Revenir en haut Aller en bas

Boîte à rumeurs

Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Plop? Apparemment les disputes de couple se font de plus en plus fréquentes dans le placard de Caym et Adriel...

Un potin?

à adopter de toute urgence !

Shadow city news

« Suite à l'attentat perpétré sur la personne de Charles Emmett, le délégué de la commission nationale de Recherche et Développement, pendant la démonstration des nouvelles technologies conçues pour amener la paix et la sécurité à Shadow City, les autorités n'ont pas encore présenté de coupable. Selon nos sources, il pourrait s'agir d'un acte terroriste pro-maudit non revendiqué. »

Top sites

©linus pour Epicode

 :: Shadow's city :: Basfonds Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne t'avais pas vu ok?!

avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 18/09/2017
Sam 14 Oct - 15:41
Je ne t'avais pas vu ok?!
Cette nuit là Sarann la passait adossé à une porte d'hangar , tirant clope sur clope pour s'occuper alors qu'il n'avait pas pour habitude de fumer plus que ça . Il observait ses ongles aussi et donnait des coups de pieds dans des cailloux ou autre saletés traînant au sol dans un rayon de 5 mètres autour de lui. Il avait reçu deux ordres et il les suivait à la lettre : le premier était de surveiller cette entrée du bâtiments et donc ne pas en bouger et le second, celui qu'il préférait largement et qui lui donnait le sourire carnassier que l'on pouvait voir sur son visage éclairé par la lune et un lampadaire à la lumière vacillante, de ne laisser personne approcher . Ça c'était assurément le domaine de notre protagoniste . Pas même un rat ne s'était approché du hangar, dissuadé par les ondes de Sarann, qu'il diffusait presque en continue depuis plusieurs heures déjà. Ses ondes basse augmentaient quand il pensait entendre un bruit : elles étaient menaçantes, angoissantes . Elles prenaient aux tripes même les plus courageux: envoyant le signal de la peur à leur cerveau les faisant frissonner ou même pleurer...Sarann en imposait beaucoup avec sa mutation et son boss l'appréciait d'autant plus pour ça . Croyant son paquet de clopes vide il le jeta en l'air avant de shooter dedans et de l'envoyé à l'autre bout du chemin où une clope se pointa... Le grand cambodgien soupira et hésita... pouvait t-il traverser sans danger ou devait t-il restait dans les 5m autour de la porte... Si il faisait vite son boss ne sentirait même pas son éloignement , si ? Il se mordilla les lèvres, le temps se faisait long … Il fit plus d'ondes en avançant précautionneusement semblant étirer sa conscience dans une concentration extrême … Il devait maintenir l'angoisse pour son boss et ses « amis »... faire savoir qu'ils avaient le contrôle et non l'inverse. Que le hangar était cerné par leur bande . Il ramassa rapidement la clope et revint sur ses pas en maintenant son niveau une petite minute après être revenu à sa place...  Il savoura cette dernière clope , s'adossant contre la fraîcheur du métal, les yeux clos. Il voulait dormir. Son lit …

Somnolant malgré lui, la clope éteinte entre les lèvres il fit un bon monumentale en entendant la voix du boss se rapprocher de lui. La porte s'ouvrir, Sarann observa . Le vieille homme paraissait plutôt content .

« Allé, Sarann, on rentre. Demain on fête ça alors tu viendras à la maison. »

Le métisse acquiesça sans un mot et reconduisit le patron chez lui sans ouvrir la bouche. Il parlait si peu que la plus part des gens le prenait pour un muet . Le jour se levait quasiment quand il retourna à son petit appartement passant par les ruelles pour ne pas être suivit . Les alcoolos, les putes et les dealers jonchaient les rues de leur basses présences et Sarann leur passait tout près avec une prestance royale. Il relâchait toujours ses ondes , dans une moindre mesures mais toujours là, assez pour dissuader du moins. Ses yeux de chats furent éblouis par les phares d'une grosse voiture ce qui l'énerva un tant soit peu . Il voulait dormir. Son lit...

Les fantômes lumineux plein les rétines il bouscula un homme dont il reconnu très vite la silhouette et l'odeur. Ils se connaissaient mais ce n'était pas forcément pour le mieux .  Sarann  le fixa tant bien que mal leva un sourcils en guise d'excuse parce qu'il ne pouvait pas vraiment nier que c'était sa faute pour le coup et entreprit de repartir sans rien de plus . C'était sans compter sur une nana cherche merde qui réclama plus que son mouvement de sourcils... Il n'était pas d'humeur.

.
© Kya-chan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 586
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 28
Localisation : A traîner en ville
Dim 19 Nov - 16:24

Kaël R. Darwin & Sarann A. Blackthorn578 mots ▬ Kaël speak in red
J't'avais pas vu, ok?


Quelle superbe journée.
Comment ça, ça sonnait faux? Ah, peut-être était-ce dû à sa main aux phalanges irritées ou au bordel qui résonnait dans le bar? Bof, de toute manière, ses journées n'étaient jamais véritablement intéressantes. Ce n'était pas nouveau. Ses jours se résumaient à se lever, bosser, aller au bar et dormir. Éventuellement casser des gueules entre temps. Ca l'aidait à mieux dormir. Parfois, il n'y avait aucun élément déclencheur. Et dans d'autres cas - comme ce soir là - c'était que certains gros lourds s'étaient cru assez forts pour emmerder une demoiselle. En général la serveuse.

Ce n'était pas que Kaël voulait se conduire en prince charmant en secourant toutes demoiselles en détresse. Surtout quand il s'agissait de nanas qui traînaient dans ces quartiers. Elles savaient très bien se défendre. Juste que ce genre de comportement bruyant l'agaçait, suffisamment pour lui faire bouger le cul. Puis, ce bar était son territoire. Quiconque venait y foutre le bordel, il le virait, sous le regard entendu du barman. Et ouais, on l'emmerde pas trop lui.
C'est pour ça que ce soir-là, quand trois connards irrespectueux avaient commencé à emmerder la serveuse, le tatoueur les avait simplement cogné sec avant de les foutre à la porte. Et devant les beaux yeux bleu de la demoiselle, il n'allait pas dire non au fait de la raccompagner. Surtout s'il pouvait passer la nuit dans des draps autres que les siens.

Alors, quand la demoiselle se fit remplacer, le mutant se laissa prendre par le bras et ni une, ni deux, s'engager dans la rue au pavé brisé. Son regard neutre et son attitude de mur en béton armé n'empêchait pas la jeune femme de se coller à lui, au contraire. Même quand il se fit bousculer. Dans la pénombre de la ruelle, Kaël était toujours capable de reconnaître ceux qui avaient marqué un moment de son existence. Mais il n'était pas là pour la causette, alors devant le haussement de sourcil du type, il se contenta d'un haussement d'épaule. Ce n'était pas fait exprès. Alors ce n'était pas grave.
Mais bien sûr, cet accord silencieux, c'était sans compter la blonde qui attrapa le bras de l'autre homme, le serrant dans sa main, énervée par ce qu'elle avait pris pour un affront. Elle commença à l'embrouiller en parlant fort, menaçant de le frapper alors que Kaël restait en retrait, haussant un sourcil sur ce soudain revirement. Ca se voyait que l'autre n'était pas commode, pourquoi elle ne lui foutait pas la paix? Surement parce qu'elle pensait que le brun allait de nouveau la "défendre". Et c'est c'qu'il allait devoir faire, parce que ce n'était éthiquement pas correct de laisser une meuf se faire cogner par plus fort qu'elle. Puis, s'il voulait la foutre dans son lit...

Alors Kaël se décala, se foutant entre eux en écartant sa conquête.

- Fout lui la paix. Il s'est excusé.

Son ton neutre fit briller la colère dans les yeux bleu qui le dévisageaient. Et rapidement, ses paroles se transformèrent en cris après l'autre et lui-même, lâchant des insultes à bout portant envers le métisse. Bon finalement, il remettrait sa partie de jambes en l'air à plus tard. Parce que celle-là avait l'air bien bien chiante quand même.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 18/09/2017
Lun 20 Nov - 12:59
Je ne t'avais pas vu ok?!
L'homme qu'il venait de bousculer avait compris la silencieuse excuse de Sarann et celui-ci en était soulagé, il n'était pas d'humeur à la bagarre. Enfin, si il l'était, sûrement trop. Il devait se contenir. Ne tuer personne. Mais c'était sans compter sur la nana blonde accrochée telle une moule à un rocher à Kaël, l'homme que le  grand cambodgien venait de bousculé inconsciemment. Elle se décrocha de lui pour s'agripper au poignet de Sarann fermement. Plutôt qu'une moule, ce dernier la vit alors comme une sangsue, qui pompait non pas le sang, mais l'air... Cela dit sa poker face habituelle ne laissa place à aucune autre face, pas même à son agacement . Qui grandissait de façon exponentiel avec sa fatigue. Il voulait dormir, son lit.

Il regardait la blonde aux yeux bleu, sans sourciller cherchant à se retirer au plus profond de sa conscience pour ne plus l'entendre et être inatteignable . Pourquoi faisait-elle une scène pareille si tôt le matin hein ? Ne ressentait-elle pas la fatigue ambiante de la ruelle ? Sans aucune réaction de la part du métisse, ne serait-ce même que pour se dégager de sa poigne, la belle demoiselle, quoiqu'un peut vulgaire aux goût de notre protagoniste, ne s'en énervait que plus. Si bien que l'autre brun s'interposa. Sarann devait bien admettre, qu'il faisait là preuve d'une grande intelligence et diplomatie . Cependant le calme ne revint pas bien au contraire, Kaël venait d'attiser le feu de façon magistrale et pour ça , Sarann passablement fatigué et des plus K.O , lui en voulu et cela fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase.Un sourire carnassier se dessina à nouveau sur les lèvres du métis anglais, lui rendant tout son charme sauvage. Ses pupilles s'élargirent et ceux qui n'avaient pas encore remarqué, frémirent devant se regard indéniablement mutant. Mais il était trop tard, beaucoup trop tard pour fuir ou esquisser un mouvement ; tous ceux présent allaient goûter un peu à sa colère bien qu'il s’efforça de la diriger vers la demoiselle casse bonbons. Il était trop fatigué pour se contrôler parfaitement, ça demandait beaucoup de doigter de diriger des ondes. Il soupira et relâcha une vague de terreur , celle qui touche n'importe qui car directement implanté dans le cerveau. Le genre de terreur qui vous fait dresser les poils sur la tête , fuir, comme le firent la plus part des badauds présent et dans la même direction que la demoiselle. Elle , elle se prit les ondes invisibles de plein fouet et était bien trop terrorisée pour esquisser le moindre mouvement, elle tremblait , la chaire de poule sur tout le corps, le regard perdu... Elle cherchait l'aide de Kaël, mais pour le coup celui ci ne pourrait rien y faire. On ne bloquait pas simplement des ondes .  Sarann ne s'occupait plus du grand et beau brun de qui il s'était décalé pour attaquer à son tour. Il souriait encore plus en écoutant le silence qui venait de la demoiselle, là , elle était superbe. Le métis se massa les tempes avec nonchalance et s'humecta les lèvres au moment même où la blonde vulgaire se pissait dessus. Il stoppa ses ondes et lança un regard en coin à Kaël.

Au moindre mouvement de la part du tatoueur, Sarann relâchait une nouvelle fois ses ondes déchaînées et se battrait pour extérioriser sa colère, il était à la limite de tout fracasser. Ça se sentait et ça se voyait, son corps était tendu, son regard tempétueux . Il gronda et shoota alors dans une canette qui vola entre les jambes de la fille qui s'écroula à genoux n'y tenant plus. Après une frayeur pareille, ses jambes ne la portaient plus . Sarann la toisait .. réellement mauvais, il ne voulait pas péter les plombs, il était fatigué, il voulait dormir, son lit...


_Je...te préfère...silencieuse.

Il parlait avec lenteur et très bas , comme si cela lui coûter de prononcer des mots. Il soupira et bloqua le poignet d'un type qui voulait l’assommer avec une bouteille en verre … la journée commençait décidément très mal. Il tenta de l'envoyer bouler dans les airs en le projetant avec ses ondes mais la mutation du types étaient visiblement de peser bien lourd... Il s'y pris donc autrement tout en se méfiant de Kaël qui avait subit lui aussi ses ondes, dans une moindre mesures mais quand même, il insinua ses ondes dans le corps du type comme un maitre de QI qong le ferait et il en fit sa marionnette ,pour le mettre à terre comme pour rire.

_o...k....ramenez vous...je suis...énervé.  

.
© Kya-chan

_________________
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Je ne t'avais pas vu ok?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Et si j'avais une maison"
» Alors? Quesque je t'avais dit? [PV Night]
» Cinema : J'avais 5 fils.
» Ouai bah excuse-moi, j'avais faim. [ RP ♪ Gaman ♥ Plume d'Ange ♪ ]
» 1. Si j’avais deux visages, est-ce que je porterais celui-ci ?A.L. | Perle, Zack, Masha & Madi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shadow's city :: Basfonds-
Sauter vers: