Revenir en haut Aller en bas
Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Une rumeur?
Top-sites



 :: Hors RP :: Archives RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une nouveau départ [Kelya Drambolt]

avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Mer 2 Nov - 2:55



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Un nouveau départ feat Kelya



Jusque là, j'étais peinard dans mon apart', mais c'était sans compté l'arrivée d'une nouvelle tête.
J'ai appris le jour même de son arrivée qu'une personne aller venir vivre avec moi. Si j'avais su, j'aurais fais semblant d'avoir une vie normale, par exemple j'aurais mis des meubles autres que la table, la pauvre chaise et la machine à café dans le salon, et un lit à l'opposé d'un bureau dans ma chambre, d'ailleurs heureusement qu'elle ne mettra jamais les pieds, enfin je l'espère, dans ma chambre, par ce que c'est truffé de mon petit équipement. Alors ne parlons m^me pas de la salle de douche qui se limite à un évier, une douche et des toilette, bon ok il y a aussi un porte serviette mais ça compte pas ok ?
Ouais c'est un peu simple mais j'ai besoin que de ça.
Enfin bref, le matin, la tête dans le cul évidemment par ce que j'ai encore passer la nuit à faire peur à des poivrots, j'entends des bruits à l'extérieur. Je me lève, puis je me change, vue que les bruits se rapprochent dangereusement de ma porte, j'ai portant bien payer mon loyer ce mis-ci...
Je tire alors la valise sous mon lit pour enfiler pour la première fois une tenue normale, oui je suis sérieuse, qui se compose d'un t-shirt blanc pas trop large, pas trop moulant, un simple t-shirt de sport et d'un short qui m'arrive à mi-cuisse, après tout je suis chez moi et j'ai pas prévue de visite.
Alors comprenez, ma légère surprise, quand lorsque je me suis approchée de la porte après m'être fais une tresse, lorsque quelqu'un à subitement ouvert la porte en donnant un coup de pied dedans. Je suis restée la plantée comme une conne à fixer la personne qui venait d'entrer chez moi. Et comme d'habitude hein, j'ai ce foutue air froid sur ma gueule.
Bon, après quelques instants, je me racle la gorge avec un air irrité sur le visage, puis je prends la parole.

- Hum... T'es qui toi ?

Mais qui c'est elle sérieux ?


© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mer 2 Nov - 3:30
J’étais pénarde dans mon appart ‘ jusqu’à l’annonce d’une dératisation ou un truc du genre. Sur le coup j’ai pas vraiment capté, j’ai failli me battre avec le concierge de l’immeuble d’ailleurs. Ce con n’aurait pas pu vérifier l’état des lieux avant de me faire m’installer dans cette chambre, à la nouvelle année scolaire ? Tsss, l’incompétence de nos jours. Je remballe donc mes affaires dans les cartons, les empilant un à un et les portant comme je peux jusqu’à le nouvel appartement. Ma vision est obstruée par tous ces emballages, je ne suis pas petite mais trop cartons dans les bras, appuyant ma joue sur le plus haut pour éviter de le faire tomber, ça commence à faire.

Arrivée devant la porte de ma nouvelle habitation, mes bras étant encombrés, je l’ouvre à l’aide mon pied. Ouai bon un bon coup de pied mais il faut bien se démerder avec les moyens du bord, non ? L’entrée une fois dégagée, je pose sans tarder les cartons sur le sol, me préparant à découvrir de mes yeux les lieux, je fus brusquement coupée par une voix inattendue.

- Hum... T'es qui toi ?

Je fixe l’inconnue d’un air interrogatif. Euh…on m’avait pas prévenu que c’était une coloc’… L’administration, c’est pas vraiment ça. Je n’ai rien contre la compagnie, tant qu’on a des chambres séparées, ça me va, seulement, elle, n’a pas l’air très enjoué de me voir. Une associable ?

-Kelya, ta nouvelle coloc’ j’imagine…

A vrai dire, je ne sais pas si je dois sourire ou l’imiter ? Elle semble assez vénère, la provoquer ne me parait pas la bonne option. Et pourtant, j’ai cette envie de la chercher un petit peu… Non, je ne vais pas commencer à faire chier le monde. Je lui souris gentiment, malgré le froid qu’elle m’inspire puis je balance calmement.

-Tu t’appelles ?

J’allais pas la vouvoyer, elle semble avoir le même âge que moi. Son style vestimentaire bah, il est posé quoi, en mode « je suis chez moi alors tg » et, elle a de ses yeux…OMG ! J’ai jamais vu un iris si bleu. Je scrute ses yeux, sans le cacher, j’en déduis qu’elle est mutante elle aussi. Un bon point ? Peut-être.

-Soit pas fâchée, je me ferais toute petite, hein ?

Je laisse mon regard balayer la salle, ça manque cruellement de décor là-dedans et même de vie. Va falloir ramener quelques meubles pour combler le vide.

-T’es pas trop déco toi, à ce que je vois.

J’essaye de faire la discute comme je peux hein, même si je m’y prends comme un pied, je dois l’avouer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Mer 2 Nov - 4:18



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Un nouveau départ feat Kelya



-Kelya, ta nouvelle coloc’ j’imagine…


Ha ben par ce que maintenant j'ai une coloc' ? Et en plus on me préviens pas  ? Foutu administration à la con ! Bon au moins elle souris, ça va peut être m'empêcher de la jeter dehors.

-Tu t’appelles ?

Ok, bon c'est le début de la socialisation... Je lâche alors presque sur un ton sec.

- Jizara

Bon par contre y a un truc que j'aime pas, me regarder dans les yeux, je supporte pas ça, mais pas de problème, mon regard est glacial. Puis, quand j'examine aussi ses yeux, je me rends compte qu'elle est elle aussi mutante... Mouais, je me détends légèrement mais je reste sur mes garde, au moins j'ai pas une humaine qui ira crier au mutant partout, puis ça m'aurais fais chier de devoir porter des lunettes de soleil h24.

-Soit pas fâchée, je me ferais toute petite, hein ?

Ok, elle essaie presque de ce faire pardonner, mais bon...

-T’es pas trop déco toi, à ce que je vois.

En effet, perspicace la Kelya. Je reprend mon attitude de marbre avant de lâcher sur un ton neutre.

- Bon, la c'est le salon, à côté la cuisine, derrière là c'est ma chambre, la pièce à côté c'est une salle vide et la dernière porte là-bas c'est la salle d'eau avec les toilettes.

Je lui ai dis tout ça en lui montrant les différentes portes avant de continuer.

- Tu peux allez où tu veux mais tu rentre jamais dans ma chambre, ok ?

Je terminé ma phrase en la transperçant du regard avant de partir vers la "cuisine", qui se résume à deux plans de travail côte à côte, d'une cuisinière à leur gauche, d'un évier à la droite et du frigo à côté de ce même évier et coller au mur en plus. Au dessus y a un placard avec quelques boîtes de conserves, du sucre et de la confiture, avec sur l'étagère du dessus quelques assiettes, des verres et deux tasses.
Je m'approche, toujours pied nus, des plans de travail, je prend une tasse puis je me fais un café avant de le presque le siroter en m'appuyant contre un des plans de travail, tout en observant ma nouvelle coloc'.
Manquerais plus qu'elle tombe sur mes armes et je serais foutue.


© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mer 2 Nov - 5:36
Le glaçon a fini par donner son nom qui je dois dire, est original. C’est la première fois que je l’entends du moins, c’est pas pour me déplaire. Elle semble se détendre après chacun de mes mots. Je ne suis pas méchante, elle n’a aucune raison d’avoir peur ou peut-être pensait-elle que j’étais juste une connasse ? En tout cas, j’ai bien fait de ne pas trop la provoquer, qui sait ce qu’elle m’aurait fait. Malgré sa petite carrure, elle reste intimidante, son attitude dénuée de sentiment y serait pour quelque chose ?

- Bon, la c'est le salon, à côté la cuisine, derrière là c'est ma chambre, la pièce à côté c'est une salle vide et la dernière porte là-bas c'est la salle d'eau avec les toilettes.

Elle n’était pas obligée de me montrer les différentes salles, certes rapidement, mais c’est sympa de sa part. Il y a tout de même de la gentillesse cachée au cœur du glacier. Je prends mentalement en note la disposition des pièces, j’imagine que ma chambre se trouve là où c’est vide ?

- Tu peux allez où tu veux mais tu rentre jamais dans ma chambre, ok ?

Je ne lâche pas la jeune fille du regard alors qu’elle essaye de me poignarder avec ses saphirs. Qu’est-ce qu’il y a de si important dans sa chambre ? Peut-être rien, elle veut simplement garder son intimité ? Si c’est le cas, elle peut me le dire au lieu de me faire un regard digne de Jack L’éventreur ! Je penche légèrement la tête afin d’apercevoir la silhouette de ma coloc’ dans la cuisine, elle ne me lâche pas du regard, j’espère qu’elle compte finir son café et pas m’ébouillanter avec ! Je suis tombée sur un sacré spécimen. Mais le truc, c’est que je connais cette façon d’agir, ce regard dénué de sentiment, j’ai eu le même autrefois, et il m’arrive de le retrouver dans certaines circonstances. Qu’as-tu vécu Jizara pour être dans un tel état émotionnel ? Qu’est-ce qui te tourmente ? De toute façon, je doute qu’elle ne m’en parle, j’essayerai une autre fois, pour l’instant, faut que j’installe mes affaires. Je reprends mes trois cartons, partant en direction de cette fameuse pièce vide où je finis par déposer mes affaires. Une salle carrée, comme je m’y attendais, ça ne changera pas de mon ancien appart, faut juste que je ramène mon lit et les quelques déco de mon ancien appart’ et ça sera comme chez moi de nouveau.

Ressortant de la pièce, où je n’ai pas déballé mes affaires mais ça peut attendre, je viens prendre place à côté de ma coloc’, une boite de mikado à la main. Est-ce que je lui en propose ou elle va me crever les yeux avec ? Qui ne tente rien, n’a rien.

-T’en veux ?

Peut-être que je vais réussir à lui faire décrocher un sourire ? J’essaye de me faire le plus calme possible pour éviter tout débordement. On va être coloc’ pendant un temps alors vaut mieux bien entretenir cette relation. Cependant, je ne peux m’empêcher de penser à cette pièce où l’entrée m’est interdite. Vous savez, je suis comme un gosse à qui on dit « ne fais pas ça ! » mais qui veut tout de même le faire parce que justement, c’est interdit. Je n’ai pas vraiment eu d’enfance, cette raison fait que j’ai ce genre d’état d’esprit qui apparait sans prévenir.

-Pourquoi je n’ai pas le droit d’entrer dans ta chambre ? T’es du genre pudique ?

Mes yeux sombres plongés dans ses océans, je n’ai pu m’empêcher de poser la question. Je veux savoir ce qu’il y a dans cette fucking chambre ! C’est louche ! Je suis peut-être tombée sur une psychopathe ou une trafiquante d’organes ou je ne sais quoi d’autre ! Oui, je peux aller loin certaine fois, j’ai une imagination débordante.

-Je ramènerai de la déco et des meubles si ça te dérange pas, j’ai encore des trucs qui trainent dans mon ancien appart’.

Changeons de sujet, elle ne veut peut-être pas aborder l’autre. Quoi qu’il en soit, je suis bien décidée à voir ce qu’il y a dans cette chambre, quitte à attendre d’être seule dans l’appart.

-La fumée de la cigarette te dérange ?

Toujours poser la question, ça évite les conflits et surtout une mort prématurée. Mieux vaut être méfiante, je ne sais pas de quoi est capable cette Jizara.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Jeu 3 Nov - 18:07



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Un nouveau départ feat Kelya


Après avoir déposée ses affaires, j'entendais Kelya revenir, alors que j'étais en train de terminer mon café avant de m'étirer. J'observe du coin de l'oeil ma colocataire s'asseoir.

- T’en veux ?


Elle me tendis un paquet de mikado, mais je secouais la tête pour refuser.

- Pourquoi je n’ai pas le droit d’entrer dans ta chambre ? T’es du genre pudique ?

Je retournais m'appuyer contre le plan de travail avant de lui répondre calmement, la mauvaise humeur passée.

- Non, pas vraiment mais j'aime pas que l'on fouille dans mes affaires.

Je la regardais dans les yeux, sans quoi que ce soit dans le regard.

-Je ramènerai de la déco et des meubles si ça te dérange pas, j’ai encore des trucs qui trainent dans mon ancien appart’.

Ok, pas de problème, je lui souris rapidement pour lui montrer mon approbation.

- Tant que tu touche pas à mes affaires...

Je touchais le bout de ma tresse négligemment avant de la regarder à nouveau.

-La fumée de la cigarette te dérange ?

La question me surprit un peu mais je lui répondis calmement.

- Non non, t'inquiète ça ne me dérange pas.

Je m'étirais un peu avant de la regarder pour lui poser une question.

- Tu veux que je t'aide à déballer tes affaires ? je sais à quel point c'est chiant à faire. Puis après je vais aller courir donc ça pourrait me servir d'échauffement.

Je fis craquer mes doigts et ma nuque engourdie avant de prendre un cookies dans le placard et de l'engloutir.

© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Ven 4 Nov - 17:31
Elle se calme peu à peu, m’expliquant qu’elle ne supporte pas qu’on fouille dans ses affaires. Mais quelque chose me semble étrange, « rentre jamais », ses mots sont trop lourds pour quelqu’un qui n’aime juste pas être fouillée. Elle cache quelque chose, c’est certain, j’en suis convaincue, mais laissons ça de côté pour le moment. Elle n’est pas contre un p’tit coup de déco mais me précise encore une fois que toucher ses affaires est strictement à éviter. Tsss, il y a vraiment quelque chose de louche dans sa chambre.

- Non non, t'inquiète ça ne me dérange pas.

Encore un point positif, je vais pouvoir fumer dans l’appart sans embrouille, c’est parfait ! J’allais alors sortir mon paquet de clope avant qu’elle coupe mon action de sa voix calme.

- Tu veux que je t'aide à déballer tes affaires ? je sais à quel point c'est chiant à faire. Puis après je vais aller courir donc ça pourrait me servir d'échauffement.

Je laisse mes yeux suivre ses gestes, finissant mon mikado, et laissant donc mon parquet nocifs aux poumons dans la poche.  Je ne pensais pas qu’elle me proposerait son aide, j’avais plus imaginé qu’elle irait s’enfermer dans sa chambre pour avoir la paix. Enfin bon, elle est compréhensive, un bon point. Je dépose mes gâteaux sur la table, le sourire aux lèvres, je lâche d’une voix enjouée.

-Si ça ne te dérange pas, c’est avec plaisir que j’accepte ton offre !

Direction ma nouvelle chambre, j’ouvre les trois cartons, un contenant mes vêtements, un de la bouffe et des bières, le troisième contenant des draps, une console, un coussin et des broutilles. Dans la pièce, seulement une armoire s’y trouve et deux étagères sur accrochée sur un mur. Bon, on bah niveau rangement, on va pas aller bien loin mais au moins les cartons seront vidés. Pour déballer tout ça, j’me mets à l’aise, j’enlève mon jean slim, sort un short du carton et ne tarde à l’enfiler. Un jean c’est bien mais un joggo ou un short, c’est beaucoup plus confort. Je prends alors le carton de bouffe, repartant dans la cuisine pour placer tout ça dans les placards adéquats.

-Attaque toi au carton que tu veux et range ou tu veux, je retrouverais bien.

J’étais déjà un peu plus à l’aise avec la jeune femme, maintenant qu’elle avait opté pour une voix moins glaciale, ça passait mieux, beaucoup mieux. Moi dans la cuisine, elle dans ma chambre, je parlais d’une voix plus forte que précédemment mais toujours aussi calme.

-Ça fait longtemps que t’es dans cet appart ? Tu fais quoi dans la vie ?

J’ouvre le frigo, déposant mes précieuses bibines au frais. La bière, c’est mon bébé bordel. Une fois mon trésor rangé, je poursuis avec les gâteaux et les paquets de pâtes, ouai, mon alimentation n’est pas très équilibrée mais bon, je ne suis pas encore rendue au stade boudin.

-Si tu veux un p’tit échauffement, on peut se faire un p’tit combat ?

Mauvaise habitude, mais j’ai envie de voir de quoi elle est capable. Elle a l’air puissante et plus les gens semblent forts, plus j’ai envie de les affronter. Je me demande quelle est sa mutation ? Instinctivement je me frotte la gorge. C’est de l’histoire ancienne, je ne dois pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Sam 12 Nov - 20:25



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Un nouveau départ feat Kelya


Je me dirigeais vers sa chambre avant de commencer à ouvrir les cartons, dont je ne ferais aucun commentaire d'ailleurs, tout en l'écoutant.

- Ça fait longtemps que t’es dans cet appart ? Tu fais quoi dans la vie ?


Mmh, des questions auxquelles je suis obligée de répondre évidemment...

- Depuis mon arrivée ici, y a pas si longtemps que ça. Je suis en étude supérieur et toi ?

Je continuais à déballer ses affaires en les rangeant à des endroits qui semblaient logique pour moi, tout en me demandant si le lit en hauteur la dérangerait, après tout il était là avant mon arrivée. Sa question me fit tiquer légèrement.

- Si tu veux un p’tit échauffement, on peut se faire un p’tit combat ?

Je sortais la tête par la porte de sa chambre en la regardant d'un air interrogateur.

- Eue... Ben c'est juste que je ne me bat que rarement à main nue, mais si ça te fait plaisir, je suis plutôt endurante.

Je fis craquer mes articulations une après l'autre avant de m'étirer et de continuer.

- Si ça te dérange pas, on pourrait aller au gymnase de l'école, y a jamais personne à cette heure là, car j'ai pas envie de casser le peu de chose que j'ai dans l'apart'... Si ça te gêne pas évidemment.

Je la regardais en attendant sa réponse tout en continuant de m'étirer.

© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Dim 13 Nov - 1:36
Une petite tête apparait et machinalement, je la fixe droit dans les yeux, attendant une réponse à ma proposition.

- Eue... Ben c'est juste que je ne me bat que rarement à main nue, mais si ça te fait plaisir, je suis plutôt endurante.

Rarement à main nue ? Une spécialiste dans les armes blanches ? Les armes à feu ? C’est une bonne question, qui m’intrigue fortement. Ne jouons pas avec ces jouets-là, il pourrait arriver une couille. Elle commence à s’échauffer, signe que ma proposition l’enchante, même si elle prétend que c’est pour me faire plaisir.

- Si ça te dérange pas, on pourrait aller au gymnase de l'école, y a jamais personne à cette heure là, car j'ai pas envie de casser le peu de chose que j'ai dans l'apart'... Si ça te gêne pas évidemment.

Un léger rire s’échappe d’entre mes lèvres. C’est vrai qu’il n’y a pratiquement rien ici, et ça serait con de casser le peu de choses comblant le vide. Le sourire aux lèvres, je lui réponds gaiement.

-Je suis partante pour qu’on aille se défouler au gymnase, on pourra se lâcher davantage là-bas. Un p’tit combat entre étudiante, ça me plait bien.

Je venais de répondre indirectement à sa question précédente. Elle est étudiante, je le suis aussi, on pourra peut-être bien s’entendre elle et moi ?

-T’as l’air balèze alors ça me plait bien. Surtout, ne retiens pas tes coups car je ne compte pas t’épargner, même si ton regard me perturbe.

Sourire en coin, je sens que mon côté joueur revient au galop.

-T’as de beaux yeux, tu sais ?

C’est sorti instinctivement, à voir comment elle le prend.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Jeu 17 Nov - 18:09



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Un nouveau départ feat Kelya



-T’as de beaux yeux, tu sais ?


Je me crispe légèrement mais un sourire narquois se peint vite sur mon visage.

- Je sais on me le dis souvent.
Bon je vais me changer et on y va ?


Je partis en direction de ma chambre pour enfiler ma tenue d'entraînement, ben ouais je vais pas risquer d'abimer ma belle tenue de camouflage hein...
Je cris à travers ma porte:

- Pas de quartier avec moi, mais pas de combat à mort non plus !

J'en suis sortie quelques minutes plus tard avec un débardeur noir, une short plutôt moulant qui m'arrivait à mi-cuisse, noir lui aussi, et des baskets, devinez de quelle couleur... Noires ! Je n'ai pas défait ma tresse car c'est toujours plus pratique que des cheveux détachés.

- Prête ?

Je la regardais en attendant sa réponse tout en reprenant mes étirement..

© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Ven 18 Nov - 2:19
- Je sais on me le dis souvent. Bon je vais me changer et on y va ?

Bon ça va, elle l’a bien pris. Certaine fois, les gens ne supportent pas les compliments et ça peut partir très loin, heureusement que ce n’est pas son cas. Mon regard suit la silhouette de ma coloc’ jusqu’à la perdre.

- Pas de quartier avec moi, mais pas de combat à mort non plus !

Ce n’est pas mon genre, j’aime me battre à fond et j’ai horreur qu’on se retienne contre moi. Encore un point commun avec la brune aux yeux perçants ? Dès qu’elle sort de sa chambre, je la découvre en habit de sport moulant, le genre que je mets d’habitude. Je ne peux m’empêcher d’observer chaque courbes de son corps, une à une, réflexe de mon côté indécent qui refait surface. Elle a un corps plutôt bien sculpté.

- Prête ?

Je me donne une claque mental pour détourner mon regard de son corps et revenir fixer ses yeux, le sourire toujours présent.

-Euh….5 minutes et je serais prête !

Je me dirige vers ma chambre, enfile vite fait un débardeur noir trop grand et un short moulant, sûrement un peu plus court que la demoiselle mais du même genre tout de même, puis dans un sac à dos, je fous une bouteille d’eau, une serviette et mes clopes. J’enfile des poids de chevilles et de poignets, bah ouai, il va falloir marcher jusqu’à la salle ou même faire un p’tit footing histoire de s’échauffer, du coup c’est un bon moyen pour se muscler. Je ressors après quelques minutes de ma chambre, rejoignant la jeune femme.

-C’est bon, on peut y aller Jiz’ !

Je lui fais un p’tit clin d’œil, me permettant même de lui donner un surnom. C’est peut-être précipiter les choses mais je m’en fous, quand ça sort, ça sort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 516
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 27
Localisation : A traîner en ville
Dim 25 Déc - 21:16
P'tit up par ici?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Mer 28 Déc - 22:00
J'attend ma réponse de Kel' par mp 0.0

_________________
remerciement (par ce que je suis sympa):

Merci Kaka !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 516
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 27
Localisation : A traîner en ville
Dim 2 Avr - 13:54
Up?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Dim 2 Avr - 15:02
Je sais faut que je le clôture (Moi et la ponctualité xD)

_________________
remerciement (par ce que je suis sympa):

Merci Kaka !  
Revenir en haut Aller en bas
Une nouveau départ [Kelya Drambolt]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» Besoin d'un nouveau départ
» Un nouveau départ [Hoheinhem Van]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Archives RPs-
Sauter vers: