Revenir en haut Aller en bas

Boîte à rumeurs

Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Plop? Apparemment les disputes de couple se font de plus en plus fréquentes dans le placard de Caym et Adriel...

Un potin?

à adopter de toute urgence !

Shadow city news

« Suite à l'attentat perpétré sur la personne de Charles Emmett, le délégué de la commission nationale de Recherche et Développement, pendant la démonstration des nouvelles technologies conçues pour amener la paix et la sécurité à Shadow City, les autorités n'ont pas encore présenté de coupable. Selon nos sources, il pourrait s'agir d'un acte terroriste pro-maudit non revendiqué. »

Top sites

©linus pour Epicode

 :: Hors RP :: Archives RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Corvée pour les furies

avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Dim 6 Nov - 3:40
Quand je pense que la journée avait bien commencé... Il fait bon dehors, et me voilà ici, coincée après les cours à nettoyer la salle...? C'est quoi, ces punitions archaïques... Ils se sont crus sur terre? Après, quoi, ils vont nous mettre des coups de règle?

En fait, je m'en fous pas mal. Ce qui m'enrage le plus, c'est que ces abrutis ont trouvé le moyen de nous affecter à la même sale, Kelya et moi...!! Sérieusement, de quel genre de pédagogie on parle? C'est cette furie qui nous a amené ici, à la base! J'ai bien essayé de l'expliquer aux surveillants; c'est elle qui est venue, c'est elle qui a shooté dans mon jus de fruit... Mais c'était peine perdue, avec une centaine de témoins de mauvaise foi pour dire que c'était ma faute.

Au final, comme toujours, ils n'ont rien voulu savoir et ont opté pour une "punition égale". Mon cul...

Je suis en train de nettoyer un grand tableau noir à l'éponge. C'est marrant. On a beau inventer toutes les interfaces holographiques possibles, il y a quelque chose qui reste irremplaçable dans l'écriture manuelle. Ces tableaux ne mourront jamais... Et puis, ça fait rêver d'y imaginer des équations inscrites à la craie.

J'ai retroussé mes manches, et mon bonnet est posé sur le bureau du prof. Je jette un oeil à ma... partenaire de corvée. Elle a écopé de la serpillière.

-Ca y est, t'es contente maintenant...? J'espère que t'es au courant que c'est grâce à toi qu'on est là... C'était quoi, ce vieux coup de sang?

L'adrénaline est pas mal retombée, et je crois qu'on s'est toutes les deux senties un peu ridicules d'être punies par un surveillant devant littéralement toute l'académie. J'ai pas vraiment le cœur à lancer des piques, alors je me tiens à carreaux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Dim 6 Nov - 4:47
Passer la serpillère c’est chiant. Franchement, le sol est juste dégueulasse, je dois rincer cette fucking serpillère tous les mètres limite, c’est abusé ! J’aurai préféré nettoyer le tableau, c’est plus simple comme corvée. Je lance un bref coup d’œil à Skye avant de lâcher un énorme soupire. Pourquoi nous avoir laissé toutes les deux ensembles ? Pour qu’on s’entretue ? Les gens sont d’une débilité sans nom. Dépêchons-nous de terminer la salle pour foutre le camp le plus vite possible. Je me contente d’ignorer la brunette, me concentrant sur la tâche.


-Ca y est, t'es contente maintenant...? J'espère que t'es au courant que c'est grâce à toi qu'on est là... C'était quoi, ce vieux coup de sang?

Elle semble s’être calmée, même si j’avoue être responsable de son énervement. Dois-je lui parler ou suivre ma première idée, l’ignorer ? Tsss, c’est pas possible d’ignorer une fille pareille.

-Ta gueule Reid.

Trois mots en guise de réponse, c’est largement suffisant. Je frotte doucement mon cou, repensant au moment où elle l’agrippait. Tss, comment j’ai pu me faire avoir aussi connement ? Va falloir reprendre l’entrainement, mes réflexes ne sont pas assez bon, ma rapidité peut aussi être améliorée ainsi que mes parades. Une douleur imaginaire s’empare de ma gorge. Elle ne me fait pas vraiment mal, c’est du faux, une douleur parasité passée, je ne dois pas y penser.

-Quand t’as fini le tableau, viens m’aider à passer la serpillère qu’on se casse vite d’ici.

Je frotte le sol, évitant de trop penser. Faut que je me focalise sur cette conne comme ça, adios passé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Dim 6 Nov - 11:11
-Ta gueule Reid.

Okay, elle a encore le sang chaud... Normal. Être capable de raisonner son chemin hors d'une frénésie comme celle dans laquelle on s'était plongées, ça prend des neurones... Je soupire, soufflant une mèche qui me gênait, roulant les yeux au ciel.

Je remarque qu'elle se frotte le cou. Elle a vraiment l'air mal à l'aise, comme si elle avait du mal à déglutir. Nan... Je l'ai pas serrée si fort, si? J'ai vraiment pas l'impression de lui avoir fait mal. J'ai à peine sauvé la face devant l'assemblée en mettant Miss Hulk à terre... Ca doit être autre chose. Et puis, merde, elle, elle m'a attrapé par la...

-Quand t’as fini le tableau, viens m’aider à passer la serpillière qu’on se casse vite d’ici.

Ça ressemblait juste assez à un ordre pour m'énerver, et à une décision logique pour ne pas vraiment me laisser le choix. Le plus énervant, c'est que c'était de toutes façons ce que je comptais faire...

-T'as cru que j'avais envie de passer ma soirée à glander ici...? A la vitesse ou tu vas, on dort dans la salle... Et puis j'ai pas que ça à foutre, je déménage ce soir, moi.

Tiens, ça m'était sorti de la tête. C'est vrai... J'ai reçu les clés hier. Comme ça, pas le choix. Apparemment, un mec s'installe dans mon studio. Il a pas mieux payé, non. Il est humain. Du coup, une excuse à la con, dégât des eaux, restructuration, dératisation, et hop. A la rue, la maudite! On m'a foutue dans une coloc apparemment. Une coloc! Putain, les seules fois ou j'ai été proche de quelqu'un depuis mon départ du centre de recherche, c'est en me fritant avec cette...

Je balance l'éponge contre le tableau dans une éclaboussure, et m'assois un moment sur le bureau, dos à Kelya.

-Et merde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Dim 6 Nov - 16:45
-T'as cru que j'avais envie de passer ma soirée à glander ici...? A la vitesse ou tu vas, on dort dans la salle... Et puis j'ai pas que ça à foutre, je déménage ce soir, moi.

-Cool ta vie.

Un sourire bien exagéré en sa direction pour lui montrer que je me fous de sa gueule, je reprends le ménage, dans le même rythme que précédemment. Je ne vais pas aller plus vite parce madame je sais tout me dit le faire. Non mais sans dec’, nettoyer un tableau n’a rien de compliqué contrairement à nettoyer ce sol tout crasseux. Le bruit d’un projectile me fait relever la tête.

-Et merde.

Bon qu’est-ce qu’elle a encore ? Elle essaye d’échapper au ménage ? Putain mais lève-toi et viens me donner un coup de main ! Je fronce les sourcils, balançant la serpillère au sol, je cours en direction du bureau, grimpant dessus avant de passer d’enrouler mon bras droit autour du coup de la jeune femme, bloquant sa tête entre mon corps et mon bras. Ma main gauche vient décoiffer l’étudiante en mode « je te passe un savon » ou encore « shampoing time ».

-Pourquoi tu te plains encore ? C’est moi qui passe la serpillère je te rappelle !

Je la relâche après une bonne minute, soupirant avant de reposer les pieds sur le sol. Mon regard vient croiser le sien et c’est seulement après un bâillement que je lui dis blasée.

-J’ai déménagé récemment moi aussi, c’est pas la mort, tu vas t’en remettre.

C’est juste changer d’appartement, rien de très important après tout. Enfaite…je crois comprendre ce qui la bloque. Skye n’est pas du genre à se faire des potes, elle n’est pas très aimée ici. Elle devait être seule dans son ancien appart’ et doit maintenant se taper des coloc’. Je vois…

-Un conseil, ferme ta porte à clé pour éviter de mourir dans ton sommeil.

Je lui rigole au nez, ouai, avec un caractère comme le sien, ses coloc’ risquent de se suicider s’il ne la tue pas avant. Bouhaha j’aimerai voir la tête que tireront les gens partageant le même appart qu’elle. Bon dieu, ça risque d’être marrant. Bon allez, un peu de sérieux.

-Prends une serpillière et viens m’aider maintenant.

Je retourne en direction de la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Dim 6 Nov - 20:02
-Cool ta vie.

Alors que je suis encore en train de penser à la merde qui me reste à traverser cette année, entre cette école qui tourne au ralenti et la coloc a venir, j'entends des pas derrière, puis sur le bureau. Pas le temps de me retourner, juste d'attraper et de retenir le bras qui s'enroule autour de mon cou. Pendant un moment, je me dis qu'elle va me buter... Je connais même pas sa particularité. Je m'en fous de tout le monde, ici, alors retenir les pouvoirs des gens... Si ça se trouve, elle peut me buter comme ça, avec je sais pas quelle mutation. Ou juste avec sa force brute...

Mais non. Elle me décoiffe en me frottant le dessus du crâne. C'est... Bizarre. Oh, c'est désagréable, bien sûr. Mais, être collée à quelqu'un comme ça, j'ai pas vraiment l'habitude...

-Pourquoi tu te plains encore ? C’est moi qui passe la serpillère je te rappelle !

Elle finit par me relâcher, après quelques coups un peu mous dans les côtes, juste histoire de la gêner. Elle ne veut pas vraiment se battre, on dirait. Elle est juste blasée. En même temps, vu la corvée qu'on se tape...

-J’ai déménagé récemment moi aussi, c’est pas la mort, tu vas t’en remettre.

Là, je bloque un moment. C'est bien Kelya qui vient de me sortir ça? Depuis quand elle est capable de la moindre sorte d'empathie...? C'est comme si elle essayait de me rassurer, ou quelque chose.

-Un conseil, ferme ta porte à clé pour éviter de mourir dans ton sommeil.


Et elle se marre... Je me disais aussi. Chassez le naturel, il revient au galop... Je sais pourtant qu'il n'y a pas grand chose à attendre des gens. Je le sais depuis que j'ai abandonné l'idée de lutter contre ma nature et de me faire des "amis". Je me sens un peu conne d'avoir pensé que...

-Prends une serpillière et viens m’aider maintenant.

Le tableau est bien assez propre, de toutes façons. Et le gorille a déjà nettoyé la plus grosse partie du sol, il ne me reste pas grand-chose à faire. J'empoigne l'autre serpillière, et je commence à l'aider. Un silence se pose, assez gênant pour qu'au bout de quelques minutes, c'était moins gênant d'entamer la conversation à nouveau que de se taire.

-T'es carrément une brute quand tu te bats. Tu suis des cours ou un truc...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Dim 6 Nov - 22:04
L’intello daigne enfin à bouger son cul du bureau pour me donner un coup de main. Nous voilà toutes deux à serpiller le sol. Un blanc s’installe, c’est pas plus mal et pourtant, ça me dérange un peu. Depuis quand sommes-nous devenues aussi sages ? D’habitude, on se fout toujours sur la gueule, que ce soit physique ou verbal.

-T'es carrément une brute quand tu te bats. Tu suis des cours ou un truc...?

Bon bah le silence a fini par se rompre on dirait. Bizarrement, ça me réjouit qu’elle me parle. Je lui réponds calmement, pour une fois.

-J’ai eu un mentor autrefois, il m’a appris à me démerder, seule.

Ce dernier mot ne me laisse pas indifférente, pourquoi ? J’ai toujours été seule alors pourquoi le dire à voix haute me fait tant de mal ? Les gens disparaissent les uns après les autres, c’est un fait, ça ne sert à rien d’être triste. Je n’ai pas vraiment eu de famille ou de maison où j’ai grandi, seulement un labo dont j’ai été le cobaye pendant des années. Max m’a aidé et a disparu, qu’il en soit ainsi.

-Tu te défends pas trop mal en combat toi aussi.

Un compliment ? Je viens de faire un putain de compliment à cette nana ? Je suis malade, c’est pas possible ! Tsss, arrangeons ça.

-Ton gène est bien pratique, je me demande comment le combat se finirait, sans.

Voilà, c’est déjà mieux, même s’il n’y a pas d’insultes étrangement. Je ne me fais pas de soucis, elles finiront par revenir. Le sol est presque terminé, il ne restera plus que les fenêtres et après basta.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Dim 6 Nov - 22:30
-J’ai eu un mentor autrefois, il m’a appris à me démerder, seule.

Sa phrase reste un moment en suspens. J'ai une sensation désagréable, un truc assez nouveau... J'ai l'impression d'avoir "posé la mauvaise question". Pourquoi je ressens ça? Peut-être à cause du "seule" assez peu naturel dans sa phrase... Comme si elle le crachait malgré elle. Ou alors... Elle se fout encore de moi, c'est ça...? "Seule". C'est un secret pour personne, je traîne seule dans l'académie depuis... Putain, depuis quatre, cinq ans...? Je vais ouvrir la bouche pour rétorquer quelque chose, mais elle reprend la parole.

-Tu te défends pas trop mal en combat toi aussi. Ton gène est bien pratique, je me demande comment le combat se finirait, sans.

Venant d'elle, je suis pas trop étonnée de la pique que je reçois. Mais derrière, il y avait quelque chose de plus spontané, de ces mots qu'on lâche avant de réfléchir à l'effet qu'on veut produire... C'était un compliment, aussi étrange puisse-t-il être; en tout cas, pour elle, qui a appris se battre, c'est un compliment. Elle donne beaucoup de valeur à ses capacités de combats... Personne n'utilise le terme "mentor", sinon.

-Tu gagnerais. Je suis gaulée comme une crevette... Mais, c'est comme se demander si t'aurais gagné si j'avais pas de jambes. Maudites ou mutantes, ça fait partie de nous.

Mes coups de serpillière se font plus rapides, j'aimerais bien en finir rapidement, mais à la fois, je fais de moins en moins attention à ce que je fais. De toutes façons, le ménage, c'est pas mon truc. Je suis curieuse. J'aimerais bien savoir en quoi consiste sa mutation à elle, mais je sens que si je le demande maintenant, elle va me rembarrer.

Me rembarrer... Attends, je suis pas en train d'essayer de décrocher un rencard, non plus...?

-Et puis, c'est comme respirer. Quand c'est utile, ça se fait tout seul. Tu as utilisé le tien, toi...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Dim 6 Nov - 23:08
-Tu gagnerais. Je suis gaulée comme une crevette... Mais, c'est comme se demander si t'aurais gagné si j'avais pas de jambes. Maudites ou mutantes, ça fait partie de nous.

Elle n’a pas tort, nous sommes nées avec le gène après tout, c’est une part de notre corps, comme une jambe ou un bras. Elle a également raison sur le fait que je la battrais, c’est clair qu’elle n’aurait aucune chance le curly !

-Et puis, c'est comme respirer. Quand c'est utile, ça se fait tout seul. Tu as utilisé le tien, toi...?

Je m’arrête dans mon action de nettoyage, me redressant pour la regarder droit dans les yeux. Elle croit vraiment que j’ai besoin de l’utiliser pour gagner ? Non, c’est autre chose, elle cherche à connaitre mon don. Max me disait de la cacher mais je peux faire une petite exception ?

-Tu sais Skye, certains gènes ne se font pas « tout seul ». Je ne l’utilise que rarement et si tu veux une réponse, non, je n’en ai pas eu recours.

Je lui souris avant de recommencer la serpillière. Tu veux savoir mon gène ? Bah je ne vais pas te le dire, juste pour te faire chier. Je ne me lasserai jamais de l’emmerder. Enfaite, je crois que je l’aime bien cette gamine. Mais qu’est-ce que je raconte ? Ça tourne pas rond dans mon cerveau bordel.

-T’as jamais eu ta langue dans ta poche alors tourne pas autour du pot et crache le morceau.

On se connait depuis pas mal de temps maintenant, on s’est tapées sur la gueule, on s’est insultées un nombre incalculable de fois, on commence à connaitre l’autre aujourd’hui. Est-ce une bonne chose ?

-Tsss, sale gosse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Dim 6 Nov - 23:20
Elle me regarde droit dans les yeux. Son regard est toujours noir et dur, derrière ses lunettes, alors que le mien serait plutôt acéré et perçant. Si quelqu'un passait entre nous deux, il serait probablement à la fois découpé et électrocuté...

-Tu sais Skye, certains gènes ne se font pas « tout seul ». Je ne l’utilise que rarement et si tu veux une réponse, non, je n’en ai pas eu recours.

Un sourire, avant de reprendre le nettoyage. Je crois que c'est la première fois qu'on discute vraiment de quelque chose sans s'engueuler, comme ça, en face à face. Ça me plait. Bon, elle est butée comme un âne, mais le gorille continue à mieux lui convenir. Cette nana est une vraie ménagerie à elle seule. Et puis, j'avoue qu'elle est vraiment pas désagréable à regarder, maintenant qu'elle me tourne le dos avec son balai...

-T’as jamais eu ta langue dans ta poche alors tourne pas autour du pot et crache le morceau. Tsss, sale gosse.


Je sursaute, elle me parle en balayant, sans voir mon regard. Je tourne la tête, pas question de m'en prendre plein la gueule en me faisant griller... "Sale gosse". Les gens m'attaquent plus souvent sur le fait que je suis seule, ou chiante, pour me rabaisser. Elle, elle n'arrête pas de mettre l'accent sur mon âge. J'ai pas l'impression que ce soit vraiment une mauvaise chose... Je me suis jamais considérée "trop jeune", vu qu'à côté des gens, j'ai l'air d'avoir deux siècles de connaissances de plus. Et puis, il y a ce problème... Cracher le morceau, hein?

-Si tu l'as pas utilisé, y'a deux solutions. Il aurait servi à rien, ou bien tu risquais de me faire mal, vraiment mal. Oh, t'aurais sûrement adoré... Mais ça aurait été la merde avec les pions, hein?

En fait, elle m'avait vraiment fait mal. Quand elle avait serré la main sur mon entrejambe... "Mal"... Ou un truc comme ça. J'ai une furieuse envie de lui rendre la pareille, là, maintenant, tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Dim 6 Nov - 23:58
Bwaaaah, ça me soule de passer la serpillière ! Déjà que je dois faire le ménage dans l’appart’, je me tape celui d’une salle de cours. Vie de merde.

-Si tu l'as pas utilisé, y'a deux solutions. Il aurait servi à rien, ou bien tu risquais de me faire mal, vraiment mal. Oh, t'aurais sûrement adoré... Mais ça aurait été la merde avec les pions, hein?

Je me retourne une nouvelle fois vers la brunette. Elle ne lâche pas l’affaire mais continue de tourner autour de la question. Demande moi les choses simplement, j’y répondrai, ou pas. Je pose le manque sur mon épaule, comme si c’était une canne à pêche. Je réfléchis un instant à ma réponse avant de lui répondre, toujours calmement.

-La deuxième option. C’est vrai que j’aurai pris mon pied à te voir chialer mais bon.

Est-ce la vérité ? Non, je ne suis pas comme ça malgré mon attirance pour le combat. Voir pleurer les gens, c’est chiant. Je ne suis pas sadique, seulement une bonne dose d’adrénaline, je ne dis pas non.

-Les pions, je m’en fous.

Indirectement, je lui avoue que mon intention n’était pas de la faire souffrir. Est-ce de la gentillesse ? Non, j’ai juste appris à ne pas me reposer sur ma mutation, est-ce mal ?

-Si je l’utilise, je peux t’infliger une blessure à vie. J’imagine que ça ne te tente pas.

Encore un sourire, faut que je lui tape dessus plutôt. J’ai l’impression d’être « gentille » avec elle et ça me donne de l’urticaire ! Depuis quand Kelya Drambolt est gentille avec Skye Reid ? C’est le monde à l’envers !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Lun 7 Nov - 0:31
Elle s'arrête de nettoyer un moment pour discuter. Je fais de même, le sol peut attendre. Au pire, on dira qu'on a terminé. C'est bien assez propre, non...? On va pas bouffer par terre...

-La deuxième option. C’est vrai que j’aurai pris mon pied à te voir chialer mais bon. Les pions, je m’en fous.

Encore de la bravade, mais beaucoup moins agressive. En tout cas, j'avais raison. On s'est battues parce qu'on était toutes les deux énervées. Fières. Tout le monde nous regardait. Mais depuis tout ce temps où on se tourne autour à s'insulter, on n'a jamais cherché à se blesser l'une l'autre.
Attends, quoi...? Se tourner autour...?

-Si je l’utilise, je peux t’infliger une blessure à vie. J’imagine que ça ne te tente pas.

Elle me sourit, malgré la phrase plutôt sordide qu'elle vient de me lâcher. C'est... Troublant. Me blesser à vie, hein...? Probablement une augmentation physiologique. Pas de la force, elle n'aurait pas le même rapport au combat et à l'entraînement. Le gout, l'ouie, la vue... Pas très susceptible de blesser. Le toucher? Une sorte de... Toxine? Ah, putain, ça lui irait tellement bien. Cette fille est toxique...

Ca fait un moment qu'on discute et l'atmosphère est beaucoup moins pesante qu'au début... Je crains moins de me faire rembarrer que tout à l'heure. Et puis, c'est pas juste : moi, tout le monde connaît ma mutation...!

-Alors, c'est quoi...? T'as une haleine empoisonnée...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Lun 7 Nov - 0:55
-Alors, c'est quoi...? T'as une haleine empoisonnée...?

Mon sourire s’efface suite à sa suggestion ? Je pus de la gueule ou quoi ? Putain si c’est une blague, ça ne me fait pas rire du tout. Le visage blasé, un rire forcé s’échappe d’entre mes lèvres.

-Si c’est de l’humour, c’est pas drôle.

Je soupire m’efforçant de ne pas la gifler. Allez, ça se trouve qu’elle était sérieuse en me disant ça, j’essaye de me calmer en me disant ça. Je pus pas de la gueule non mais oh ! Je laisse tomber la serpillière sur le sol, c’est bon, la salle est propre, on ne va pas y passer la nuit et hors de question que j’aille remettre dans le local du concierge, ces essuies merdes.

-Amplification de la voix. Je pourrais te rendre sourde si je le voulais. Imagine-toi que le dernier son que tu entendes soit ma voix…

Un large sourire s’empare de mes lèvres.

-Tu serais la plus heureuse de monde, hein ?

Je lui envoie des petits bisous fictifs poussant la provoc’ et son imagination. J’ai quand même posé ma main sur son intimité, c’est assez drôle en repensant à la tête qu’elle a tiré à ce moment-là. J’imite son pincement de lèvres avant de reprendre.

-Je me posais une question gamine, t’es vierge ?

Pousser la provoc’ encore un cran au-dessus. Je suis une spécialiste en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Lun 7 Nov - 1:19
-Si c’est de l’humour, c’est pas drôle.

Un rire jaune et forcé. La vache, elle n'a pas du tout apprécié la blague. J'ai touché une corde sensible ou quoi...? J'ai lancé ça tellement au pif, juste pour lancer la question... Peut-être une mauvaise expérience. Ou alors, j'ai touché juste, mais ça serait tellement excellent...! Elle soupire, et laisse tomber la serpillière. Je pose la mienne contre le mur.

-Amplification de la voix. Je pourrais te rendre sourde si je le voulais. Imagine-toi que le dernier son que tu entendes soit ma voix… Tu serais la plus heureuse de monde, hein ?

Une amplification sonore... Effectivement, il y a de quoi facilement endommager les tympans, voire l'oreille interne et l'équilibre. Redoutable... Attends, elle a voulu dire quoi par là...? Le dernier son que j'entende... La plus heureuse du monde? Bordel. Je pense à un truc, mais si elle pense pas à la même chose que moi, je vais passer pour... Merde, non, je suis en train de rougir? Elle me regarde, elle sourit encore plus...!

-Je me posais une question gamine, t’es vierge ?

Si je n'avais pas posé la serpillière, je crois qu'elle aurait reçu le manche dans la gueule...

-Pas du tout! Attends, c'est quoi cette question? T'es intéressée? Et puis, arrête avec les "gamines", je pourrais remplir la fonction de n'importe quel adulte en deux heures d'apprentissage...

Tout était sorti d'un coup, un peu emmêlé. Pourquoi ça me fait ça? D'habitude, ma répartie est plus cinglante... Hors de question de lui montrer le fard que je pique. Je me retourne pour prendre mon bonnet, et je l'enfonce sur ma tête. Après tout, on a terminé le nettoyage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Lun 7 Nov - 1:40
Elle rougit, comme c’est mignon. J’ai trouvé LA meilleure façon de déstabiliser madame au cerveau gros comme le monde.

-Pas du tout! Attends, c'est quoi cette question? T'es intéressée? Et puis, arrête avec les "gamines", je pourrais remplir la fonction de n'importe quel adulte en deux heures d'apprentissage...

Intéressée ? Mon esprit commence à imaginer Skye dans mon lit, toute nue… Elle est plutôt sexy sans ses vêtements…. Mais OMG, ma perversité n’a-t-elle aucune limite ?! Je dois arrêter de baver sur son corps et revenir à la réalité ! Putain, il y a vraiment quelque chose de débrancher dans ma tête. Je me donne une gifle mentale avant d’observer l’étudiante prendre son bonnet. C’est vrai que nous avons terminé le nettoyage, mais je ne compte pas la laisser partir sans en rajouter une couche, hors de question.

-T’es plus une gamine si j’ai bien compris donc…

Ma langue caresse le contour de mes lèvres. Faut que j’arrête mes conneries, elle va finir par exploser la pauvre. Mais qu’est-ce que je raconte ?! Je m’en fous d’elle !

-Deux heures d’apprentissage dis-tu ? T’en fais pas, je te ferais apprendre plus vite que ça…

Je lui fais un grand sourire avant d’attraper mon sac à dos, faisant craquer mon cou qui commençait à s’engourdir. Mes pas en direction de la sortie je jette un « bon courage pour ton déménagement » avant de sortir de la pièce. Cette Skye est vraiment drôle. Non, je ne dois pas fraterniser avec l’ennemie !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Lun 7 Nov - 1:52
Elle se fout de moi, c'est sûr, elle se fout de moi... Je me retourne, avec mon bonnet. Elle est pile en face. C'est quoi ce déhanché...? Putain, elle est trop sexy avec ces lunettes... Attends, ta gueule, Skye, t'as quoi dans le crâne? Elle joue avec toi!

-T’es plus une gamine si j’ai bien compris donc…

Elle se lèche les lèvres, je peux pas m'empêcher de les fixer. Je m'appuie contre une table, comme si mes jambes me disaient d'aller me faire foutre. J'ouvre la bouche, mais rien ne sort, ce coup-ci. Putain, faut que je reprenne mes esprits...

-Deux heures d’apprentissage dis-tu ? T’en fais pas, je te ferais apprendre plus vite que ça…

Bon, au moins, cette fois, le sous-entendu est complètement clair... Mais attends, c'est encore une pique, hein? Elle peut quand même pas être sérieuse? Putain, ça existe vraiment, ce genre de situations...? J'en sais rien, moi... Le nombre de personnes que j'ai côtoyées... Si ça se trouve, c'est possible, et... Nan. Nan, attnds, regarde, elle prend son sac à dos, elle va se tirer... Elle fait craquer son cou, elle part.

-Bon courage pour ton déménagement.

Elle me plante là, toute seule dans la salle de cours à moitié nettoyée... Je me sens toute molle. Non, c'est pas ça... J'ai envie de la rattraper, de lui mettre un pain, de... De lui... De la...
Bordel, je suis trempée...

-...Putain!!

J'ai plus qu'à rentrer... Il est super tard, et je dois aller récupérer mes affaires pour aller au nouvel appartement... Quelle putain de journée de merde. Quand je pense qu'elle avait bien commencée...!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 582
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 27
Localisation : A traîner en ville
Dim 25 Déc - 21:18
P'tit up par là?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Lun 2 Jan - 11:08
(ce RP est terminé! Il continue dans un autre topic, voir le lien en bas du RP...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Corvée pour les furies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Archives RPs-
Sauter vers: