Revenir en haut Aller en bas

Boîte à rumeurs

Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Plop? Apparemment les disputes de couple se font de plus en plus fréquentes dans le placard de Caym et Adriel...

Un potin?

à adopter de toute urgence !

Shadow city news

« Suite à l'attentat perpétré sur la personne de Charles Emmett, le délégué de la commission nationale de Recherche et Développement, pendant la démonstration des nouvelles technologies conçues pour amener la paix et la sécurité à Shadow City, les autorités n'ont pas encore présenté de coupable. Selon nos sources, il pourrait s'agir d'un acte terroriste pro-maudit non revendiqué. »

Top sites

©linus pour Epicode

 :: L'Académie Castlemist :: Grand Parc :: Gymnase Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Human or inhuman.

avatar
Messages : 585
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 27
Localisation : A traîner en ville
Lun 25 Sep - 13:57

Kaël R. Darwin & Isaac Baker283 mots ▬ Kaël speak in red
Human or inhuman.


Travaillant à son compte, le tatoueur avait décidé de ne pas exercer son travail le dimanche et le lundi. Aussi, ce lundi après-midi, il profitait de l'absence de toute présence - humaine et mutante - dans le gymnase. La dernière fois qu'il était venu ici, la brun était tombé sur une présence plus qu'agréable qui ne lui a pourtant pas été donné de revoir. Bien dommage, sa libido en avait besoin. De plus, il espérait effacer le souvenir "désagréable" du chien du gouvernement. Il n'avait rien trouvé d'autre que de venir se défouler.

Après quelques tours de la piste de cross, le mutant en débardeur noir avait traîné des pieds jusqu'à l'intérieur du gymnase. Il avait une autorisation de la commune pour avoir accès à la salle de musculation et est profitait dès qu'il le pouvait. Allongé sur le machine lui permettant des répétitions de développé-couché, l'ex-militaire se laissa aller à ses pensées.
Il n'y avait pas grand chose qui l'embêtait, mais le limier en était une. Il savait qu'il allait tenter de le surveiller, ça l'agaçait. Le fait de ressentir cette tension sexuelle en sa présence ne le mettait pas non plus de bon poil.

Son dos se redressa alors que ses muscles se détendaient pour se diriger vers une autre machine afin d'entraîner les muscles de son torse, ses biceps et ses dorsaux. Même en n'étant plus de l'armée, il ne pouvait s'empêcher de se maintenir en forme. Au moins un moment où il pouvait être tranquille. Sans qu'il ne s'en rende compte tout de suite, la porte s'était entrouverte timidement.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 29/08/2016
Mar 26 Sep - 20:34
Les mois défilent, les années passent, et je continue de passer mes anniversaires seul. Oh l’avantage à ne pas se faire d’amis, c’est clairement de ne pas être emmerdé quand vient le temps des révisions. Je gagne au moins la première place dans le classement des élèves de mon niveau. Mais est-ce que j’ai vraiment un quelconque intérêt à ramener de super notes à la maison, quand personne n’attend pour les voir et s’en rendre fier ? Je soupire. De tristesse, forcément. Mais aussi de rancœur, et de désespoir. Personne n’attend nulle part, quand sonne la fin des cours. Je suis seul jusqu’au lendemain.

Même les gens du pensionnat ne semblent me trouver aucun intérêt. Les élèves forment des clans que je ne rejoins pas, les adultes s’occupent d’enseigner leurs matières sans se préoccuper des élèves en difficultés, et ils ne prêtent pas davantage d’attention à ceux qui réussissent brillamment comme moi. La seule matière qui me fait défaut, c’est le contrôle des dons. Je suis toujours incapable de soulever une foutue feuille du sol alors que c’est le truc le plus léger qui puisse exister. Je continue, après des années, à fixer cette saloperie de feuille qui refuse de quitter le sol. J’attrape mes affaires, quitte la classe.

Le gymnase sera plus tranquille pour travailler. Je ne verrais pas les progrès des autres, et je n’aurais pas cette désagréable impression d’entendre les moqueries de ceux qui ont fait d’énormes avancées dans leurs capacités quand moi, je suis toujours assis en tailleurs à regarder un papier figé à mes pieds. Mais malheureusement pour moi, l’endroit que je convoite n’est pas entièrement libre. Le surveillant est là, à s’entraîner assidument. Je l’observe quelques minutes à travers la porte entrebâillée, puis j’entre complètement quand je m’aperçois qu’il ne m’a pas encore remarqué. Je me racle la gorge.

- Bonjour ? Je n’pensais pas qu’il y aurait quelqu’un … Ca vous ennuie si je me mets dans un coin pour … faire mes devoirs ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 585
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 27
Localisation : A traîner en ville
Lun 30 Oct - 2:15

Kaël R. Darwin & Isaac Baker309 mots ▬ Kaël speak in red
Human or inhuman.


- Bonjour ? Je n’pensais pas qu’il y aurait quelqu’un … Ca vous ennuie si je me mets dans un coin pour … faire mes devoirs ?

Le tatoueur s'arrêta et relâcha ses muscles en desserrant ses mains sur ses prises avant de se retourner vers la voix. Son regard vairon dévisagea un instant le nouveau venu. Sa tête lui disait quelque chose... Ah ouais! Il le remettait maintenant. C'était le gamin qu'il avait récupéré en train de mater un couple dans le bois la dernière fois. Pauvre gosse, il tombait de nouveau sur lui, c'était vraiment pas sa vaine.

- C'pas une salle de d'voirs. Mais j'm'en cogne, j'suis pas ton prof' moi.

Sa voix rauque avait fait écho dans la pièce aux murs peints et écaillés par endroit. Mais ses prunelles bicolores et neutre semblaient cependant intéressées par le nouveau venu, ne le quittant pas des yeux. C'est vrai qu'il y avait d'autres endroits pour profiter du calme et pour faire ses devoirs. Puis même sans ça, le gosse n'avait-il pas des potes avec lesquels s'amuser à cette heure là? Sérieusement, il n'avait pas la tête du petit intello' premier de la classe. Là comme ça, Kaël l'imaginait jouant aux jeux vidéos avec ses potes, reluquant parfois quelques nanas en rougissant et se planquait sous sa couette pour continuer à jouer encore et encore. Sans trop se préoccuper de son boulot quoi. Ou alors, peut-être avait-il des parents à impressionner.

- C'quoi ton nom d'jà?

Le perceur passa sa main dans ses mèches humides de sueur avant de ramasser sa serviette pour la faire courir dans ses cheveux. Il ramassa sa bouteille d'eau et profita de la fraîcheur du liquide en attendant une réponse du gamin.


_________________


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Human or inhuman.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» human BOMB
» Human shields used at the border
» 'cause i'm only human after all, don't put your blame on me. (sully)
» Black immigrants see personal triumphs in Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Académie Castlemist :: Grand Parc :: Gymnase-
Sauter vers: