourrez vous imprimer les documents du dossier contrat? Mademoiselle Reid les emportera en partant. Merci bien.

Il va vraiment falloir qu'elle arrête de me regarder comme ça... Ca va rapidement devenir lourd. C'est vrai, elle ne sait pas quelle est ma mutation... Je pourrais lui faire peur, elle arrêtera de me regarder comme une tache sur un tableau blanc. Meuf, je viens d'arriver et je vais avoir un salaire plus haut que le tien, alors que j'ai la moitié de ton âge! Respecte!

-Et bien, félicitations pour votre contrat.

Je redescend sur terre alors qu'il me tend le thé promis plus tôt. La vache, j'avais les mains gelées, ça fait du bien. Je lève également mon thé, répondant au toast, puis je le reprends vite entre mes deux paumes. Plus qu'à signer, et... Pour la première fois de ma vie, je ne dépendrai plus de personne. J'aurai de quoi me payer mes propres trucs! Comme... J'en sais rien. J'y ai pas encore réfléchi. Mais je pourrai! Finies les galères et les nouilles japonaises...

-En attendant votre secrétaire, vous avez peut-être envie de me parler de vos travaux en cours...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Sam 21 Jan - 19:18
Surpris, Alistair hocha la tête suite à la demande de la jeune femme. Il prit une gorgée de son café et le posant sur une table à coté de lui, s'éclaircissant la voix.

-Et bien je travaille sur la séquence ADN des mutants. Ma théorie était que pour chaque mutation, l'ADN était différente d'individu en individu. Toutefois non, elle est la même chez chaque individu muté.

Puis il continua sur la comparaison avec un humain normal, ayant essayé de faire muter un tissu normal avec une greffe de tissu muté. Mais il y a eu systématiquement rejet alors que bizarrement, lors de l'accouplement, aucun rejet n'est montré. Le docteur reprit sa boisson pour se désaltérer, tournant la tête vers sa future employée.

-Et vous, sur quoi pensez vous travailler?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Sam 21 Jan - 23:21
-Et bien je travaille sur la séquence ADN des mutants. Ma théorie était que pour chaque mutation, l'ADN était différente d'individu en individu. Toutefois non, elle est la même chez chaque individu muté.

Effectivement, j'en suis venue à la même conclusion en travaillant sur le souci des greffes oculaires des docteurs Suchong et Tenenbaum. Les mutations ne viennent pas directement des organes concernés, mais à chaque fois, du cerveau.

Comme il le dit, lors de l'accouplement le problème n'apparaît pas, parce qu'il s'agit d'hérédité mendelienne, monogénique, ou encore monofactorielle. La Loi de Mendel stipulant qu'une mutation n'est pas forcément pathologique, et par polymorphisme, elle est transmise de manière héréditaire par la syngamie puis la caryogamie des génomes maternels et paternels au moment de la fécondation...

-Et vous, sur quoi pensez vous travailler?

-Oh, euh... Je suis limitée au niveau des expérimentations, donc pour le moment, je m'arrête aux théories; comme pour la greffe oculaire. Sur le papier, j'ai résolu le problème, mais je n'ai pas de chirurgien ni même de volontaires sous la main pour essayer tout ça... En plus, ça ferait tout un bordel au niveau des médias et... Bof.
Du coup, je me contenterai sûrement d'autres théories pour le moment. J'aimerais bien mettre au point un moteur A-G plus performant et moins gourmand en énergie... Et trouver un moyen d'utiliser les minerais de la planète pour produire du carburant. Je suis sûre qu'il ya aussi des plantes qui seraient utiles...


Evidemment, mon projet principal serait d'isoler la partie du cerveau responsable des mutations et de pouvoir l'isoler ou l'atrophier, pour faciliter la vie de milliers de mutants dont l'affliction les empêche de vivre normalement... Comme ceux à l'agressivité accrue, ceux qui émettent des ondes ou des sons sans le vouloir... Mais je ne lui fais pas encore assez confiance pour lui parler de ça. Une découverte pareille dans les mains du LRCPM serait... Eh bien, la fin des Mutants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Dim 22 Jan - 19:30
Laissant tourner le liquide noir dans son gobelet, Alistair écouta attentivement les projets de Skye, pensant, au fil des idées, qu'il a eu une chance incroyable de la trouver. Mais elle a raison, des travaux révolutionnaires présentés par un maudit ne seront jamais considéré. Non pas qu'Alistair veuillent aider les maudits à évoluer dans la société mais pouvoir présenter de tels travaux, s'ils aboutissent, pourrait lui accorder plus de financement et donc, accélérer son combat contre la maladie.

-Vous savez, il y a 3 siècles de cela, lorsqu'une femme voulait publier un livre, elle prenait un nom d'homme et se faisait publier sous ce nom. Aujourd'hui, vous pourriez faire cela aussi, mais pas de précipitation, il faut d'abord achever tous ces travaux.

Il but une autre, et la dernière, gorgée, posant le gobelet sur son bureau après y être retourné. Il ouvrit un tiroir et fouilla quelques secondes dedans avant d'en extraire un badge, noir avec les initiales d'Alistair, A.V.T donc, et il s'approcha de la jeune femme pour lui tendre.

-Avec ça vous pourrez entrer si vous avez besoin de venir à l'improviste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Dim 22 Jan - 23:33
-Vous savez, il y a 3 siècles de cela, lorsqu'une femme voulait publier un livre, elle prenait un nom d'homme et se faisait publier sous ce nom. Aujourd'hui, vous pourriez faire cela aussi, mais pas de précipitation, il faut d'abord achever tous ces travaux.

-Un nom d'emprunt... Ou simplement "passer pour une humaine". J'en sais rien, j'imagine que je verrai au moment voulu s'il y a besoin de ça...

-Avec ça vous pourrez entrer si vous avez besoin de venir à l'improviste.

Il me tend un badge à ses initiales, qui me donne accès, par définition, aux mêmes portes que lui... Je trouve ça un peu étrange niveau sécurité, mais après tout, c'est son labo, il fait ce qu'il veut. Il ne me reste plus qu'à signer, et je pourrai rentrer chez moi. Mine de rien, je ne me sens pas super à l'aise, dans ce quartier... Mais la perspective de toucher un salaire fixe aide à résister à l'envie de ficher le camp. J'attends le retour de sa secrétaire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Lun 23 Jan - 0:34
La secrétaire revint, le dossier sous la main, l'ayant certainement lu. Elle s'approcha du scientifique, lui donnant en main propre avant de repartir sans demander son reste. Alistair vérifia après ça le nombre de page en bas à droite et vint le tendre à Skye.

-Ne vous précipitez pas, lisez bien et si quoi que ce soit vous tracasse, le contact de ma secrétaire est en première page.

Les rouages se mettaient en place. La science allait avancer plus vite qu'avec ces singes savants. Toutefois ce badge étant un passe partout, Alistair allait devoir changer le signal magnétique de son bureau personnel. Celui que bien entendu, cette petite perle d'intelligence ne doit pas voir. Sous aucun prétexte.

-et bien laissez moi vous raccompagner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Mar 24 Jan - 17:39
Quand il me tend le "contrat", je dois dire que je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait tant de pages... Finalement, je ne le signerai peut-être que chez moi, au calme. Il a l'air d'y avoir tellement de trucs... L'administration, ça n'a jamais été quelque chose qui m'a intéressée.

-Ne vous précipitez pas, lisez bien et si quoi que ce soit vous tracasse, le contact de ma secrétaire est en première page.

Je glisse mon nouveau badge dans la poche intérieure de mon manteau, et le contrat dans mon sac de cours. Je vais avoir de la lecture, ce soir... Mais c'est pour la bonne cause!

-et bien laissez moi vous raccompagner.

Nous redescendons l'escalier et il m'escorte jusqu'à l'entrée. Quelque part, je me rends compte que j'ai de la chance que ma mutation me permette de vivre.

-Merci pour votre accueil. Je reviendrai sûrement dans la semaine pour vous apporter le contrat signé, et... Ben, pour commencer le travail.

Je lui tend la main, pour la serrer, prête à partir. Je pense que cette fois, cette entrevue est terminée... Et j'ai assez hâte de m'éloigner de ce quartier. Je vais vraiment galérer à rentrer jusque chez moi sans faire de mauvaises rencontres, à partir d'ici...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Jeu 26 Jan - 0:28
Alistair la raccompagna donc jusqu'au rez de chaussée, satisfait d'avoir mené à terme ce contrat. Il s'arrêta aux cotés de la jeune femme, lui souriant courtoisement. Il lui affirma qu'il n'y aurait pas de soucis à ce qu'elle revienne cette semaine. La secrétaire hocha la tête, montrant la sortie.

-J'ai pris l'initiative de vous appeler un taxi, les frais sont déjà payés, vous pouvez rentrer sereinement.

Alistair regarda la femme silencieusement, ayant croisé les bas après avoir serré la main de Skye. Il hocha la tête et vint ouvrir la porte à Skye, lui souhaitant une bonne journée. Dans le dos du scientifique, la secrétaire lança un dernier regard définitivement craintif, mais envers l'homme. A l'intérieur du contrat, loin du numéro de page, elle avait laissé un post-it avec écrit dessus "restez toujours prudente".
Revenir en haut Aller en bas
Un CDI à temps partiel?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Kidnappeur à temps partiel, c'est le mot ! (ft. Kalixte) [tortures et +]
» Sultan temps partiel, peste temps plein ~ Turquie [ FINI ]
» Refuge (à temps plus que partiel.) de Bastien.
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Archives RPs-
Sauter vers: