Revenir en haut Aller en bas

Boîte à rumeurs

Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Plop? Apparemment les disputes de couple se font de plus en plus fréquentes dans le placard de Caym et Adriel...

Un potin?

à adopter de toute urgence !

Shadow city news

« Suite à l'attentat perpétré sur la personne de Charles Emmett, le délégué de la commission nationale de Recherche et Développement, pendant la démonstration des nouvelles technologies conçues pour amener la paix et la sécurité à Shadow City, les autorités n'ont pas encore présenté de coupable. Selon nos sources, il pourrait s'agir d'un acte terroriste pro-maudit non revendiqué. »

Top sites

©linus pour Epicode

 :: L'Académie Castlemist :: Grand Parc :: Gymnase Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coloc' = baston ?

avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Ven 3 Fév - 15:38
En tenue de sport, me voilà dans le gymnase après avoir trottiné gentiment, accompagnée de ma coloc’ que j’ai rencontrée…bah il y a 1h environ. Bah ouai, je sais que c’est pas la meilleure des idées de lui avoir proposé une baston mais bon, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Me battre c’est mon truc et cette brunette, elle a l’air d’en avoir dans le ventre. Je pose mon sac à dos sur le sol, je me serais bien grillée une p’tite cigarette avant « l’entrainement » mais je ne pense pas que ce soit le bon plan. Ma respiration aurait pris un coup et là, je ne dois pas la sous-estimée, après tout, elle est peut-être experte en arts martiaux ou je ne sais quoi. J’enlève les poids qui entravaient légèrement les mouvements de mes poignets ainsi que de mes chevilles pendant la petite course.  Toujours être méfiante, rester sur ses gardes avec ce que l’on ne connait pas…

Echauffant mes articulations, face à Jizara, je garde les yeux fermés, écoutant mon souffle, le moindre craquement émanant de mes os. Après quelques minutes, mes yeux s’ouvrent lentement. Je suis prête, le calme dont je faisais preuve semble disparaitre, un sourire se dessine sur mes lèvres alors que je me mets en garde.

-C’est quand tu veux Jiz’.

Encore ce surnom, elle ne l'a pas mal pris tout à l'heure alors bon, j'en conclus que tant de familiarité ne la dérange pas. Bref, j’espère que ma première impression sera la bonne, je veux que cette brunette me donne du fil à retordre, qu’elle donne tout ce qu’elle a, même si elle me fait saigner, qu’elle me casse je ne sais quoi, je veux qu’elle se donne à fond ! Un vrai combat, voilà ce que je veux. J’aurai bien aimé me battre au couteau en y pensant, ça fait un moment que je n’ai pas eu l’occasion de m’exercer sur quelqu’un qui bouge. J’en ai un peu ras le bol des mannequins d’entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Dim 19 Mar - 18:35
Je reste de marbre lors de notre arrivée au gymnase, pourquoi prendre un sac ? J'ai déjà ce qu'il me faut sur moi, dont un couteau discret caché dans une de mes semelles, après tout pourquoi prendre des risques ?
En arrivant au gymnase, je part dans mon coin pour m'échauffer. S'échauffer simplement les articulations ne sert à rien, il faut échauffer ses principaux mouvements.
Donc pendant que Kelya à terminée son échauffement, je commence la deuxième partie des miens.
La lame de mon couteau cachée dans ma paume je commencer des mouvements basiques au couteau.
Mes mouvements sont fluides, calculés et rapides.
Quand je termine, je remet la lame à sa place, il ne vaut mieux ne pas tapisser de son sang, ou le miens -ne jamais sous estimer quelqu'un-, et en plus ça pourrait nous apporter des ennuis.
Je me relève, lui fais face et :

-C’est quand tu veux Jiz’

Je la regarde de haut en bas, en position de combat, je de l'expérience à main nue et j'espère que mes quelques cours de Krav Maga me serviront, après tout, j'en ai mis plus d'un à terre. Mais une idée surgit, à quoi bon le risque, si elle est douée, y aura pas de trace de sang, que des corps.

- Prête mais avant de commencer ça te dirais que l'on face ça sur deux plans : Un main nu et si tu te le sens, l'autre aux couteaux.

Alors ? Prête ou pas prête ? Je suis en position de garde, prête à riposter, le visage froid, les yeux perçants.[/color]

_________________
remerciement (par ce que je suis sympa):

Merci Kaka !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Dim 19 Mar - 22:28
- Prête mais avant de commencer ça te dirais que l'on face ça sur deux plans : Un main nu et si tu te le sens, l'autre aux couteaux.

Quoi ? Est-ce qu’elle vient vraiment de me proposer un combat à l’arme blanche ? Lit-elle dans mes pensées ou… ? Peut-être sa mutation qui sait ? En tout cas, si elle me propose ça, c’est qu’elle sait se démerder avec un couteau. Je dois me méfier d’elle, si ça se trouve, elle veut me buter et me laisser pour morte ici-même. Bon, faut vraiment que j’arrête de me faire des films, restons concentrée.

-J’accepte ta proposition.

Je laisse le calme s’emparer de moi, mes yeux scruter chaque mouvement de mon adversaire, mes oreilles suivant chaque respiration, chaque bruit de ses déplacements. Je me lance la première, me rapprochant rapidement de la brunette, mon poing partant en direction de son visage. Elle l’esquive, comme je m’y attendais, elle a de l’expérience dans le combat. Très bien, qu’il en soit ainsi. Elle lit mes mouvements, elle les anticipe, alors, faisons ça d’une autre manière. J’attrape son haut, ramenant violement sa tête contre la mienne, mon  front percute brutalement le sien. Qui a la tête la plus dure ? Je recule d’un pas, restant sur mes gardes.

-Okay, tu sais te battre.

Ma langue passe sur ma lèvre supérieure alors qu’un sourire prédateur s’empare de ses dernières. Encore ce tic.

-Dans ce cas, je vais opter pour des mouvements moins conventionnels.

Elle est à la hauteur de mes espérances, cette fille est dangereuse et pourtant, je m’amuse comme une dingue. Je veux que ce combat s’éternise le plus longtemps possible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Sam 29 Avr - 18:31
Alors que j'esquivait son attaque sans prendre la peine de riposter, elle m'attraper par mon débardeur avant de faire s'entrechoquer nos fronts.

- T'as le crâne dur, dommage que le mien ai été trop tailladé pour ressentir la douleur.

OUAAAAAA ! MERDE JIZA ! Pourquoi je viens de sortir ça, oklm ?!
Je sens en tout cas que ma réplique va retenir l'attention de mon adversaire, et j'en profite pour m'élancer derrière elle avant de faire choquer mon poids sur sa nuque, de manière à l'étourdir légèrement. Je la saisit ensuite par l'arrière, dans une prise d'étranglement, pour l'amener le plus loin possible de mon objectif. J'espère lui avoir fait assez perdre l'esprit avant de relâcher ma prise.
Je profite de son étourdissement pour me servir du petit avantage de ma mutation, je recule avant de me mettre à courir, un peu plus rapidement que ce qu'elle a du voir dans sa vie, vers les grands rideau du gymnase. Règle numéro 1 : ne jamais me laisser me battre dans une pièce plongée dans le noir.

_________________
remerciement (par ce que je suis sympa):

Merci Kaka !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Dim 30 Avr - 19:33
- T'as le crâne dur, dommage que le mien ai été trop tailladé pour ressentir la douleur.

What ?! Elle me balance ça comme si c’était banal… OMG mais contre qui je me bats, moi, encore ?! On n’est pas si différentes que ça au final. Des images me reviennent en tête. Putain, je dois rester concentrée, c’est pas le moment de repenser au passé. Mes pensées se stoppent violement, je sens mon corps partir en avant alors que ma vue se trouble suite au coup sur ma nuque. Je ne dois pas tomber, je dois me reprendre. Mon souffle se coupe, l’air a de plus en plus de mal à venir approvisionner mes poumons. Merde, elle est rapide, son bras m’empêche de respirer correctement. Où m’emmène-t-elle comme ça ? Elle finit par me lâcher après quelques secondes qui m’ont paru être une éternité. Je m’appuis sur mes cuisses, toussant plusieurs fois avant de récupérer l’air qui me manquait. Je me frotte la gorge, essayant de retrouver une vision totalement nette. A quoi joue-t-elle ? La voilà près des fenêtres qui illuminent la salle. Je vois sa main saisir l’un des grands rideaux. Qu’est-ce que… ? Elle veut nous plonger dans le noir ? Pourquoi ? Je serre les poings. C’est une mutante, son gène aurait un rapport avec l’obscurité ? Compte-t-elle réellement utiliser sa mutation ?

-Je ne jouerai pas à ça si j’étais toi.

Un sourire amusé orne mes lèvres. Utiliser ma mutation à pleine puissance, qu’est-ce que ça pourrait donner ? Max me l’a interdit mais il n’est plus là. Est-ce le moment de l’utiliser ? Non, je ne veux pas gagner comme ça, l’amusement serait de trop courte durée. Dans ce cas-là, je ne vais pas la laisser utiliser la sienne, je serais beaucoup trop désavantagée. Je fonce en direction des fenêtres. Ferme-les si tu veux, je sais qu’ils sont trop devant moi alors que je pourrai quoi qu’il arrive les rouvrir ou les arracher, au choix. J’en attrape un, le faisant tomber au sol.

-Tu ne m’auras pas comme ça.

Je la regarde droit dans les yeux, bien décidée à reprendre le combat. Je dois me concentrer davantage, ne pas me laisser perturber parce ce qu’elle me dit. Je ne dois pas faire tarder trop ce combat sinon, le combat au couteau risque de tomber en même temps que la nuit. Et là, je ne pourrai absolument rien faire pour remettre le jour.

Mon sourire est toujours là, je souffle un bon coup, récupérant l’intégralité mes habitudes au combat. Le calme envahissant mon esprit, je retourne au corps à corps, laissant mon poing gauche partir en direction de ses côtes. Elle le pare sans trop de difficultés, le conventionnel ne marche pas, je ne l’ai pas oublié. J’attrape ses deux bras, pliant les jambes pour les raidir aussitôt et remonter mon crâne brusquement pour heurter brutalement son menton. Elle a le crâne dur ? Qu’est-ce qu’il en est de sa mâchoire ? Le temps qu’elle encaisse le coup, je place mon pied droit derrière les siens, mon bras heurtant son coup pour la faire basculer dos contre sol. Je m’allonge sur elle, saisissant de nouveau ses bras, les plaquant sauvagement sur le parquet de la salle, au-dessus de sa tête. Le sourire en coin, je rapproche mon visage du sien pour balancer, amusée.

-Que dirais-tu d’un gage pour la perdante ?

Je reste méfiante malgré ma proposition.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Mar 16 Mai - 8:11
Je ricane, il y a tant et tant de façon de couper la lumière ici, notamment ces espèces de stores chelou qui ne semblent pas avoir été utilisés il y a de ça dès années. Mais je n'ai même pas le temps d'y aller car elle fond déjà sur moi. Elle tente un coup fusant vers mes côtes mais à l'air de bien vite se rappeler que les mouvements conventionnels ne marchent pas, et elle me le rends bien.
La douleur qui fuse dans ma mâchoire est puissante mais j'ai connue pire, et en moins de temps qui ne le faut pour le dire, je me retrouve au sol. Elle ne sait pas que l'on se rapproche de mon terrain de combat.
Ça proposition me fait briller les yeux, le gage est une bonne idée, et en plus... il pourrait être très amusant, tient j'aurais bien envie de perdre. 
Alors qu'elle est concentrée à maintenir mes bras, je tente le déploiement de mes jambes sous elle. C'est une parade assez classique qui consiste à ramener son genou rapidement sous l'adversaire puis à faire levier. Elle ne semble pas s'attendre a ce aux je j'utilise celle-ci alors c'est avec une facilité monstrueuse que j'arrive à renverser les choses et à me placer par dessus elle, utilisant les jambes pour immobiliser les siennes, et mes bras sur les siens.
Depuis tout à l'heure, j'ai du sang dans la bouche alors je décide de lui donner un coup de tête puissant avant de me relever et de m'éloigner d'elle.
Je crache un peu de sang sur le sol mais je suis une warrior, c'est pas ça qui va m'arrêter. 
Je l'attends, en garde finissant par répondre à sa question: 

- Le gage ne me gêne pas tant que l'on n'attente pas à la vie de l'autre via celui-ci.

Je lui jette un regard de feu comme je sais le faire parfois mais après mon regard redevient vite neutre, j'aissaie de vite trouver une solution. 
Des paroles venant de l'extérieur du gymnase m'interpellent, je crache un petit merde avant de faire le signe "temps mort" à ma coloc' avant de lui dire de se ramener. Je ne voudrais pas que l'on découvre un magnifique combat entre deux élèves de l'académie dans le gymnase. Je me dirige alors vers une pièce en retrait, attendant ma coloc' avant de nous trouver un endroit où nous cacher. Un plc art que je remarque fera exactement l'affaire, je m'y engouffre en attendant mon adversaire avant de le refermer. J'avais au préalable cachée mon sac évidemment. Dans le noir complet, ma vision nocturne s'active, c'est un réflexe. Mes yeux se mettent à briller légèrement et le bleu presque cristallin de ceux-ci se met en évidence. Je regarde ma coloc' dans les yeux écoutant les bruits. Je crois entendre du personnel de ménage au vue de leur discution. Bordel depuis combien de temps sommes nous ici ? 
Après ce qui le semble une éternité, nous sortons du placard et nous retournons dans le gymnase. Le jour à déjà bien chuté, je décide que ce combat devrais s'arrêter là, sinon elle sétait désavantagée ce qui ne me gêne pas mais bon, jouons la fair-play. On remettra le combat au couteau pour une prochaine fois et alors d'une baisse mais audible je lui demande :

- Qu'elle est le gage de le perdante ? En fonction de ce que c'est je ne dirais peut être pas non.

Si elle n'à pas d'idée moi j'en ai une, mais ça ne risque pas de lui plaire alors je préfère lui demander le sien.

_________________
remerciement (par ce que je suis sympa):

Merci Kaka !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 24/12/2016
Dim 3 Sep - 17:39
Up ?
Revenir en haut Aller en bas
Coloc' = baston ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» LES REçITS DE BASTON EN ARDENNES ..........
» Une baston... Quoi de mieux pour se détendre... et pour boire du Tzinpaf ? (PV Jenna, Laara, Saeko, Clio et Keylo)
» Quéte. baston d'ivrogne Rang D, Gosa Town
» Baston à gogo !
» Plus de repas... Baston ! [Yue, Yukiji et Asobi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Académie Castlemist :: Grand Parc :: Gymnase-
Sauter vers: