Revenir en haut Aller en bas
Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Une rumeur?
Top-sites



 :: Hors RP :: Archives RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rouquine & brunette !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 28/01/2017
Mar 7 Mar - 15:31
Elle boit d'une traite sa bière avant de la poser sur l'évier. Elle s'approcha brusquement de moi, ce qui me fit légèrement reculer. D'un coup, elle passa une main derrière moi et me rapprocha brusquement d'elle, ce qui me fit légèrement sursauter. Les yeux dans les yeux, je ne savais pas comment réagir, puis elle me murmura doucement :

T'es vraiment sexy là-dedans, tu le sais ?

Je la regarde, rougissant énormément. Je ne savais pas quoi faire...quand d'un coup elle souleva doucement mon menton, un sourire à ses lèvres.

Pardon si cela te déplait, mais j'en ai envie.


De qu...hm ?!

Je sursaute, surprise de la sentir m'embrasser tendrement et me serrer un peu plus contre elle. Je ne sais pas comment réagir, puis je ferma les yeux doucement avant de passer mes mains autour de son cou, répondant alors timidement à son baiser. Après ce baiser, je la regarde dans les yeux, assez rouge au niveau du visage. Je me sens bizarre, j'ai encore envie de sentir ses lèvres contre les miennes, j'ai encore envie de la voir ainsi... Je murmure alors doucement à mon tour :

Pardon si ça te déplait...mais j'en ai aussi envie...

Je l'embrasse à nouveau, mes mains autour de son cou mon corps toujours contre le sien. Je rompt le baiser après un moment, j'ai l'impression de faire une bêtise... De jouer avec le feu peut-être ? Je me retire doucement d'elle pour aller chercher ma bière en lâchant assez timidement

Si...Si c'est toujours d'actualité..on peut regarder un film...enfin...sauf si toi t'as d'autres plans en tête...

Je repris une ou deux grandes gorgées de mon breuvage, reposant ensuite la bière à côté de la bouteille vide de Kelya. Je regarde ensuite Kelya et rougit à nouveau en détournant le regard, celui-ci se posant alors sur mes habits au sol dans la salle de bain. Il faut que je les range, ce serait bête de se prendre les pieds dedans durant la nuit.

Euh...Faut d'abord que...que je prenne mes habits au fait, ils sont par terre dans la salle de bain...

Je pris alors mes vêtements et sous-vêtements avant de poser mon maillot et mon pantalon pliés sur la chaise avant de mettre mes sous vêtements dessus. J'ai toujours cette habitude de ranger mes habits au pliés et triés dans l'ordre où je dois les mettre sur une chaise, c'est plus rapide si je dois partir rapidement et j'ai comme le sentiment que ce sera le cas pour demain...

Je me tourne ensuite vers Kelya et lui sourit légèrement, un petit sourire timide et gêné avant de lui demander :

Tu viens ? La télé est sur le mur à côté du lit

Je prends alors ma bière et me pose sur le lit avant de poser celle-ci sur la table de nuit en prenant la télécommande pour allumer, la télé celle-ci affichant le menu des séries et films à la demande.

Tu...Tu peux reprendre une bière si tu veux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mar 7 Mar - 23:49
Est-ce une manie chez moi d’embrasser toutes les personnes que je rencontre ? On va dire que ça signifie que je suis en forme, ou une vraie perverse, à voir. Elle est encore rouge piment, mais il y a une nouveauté, elle ne fuit plus mon regard !

-Pardon si ça te déplait...mais j'en ai aussi envie...

Un sourire en coin, je la laisse s’emparer de mes lèvres, appuyant un peu plus sur les siennes. Lorsque je sens la chaleur de son corps s’éloigner, je dois dire que je suis un peu déçu. Quoi, déjà ? Je laisse mes yeux se balader sur son corps, me mordant la lèvre inférieure alors qu’elle reprend sa bière.

-Si...Si c'est toujours d'actualité..on peut regarder un film...enfin...sauf si toi t'as d'autres plans en tête...

Elle essaye de me retourner ma propre question ? Bien sûr que j’ai d’autres plans en tête ! On vient de s’échanger des baisers, elle porte un kimono et on a pas mal bu, surtout moi je dois dire. Alors j’ai juste un seul désire, la baiser. Okay, je dois vraiment calmer mes hormones…

-Euh...Faut d'abord que...que je prenne mes habits au fait, ils sont par terre dans la salle de bain...

Est-elle maniaque ? J’observe le moindre de ses mouvements, même si je vois la terre tourner lentement. Bon, j’ai déjà vu pire hein, je suis encore en capacité de marcher droit, donc tout va bien. Lorsque que j’aperçois les sous-vêtements prendre place sur la pile de linges pliés, une question me vient en tête. Est-elle toute nue en dessous de son kimono ?

Tu viens ? La télé est sur le mur à côté du lit

Pourquoi semble-t-elle tout aussi gênée qu’après mon baiser ? Parce que j’ai vu ses sous-vêtements sur la chaise ? Parce qu’elle n’a rien sous son vêtement actuel ? Bon dieu, cette réponse m’obsède ! Elle me propose de prendre une nouvelle bière après s’être assise sur le lit. Je ne dis jamais non à une bière en temps normal, mais là, j’ai d’autre projet que de m’enfiler une binouse. Des baisers, de l’alcool, un kimono, des sous-vêtements, un lit… Je m’avance vers elle, m’arrêtant lorsque je lui fais face, je me penche pour lui chuchoter à l’oreille d’une voix coquine.

-T’as rien en dessous, n’est-ce pas ?

Un sourire prédateur aux lèvres, je poursuis, plus provocante.

-Tu joues à un jeu dangereux.

Je la pousse doucement sur le lit, dos contre le matelas, je me mets au-dessus d’elle, lui caressant doucement la joue. Mes pupilles fendues transperçant ses yeux d’humaine.

-Si tu veux que j’arrête, dis le moi.

Sans un mot de plus, mes lèvres s’emparent des siennes, ma langue se trouvant un passage vient faire danser la sienne. Mes doigts viennent frôler la peau de sa cuisse, remontant vers ses fesses qui sont en effet à découverte. Je le savais bordel !!! Je rompre lentement le baiser, toujours aussi provocatrice.

-Tu ne serais pas un peu perverse Ritsu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 28/01/2017
Mer 8 Mar - 0:26
Je n'ai finalement pas le temps de me poser sur le lit qu'elle arrive derrière et me chuchote à l'oreille une question qui me fit rougir.

T'as rien en dessous, n'est-ce pas ? Tu joues à un jeu dangereux.

Je me retourne alors, puis je vois alors Kelya me pousser doucement sur le lit avant de se mettre au dessus de moi. Je rougis fortement, je ne savais pas quoi faire...

Si tu veux que j'arrête, dis le moi.

Je n'ai pas le temps de lâcher un mot qu'elle vient m'embrasser, un baiser langoureux cette fois-ci. Je sens ensuite sa main caresser doucement ma cuisse, la remontant doucement, ce qui me fit frémir. Je veux qu'elle arr...enfait...enfait non...je...je sais pas...je sais plus...
Je sens alors sa main arriver au niveau de mes fesses, Kelya rompant alors doucement le baiser pour me regarder, toujours un sourire aux lèvres.

Tu ne serais pas un peu perverse Ritsu ?

Je suis toujours rouge et cette question n'arrange pas les choses...Perverse ? Je n'y ai jamais pensé...Je ne pense pas...A moins que...

Je...Je sais pas...

T'es la première, que veux-tu que j'en sache malheureusement ? Son autre plan en tête va sûrement me donner la réponse mais pour le moment, je peux pas donner de réponse...Peut-être que oui, peut-être que non, on verra bien...

Toi en tout cas...je pense qu'on a pas besoin de te poser la question...

Je lui souris, un sourire taquin, histoire de plaisanter et de me détendre un peu. Ses pupilles fendues sont toujours plongés dans mes yeux jaunes, puis je lâcha tranquillement.

Tu as vérifié si je n'avais pas de sous-vêtements hein ?.. C'est pour ça que t'as posé ta main...ici ?

Je pose alors un court moment ma main sur la sienne, sur celle qui était posée sur mes fesses. J'avais un peu deviné mais en même temps c'était prévisible : c'est elle qui avait donner cette hypothèse comme quoi les femmes sont nues sous les kimonos... Mais bizarrement, savoir que Kelya sait maintenant que je n'ai rien en dessous du kimono ne me semble pas suffisant comme "service". Mon sourire disparu légèrement, mes yeux toujours dans les siens. J'avais encore cette envie, je ne sais pas vraiment ce que c'est, je n'ai jamais eu ça auparavant...J'ai déjà été amoureuse, mais ça c'est...autre chose...

Je pose doucement mes mains sur elle puis la rapprocha doucement de moi...

Approche...

...pour l'embrasser à nouveau. J'ai envie de quelque chose et bizarrement, l'embrasser calme légèrement cette envie nouvelle et inconnue pour moi. Je la laissait faire avec ses mains, pour tout dire ses caresses ne m'étaient pas indifférente...

Pour une fois que je ne suis pas la victime d'un jeu dangereux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mer 8 Mar - 2:06
A quoi penses-tu Ritsu ? Elle n’a pas de réponse à mon semblant de question et reste toujours aussi rouge que précédemment. Mais malgré sa gêne, elle me renvoie le sujet de ma fausse interrogation en pleine gueule.

-Toi en tout cas...je pense qu'on a pas besoin de te poser la question...

Ah bah comme ça c’est clair au moins. Et alors là, je ne peux absolument pas le nier, ni trouver autre chose à redire que « c’est pas faux ». Je suis une perverse née, que voulez-vous.

-Tu as vérifié si je n'avais pas de sous-vêtements hein ?.. C'est pour ça que t'as posé ta main...ici ?

Perspicace cette petite. Mais je l’ai également posée là parce que je le voulais. Sa main rencontre la mienne, j’en déduis que ce geste ne lui déplait pas. Je caresse doucement ses fesses, la fixant toujours dans les yeux, ce même sourire aux lèvres. Que désires-tu Ritsu ? Veux-tu que je continue ? Que j’aille plus loin ? Que je fasse comme si tu m’appartenais l’espace d’une nuit ? Dis-moi. Ses mains se posent sur mon corps, l’attirant à elle comme un aimant avant de murmurer un mot et ne faire qu’un de nos lèvres. Ma main continue ses gestes, lentement et tendrement sur les fesses de Ritsu avant de remonter doucement sur son entrejambe. Je mordille gentiment ses lèvres avant de lui susurrer.

-Dis-moi si je te fais mal…

Je crois que c’est des premières fois que je suis aussi douce avec quelqu’un. D’habitude, c’est beaucoup plus…sauvage ? Peut-être parce que la jeune femme m’a montré ses larmes plus tôt ? Je la touche comme si elle était une poupée de porcelaine…

****

La sonnerie de mon portable retentie. Putain, j’ai pas envie de me lever, mais alors pas du tout. Je vois l’écran allumé vibrant sur le sol, sur un tas de vêtements m’appartenant. Je glisse ma main en dehors du drap, claquant simplement des doigts pour faire taire ce son que je hais tant. Elle est sympa cette fonctionnalité, les inventeurs se sont gavés. Mon bras vient retrouver sa place autour du corps de la rouquine, la serrant tendrement contre moi. Dormir un peu plus ne fait de mal à personne. Je ferme alors les yeux, me rendormant sans trop tarder.

Des images de mon passé ressurgissent et me font me réveiller en sursaut. Tsss, j’avais passé une bonne nuit pourtant, mais ils reviennent encore et encore. Je me frotte la gorge par réflexe puis me relève, m’asseyant sur le bord du lit, essayant de me faire discrète. J’attrape mon téléphone, regardant l’heure qu’il affiche. Je n’aurai dormi que 20 minutes supplémentaires, super. Je soupire avant de chercher mes affaires dans le noir, m’aidant comme je peux de l’éclairage de l’écran de mon tel. C’est galère putain. Si j’avais pas cours, je serais bien restée plus longtemps au lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 28/01/2017
Mer 8 Mar - 2:35
Ses caresses continuent doucement tandis que je l'embrasse, puis elle remonta un peu plus sa main, celle-ci arrivant entre mes jambes. Je fût un peu surprise, puis je la regarda, elle semblait pleine de douceur...

Dis-moi si je te fait mal...

J'hocha doucement la tête avant de la laisser m'initier à un nouveau monde que je ne connaissais pas encore mais qui n'allait peut-être pas me déplaire...


****


Qu'est-ce que c'est ce bruit ?...Un téléphone ?...Je bouge un peu avant d'entendre finalement un claquement de doigt qui stoppe le bruit, puis je sens la brunette me resserrer doucement contre elle, ce que je laisse faire pour mon plus grand plaisir.

Finalement, au bout d'un moment elle sursauta. Elle s'était sûrement rendormie et donc n'a pas réaliser que ça faisait maintenant 20 minutes que son réveil avait sonné... Je l'entendis ensuite se lever doucement avant de l'entendre chercher ses affaires dans le noir. Je me tourna alors doucement vers la table de nuit pour prendre la télécommande et ouvrir un tout petit peu les volets histoire qu'elle puisse voir correctement, murmurant ensuite doucement, encore un peu fatiguée à cause de la soirée d'hier :

Y'a du café dans la cafetière...allume la cafetière, ça le réchauffe en 10 secondes...les tasses c'est...dans le buffet à côté du frigo...

Je replaçait doucement le drap sur moi, ayant un peu froid....en même temps c'est normal en étant nue... Je repense à la soirée d'hier... Mon dieu qu'est-ce que j'ai fait ?...Mais c'était trop bien...Je crois que je suis encore trop dans le gaz pour y penser clairement, je décide donc de me lever doucement, en même temps je pense pas que j'aurais pû me rendormir.. Je regarde Kelya s'habiller et j'enfile à nouveau le kimono pour me couvrir un peu avant de sortir du lit.

Tu va travailler je parie...Tu travailles où d'ailleurs ?...

C'est vrai qu'en y pensant, je n'ai pas trop d'infos à son sujet, je ne veux pas non plus connaître toute sa vie mais en connaitre un peu l'essentiel comme elle connait essentiellement la mienne. Je m'étira un peu puis alla voir mon calendrier si quelque chose était prévu aujourd'hui, mis à part le travail. Qui sait, j'aurais peut-être assez de temps libre pour aller à l'orphelinat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mer 8 Mar - 4:24
Le bruit des volets me fit sursauter. Je l’ai réveillée ? Je profite de la lumière, qu’offrent les légères ouvertures, pour trouver mes vêtements.

-Y'a du café dans la cafetière...allume la cafetière, ça le réchauffe en 10 secondes...les tasses c'est...dans le buffet à côté du frigo...

Mon regard se pose sur la silhouette encore au lit. Des souvenirs indécents me reviennent en tête et me font sourire. J’enfile mes sous-vêtements, posant sur le lit mon jean et mon haut alors que la rouquine se lève à son tour, se couvrant avec le kimono qui m’a fait craquer la veille.

Tu va travailler je parie...Tu travailles où d'ailleurs ?...

Je l’écoute silencieusement, me dirigeant vers cette fameuse cafetière que j’allume sans tarder, prenant deux tasses dans le placard qu’elle m’a indiqué. Une fois la boisson réchauffée, je remplie les deux tasses, donnant l’une d’elle à Ritsu. Je réponds enfin à sa question après une gorgée de café. Je fais partie de ces gens qui n’aiment pas parler le matin avant d’avoir entamer le p’tit dej’.

-Je vais en cours, je suis en études supérieures, en filière arts.

C’est un peu la loose de se dire qu’elle travaille déjà et que moi, je suis encore en cours mais bon. Je reprends une gorgée tout en observant la rouquine. Il manque quelque chose à mon p’tit dej’ ! Je vais chercher dans mon pantalon, mon paquet de cigarette en sortant une, la callant entre mes lèvres.

-Ça te dérange pas si je fume ?

Je n’attends pas sa réponse, ouvrant la fenêtre et allumant ma clope, laissant ma main vers l’extérieur pour éviter d’enfumer son studio. Après une première bouffée, je me sens revivre. Là, c’est le repas parfait ! Je repris calmement.

-C’était bien hier.

Le souvenir de ses joues rouges me fait esquisser un petit rire. Fumant tranquillement ma cigarette à la fenêtre, je pense à la journée de cours qui m’attend. Avec qui je vais me fritter aujourd’hui ? Bonne question.

-T’as quoi de prévu toi ?

Elle a jeté à œil à son calendrier tout à l’heure, une date particulière pour elle, aujourd’hui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 28/01/2017
Jeu 9 Mar - 10:17
Je n'avais même pas réalisée qu'elle mettait du temps à répondre à ma question. Elle me passa une tasse de café et je lui sourit doucement pour la remercier.

Je vais en cours, je suis en études supérieures, en filière arts.

Elle est en art ? Quelle chance… Je baisse un peu la tête, ça me rappelle le violent rejet de ma candidature à l'école supérieure de chant à cause de mes yeux…

Profites en alors si c'est pour faire le boulot de tes rêves…

Je lui souris un peu, la regardant du coin de l'oeil. Je la vois ensuite aller vers ses affaires et prendre un paquet de cigarette, me demandant si ça me dérangeait si je fumais. Je secoua la tête, ça ne me dérangeait pas. Je la regarde un instant, des souvenirs d'hier me reviennent un peu, ça me fait légèrement rougir.

C'était bien hier.

Je la regarde, rougissant de nouveau, puis détourne le regard en l'entendant rire un petit peu en hochant doucement la tête en souriant. Alors ça lui a plu aussi ? Je sentais bien hier soir qu'elle avait de l'expérience contrairement à moi donc je pensais que ça n'allait pas vraiment lui plaire…

T'as quoi de prévu toi ?

J'hausse les épaules en soupirant.

Ca doit pas être plus passionnant que toi en tout cas… Je vais encore bosser à partir de cet après-midi et j'irai sûrement à l'orphelinat si je peux vu que j'ai reçue ma paye avant-hier.

Evidemment, si je vais à l'orphelinat c'est non seulement pour revoir mes frères et sœurs là bas et ma tutrice que je considère comme ma mère ainsi que les jeunes enfants de l'orphelinat, mais...

J'y vais une fois tout les mois car je leur donne la moitié de mon salaire, voilà pourquoi je vis dans un studio dont le loyer ne coûte pas trop cher.

Je ris un peu, un rire un peu désespéré et je la regarde en souriant, un léger sourire qu'elle n'appréciera peut-être pas trop, sa cigarette est presque terminée à ce que je vois.

L'orphelinat est en ruine et personne ne fait rien pour le renouveler, je leur donne donc l'argent pour qu'ils puissent réparer l'essentiel comme les murs porteurs ou le toit…

N'empêche que moi derrière je mange pas les fins de mois… Enfin bon, il faut que je fasse ça pour eux, pour l'orphelinat, c'est ma famille… J'ai toujours ce même sourire aux lèvres, la regardant dans les yeux.


Tu as raison, un sourire est la pire des arnaques...Mais je dois sourire, pour eux, pour pas qu'ils se fassent du soucis pour moi, qu'ils ne voient pas dans la misère où je vais alors que j'essaye de les sortir de la leur… Et pour ça, je dois faire semblant de sauver le royaume alors que je ne veux en sauver qu'une partie : l'orphelinat et les mutants... surtout ceux comme toi…

Je me pose sur le lit, je fais disparaître ce sourire qui m'horripile autant qu'elle, continuant mes explications, tête basse :

Serveuse, j'ai pris parce que y'avait rien d'autre...Des fois c'est bien genre les soirées à thème, mais souvent c'est l'enfer aussi… Te faire toucher par les clients sans que tu puisses rien dire ou faire sous peine de donner une mauvaise réputation au bar, les mecs bourrés qui te cherchent à te déshabiller, qui te traitent de salopes… Les dragueurs de merdes, les bagarres où bien entendu t'es obligée de t'interposer et où tu prends des coups malgré toi… Crois moi, si je reste serveuse c'est uniquement parce que ça paye bien et donc qu'ainsi je peux aider l'orphelinat tout en survivant le reste du mois…

Je relève doucement la tête et lui sourit, mon sourire, le naturel, celui que j'ai et que j'aurais maintenant à chaque fois que je la verrais.

Mais hier soir tu m'a beaucoup changé les idées, tu m'a fait me sentir moi, alors je te remercierai jamais assez pour ça Kelya. Même si toi tu t'es sans doute pas attachée à moi, pour moi tu comptes maintenant beaucoup…

Je regarde l'horloge au dessus du frigo, 7h45. Elle ne risque pas d'être en retard ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Ven 10 Mar - 0:08
-Ca doit pas être plus passionnant que toi en tout cas… Je vais encore bosser à partir de cet après-midi et j'irai sûrement à l'orphelinat si je peux vu que j'ai reçue ma paye avant-hier. J'y vais une fois tout les mois car je leur donne la moitié de mon salaire, voilà pourquoi je vis dans un studio dont le loyer ne coûte pas trop cher.

Elle donne la moitié de son salaire à l’orphelinat ? Quand elle me parlait d’avoir grandi avec les mutants, c’est sûrement de ce lieu qu’elle voulait parler. Tant de générosité dans un si petit corps. Continuant de fumer ma cigarette presque entièrement consumée, son rire me surprend, il est faux et son sourire l’est également. Pourquoi te forces-tu devant moi ? Je fronce les sourcils, jetant ma clope dans le vide, fermant la fenêtre par la suite.

-L'orphelinat est en ruine et personne ne fait rien pour le renouveler, je leur donne donc l'argent pour qu'ils puissent réparer l'essentiel comme les murs porteurs ou le toit…

Je savais que ça n’allait pas fort à l’orphelinat, mais est-ce vraiment à elle de se sacrifier ? Le gouvernement ne fera rien après tout, ils sont juste bons à se faire de l’argent sur le dos des gens. Je serre les poings. Il n’y a pas de justice dans ce monde.

-Tu as raison, un sourire est la pire des arnaques...Mais je dois sourire, pour eux, pour pas qu'ils se fassent du soucis pour moi, qu'ils ne voient pas dans la misère où je vais alors que j'essaye de les sortir de la leur… Et pour ça, je dois faire semblant de sauver le royaume alors que je ne veux en sauver qu'une partie : l'orphelinat et les mutants... surtout ceux comme toi…

Ceux comme moi… Elle n’est pas mutante et pourtant, sa seule préoccupation c’est nous. Sourire pour eux ? Parfois il faut savoir être égoïste, vivre pour les autres n’est pas une vie. C’est bien de penser aux autres, de s’occuper d’eux, mais elle apprendre à sourire pour elle. Son sourire disparait brusquement alors qu’elle prend place sur le lit.

-Serveuse, j'ai pris parce que y'avait rien d'autre...Des fois c'est bien genre les soirées à thème, mais souvent c'est l'enfer aussi… Te faire toucher par les clients sans que tu puisses rien dire ou faire sous peine de donner une mauvaise réputation au bar, les mecs bourrés qui te cherchent à te déshabiller, qui te traitent de salopes… Les dragueurs de merdes, les bagarres où bien entendu t'es obligée de t'interposer et où tu prends des coups malgré toi… Crois moi, si je reste serveuse c'est uniquement parce que ça paye bien et donc qu'ainsi je peux aider l'orphelinat tout en survivant le reste du mois…

Survivre ? Je croise les bras, m’adossant au mur face à elle. Je la regarde sans un bruit. Ce mot ne devrait même pas sortir de sa bouche. Je repense à mon passé, au scalpel, au nom qu’on m’avait attribué, aux piqûres, aux incisions, au sang… Tsss, la survie n’est pas une vie. Je serre les dents. Elle n’a pas le droit de frapper les clients par peur de se faire renvoyer ? C’est moi qui vais leur en coller une alors. Je me calme légèrement lorsqu’elle me sourit. Ce sourire n’est pas comme les autres, il est plus…vivant ?

-Mais hier soir tu m'a beaucoup changé les idées, tu m'a fait me sentir moi, alors je te remercierai jamais assez pour ça Kelya. Même si toi tu t'es sans doute pas attachée à moi, pour moi tu comptes maintenant beaucoup…

Compter pour quelqu’un ? Je ne sais même pas ce que ça signifie. J’ai toujours été seule, les personnes proches de moi finissent par s’envoler sans laisser de traces.  Ce ne sont que de vulgaires paroles sans aucun sens. Je détourne le regard, balançant froidement.

-Je t’ai déjà dit de ne pas me remercier.

Je lâche un soupire, mes yeux viennent replonger dans les siens alors qu’un sourire provocateur anime mes lèvres.

-Tu ne devrais pas t’attacher à une connasse.

Je me redresse, finissant mon café avant de me rapprocher du lit pour enfiler le reste de mes vêtements. Elle ne doit pas s’attacher à moi, elle perdrait plus son temps qu’autre chose. J’ai juste envie qu’on me foute la paix, les relations c’est pas mon truc, je n’en veux pas.

-Tu ne manques pas de courage. Cependant, tu dois
apprendre à vivre pour toi. A quoi bon survivre si tu peux vivre ? Lorsque tu parles, tu ne penses jamais à toi, tu trouves ça normal ?


Je finis par enfiler mes chaussures, m’étirant de nouveau une fois enfilées. Survivre m’a été imposé, si j’avais eu le choix, il en aurait été autrement.

-Ne vit pas seulement pour les autres. Si l’orphelinat va mal, n’assume pas tout toute seule. Trouves des fidèles à relier à ta cause.

Je lui tapote gentiment la tête.

-Si la prochaine fois qu’on se voit, tu me fais un de ces vieux sourires que je déteste, tu te manges mon poing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 28/01/2017
Sam 11 Mar - 0:58
Encore une fois, elle me dit de ne pas la remercier. Elle me regarde ensuite dans les yeux et me sourit, un sourire provocateur.

Tu ne devrais pas t'attacher à une connasse.

Une connasse ? Elle pense ça d'elle ? C'est surprenant, en tout cas ça me surprend...Pourquoi dit-elle qu'elle est une connasse ? Elle est mauvaise, du moins si mauvaise que ça ?

Tu ne manques pas de courage. Cependant, tu dois 
apprendre à vivre pour toi. A quoi bon survivre si tu peux vivre ? Lorsque tu parles, tu ne penses jamais à toi, tu trouves ça normal ? 


Elle s'en soucie ? Pourquoi ? J'ai du mal à comprendre, à la comprendre…

Ne vit pas seulement pour les autres. Si l’orphelinat va mal, n’assume pas tout toute seule. Trouves des fidèles à relier à ta cause.  Si la prochaine fois qu’on se voit, tu me fais un de ces vieux sourires que je déteste, tu te manges mon poing.

Je rit doucement et la regarde, lui affirmant qu'elle ne le verrait plus jamais. Je la vis ensuite partir en me saluant. Je m'habille ensuite, nous reprenons chacun notre route, notre vie, comme si rien ne s'était passé...enfin je pense...

END
Revenir en haut Aller en bas
Rouquine & brunette !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Visite d'une rouquine
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Rouquine voulant se transformer en volatile recherche zoan - Demande de réservation
» Une rouquine à la mer
» La rouquine qui vous rendra tous heureux -oupas-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Archives RPs-
Sauter vers: