Revenir en haut Aller en bas
Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Une rumeur?
Top-sites



 :: Hors RP :: Archives RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première cuite ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Lun 7 Nov - 4:01
Le chemin vers l’appart’ est plus long qu’il n’y parait. Je crois que passer la serpillère m’a complétement épuisée bordel. En plus le fait de m’être frittée avec Skye un peu plus tôt, n’a rien arrangé… Mon dieu, cette gosse m’épuise, j’ai juste envie de me vautrer dans mon lit avec une bonne bière bien fraiche. Je sors une clope de mon paquet, la portant à mes lèvres et l’allumant par la suite. La fumée s’infiltrant dans mes poumons me ranime. Je la recrache lentement. Putain ça fait du bien, voilà ce qu’il me manquait ! Ça ne m’empêche pas de marcher à deux à l’heure mais en bon, rien de pressant, je ne suis pas mariée, il n’y a pas de bébés qui m’attendent à la maison. Et puis cette Jizara, elle n’est pas souvent là le soir, donc bon. Je me demande si elle trafique de la drogue, ou autre chose. Mes pieds se stoppent d’eux-mêmes, quelqu’un me suit. Je me retourne, me préparant à agresser l’inconnu et…

-Encore toi ? Tu me suis ou quoi ?!

C’est pas un inconnu, je l’ai tout de même un peu agressée, c’est Skye après tout. On a déjà passé toute la journée ensemble, elle n’en a pas eu assez ?

-Aaaah, j’ai compris.

Mon sourire refait surface. Je crois que je n’ai jamais autant souri en une journée…

-Tu me mates le cul !

Fallait que je la sorte, c’était plus fort que moi.

-Sale perverse !

Je lui tourne le dos, fumant ma clope comme si de rien n’était, reprenant ma route.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Lun 7 Nov - 10:59
Le bonnet enfoncé sur la tête, encore plutôt agitée par une journée mouvementée, je suis en train de marcher à l'aveuglette dans les rues du centre-ville... Les yeux rivés sur mon téléphone. On dirait un joueur de Pokémon Go vu par un hipster de facebook. Je suis en train de suivre le GPS sensé m'emmener à l'adresse de mon nouvel appart, avec un sac à dos particulièrement lourd... C'est pas possible, je sais que la ville est plutôt récente et évolue rapidement, mais c'est vraiment de la merde, ce GPS! Y'a pas un chemin plus court? Tout ce que je veux, c'est arriver, balancer mes affaires et me...

-Encore toi ? Tu me suis ou quoi ?!

Je sursaute, je lève les yeux. Qui a dit ça? La voix me rappelle... Non. Putain, non, c'est pas possible? Qu'est-ce qu'elle fout ici...? C'est pas vrai, je vais pas me la taper toute la journée, non plus...?!

"Me la taper...?" Mes yeux glissent un moment le long de son corps, en descendant, quand...

-Aaaah, j’ai compris. Tu me mates le cul ! Sale perverse !

C'est quoi ce sourire...? Je serre le poing, un peu vexée qu'elle n'aie pas, entièrement, complètement et à 100% tort. Et puis elle se retourne et reprend sa route. Ah, non... Hors de question qu'elle s'en tire comme ça! Deux foulées et je la ratrappe.

-Je suis pas tellement branchée cul de gorille, désolée... Mais si tu voulais à ce point me revoir, fallait laisser un rendez-vous dans mon casier, t'étais pas forcée de me stalker jusque sur le chemin de chez moi.

Je continue à marcher juste à ses côtés, hors de question de traîner derrière. Et puis, mon GPS continue à me dire d'aller par la...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Lun 7 Nov - 22:00
Les pas derrière moi se font plus rapides. Elle ne compte pas lâcher l’affaire facilement la gamine. Pourquoi tient-elle tant à me coller ?

-Je suis pas tellement branchée cul de gorille, désolée... Mais si tu voulais à ce point me revoir, fallait laisser un rendez-vous dans mon casier, t'étais pas forcée de me stalker jusque sur le chemin de chez moi.

La stalker ? Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre. Pourquoi je ferais une chose pareille ? J’en ai rien à foutre de savoir où elle habite. Sale gosse. Sans dec’, elle croit vraiment que je la suis ?! Laisse-moi rire. Et puis c’est quoi ce vieux surnom qu’elle me donne ?! Un cul de gorille ?!

-Pourquoi je stalkerai une personne se trouvant derrière moi ?

Toi qui es si intelligente, ta réplique est complétement débile.
Je lui rigole au nez, me moquant ouvertement de sa personne. Elle ne l’a pas volé celle-là, elle aurait dû réfléchir un peu plus avant de l’ouvrir ! Pour une fois que je peux la rembarrer sur son intellect.

-Arrête de me reluquer le derrière alors si t’es pas « branchée gorille » !

Je lui tire la langue avant de lui voler son téléphone qui lui sert de guide. Je le verrouille, le rangeant dans mon soutif. Si elle veut le récupérer, va falloir qu’elle vienne le chercher. Je lui décroche un grand sourire en dissimulant son téléphone.

-Laisse tomber le déménagement pour le moment, j’ai d’autres plans en tête pour nous.

Elle l’interprétera comme elle le veut, je ne donne pas d’indications supplémentaires pour laisser le sens pervers opérer. Elle a décidé de revenir vers moi ? Nous allons passer la soirée ensemble dans ce cas. J’ai l’impression que cette soirée improvisée me fait plaisir… C’est seulement un ressenti, rien de plus, ça doit juste me réjouir parce que je vais pouvoir la faire chier encore un peu avant d’aller dodo. Oui, c’est sûrement ça. Elle est venue, elle va rester. Je lui attrape la main, l’entrainant à vive allure devant un bar.

-Je t’offre un verre gamine ? Histoire d’alcooliser un peu tes neurones insupportables ?

Je me demande à quoi elle ressemble une fois bourrée. Un large sourire anime mon faciès. Voyons voir comment le petit lutin supporte l’alcool. Elle me fera peut-être un striptease… A quoi je pense putain ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Lun 7 Nov - 22:30
-Pourquoi je stalkerai une personne se trouvant derrière moi ?

-Parce qu'en restant derrière, ce serait un peu trop obvious... La vache, j'espère que t'auras jamais à faire de filature. Tes autres plans, c'est te planquer derrière un journal troué...? On est plus au 19è siècle...

-Arrête de me reluquer le derrière alors si t’es pas « branchée gorille » !

Elle me tire la langue, alors que je la colle en marchant à côté, et me prends mon téléphone des mains. Je ne sais pas trop pourquoi je l'ai laissée faire, malgré son temps de réaction bien inférieur;  je crois que j'ai eu l'impression qu'elle allait me donner son numéro... Elle le verrouille. Au moins, elle ne peut plus l'allumer... Ni, voir le numéro de la prof. Oui, mon carnet d'adresse n'est pas très chargé... Puis, elle le glisse entre ses seins. Sérieusement? Merde, et le message que je viens de lui écrire...? J'espère qu'elle ne va pas répondre tout de suite... Je vais protester, mais elle continue. Tu parles d'une bavarde...

-Laisse tomber le déménagement pour le moment, j’ai d’autres plans en tête pour nous.

"Pour nous"? Depuis quand il y a un nous? Elle me suivait vraiment, ou quoi? D'autres plans... D'autre... Plans. Un plan cul...?

C'est... C'est bizarre. Depuis toutes ces années, quand je la vois, soit elle fait la gueule, soit elle est en colère. Je l'ai jamais vraiment vue en dehors des heures de cours, mais là... Elle a l'air de s'amuse. Et je sais pas pourquoi, mais c'est à cause de moi. Elle s'amuse grâce à moi! Pourquoi ça me rend excitée comme une puce...? C'est nouveau, mais c'est... C'est Kelya, putain!

Hein? Elle prends ma main...? Je sens le rouge monter aux joues sous mon bonnet. Elle m'entraîne dans un virage, et s'arrête devant un bar. Un... Un bar?

-Je t’offre un verre gamine ? Histoire d’alcooliser un peu tes neurones insupportables ?

Putain, mais quelle peste...! Évidemment, maintenant, je passe pour quoi si je me débine...?

-Arrête un peu avec tes "gamines"! T'as un complexe, ou quoi? On en reparle quand tu m'aura dépassée...!

Je passe moi-même la porte du bar, en la tirant par la main qu'elle m'a prise plus tôt. Skye, Skye, Skye, qu'est-ce que tu fous, putain...? La dernière fois que t'as bu, c'était à tes 18 ans, pour essayer...!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Lun 7 Nov - 23:21
-Arrête un peu avec tes "gamines"! T'as un complexe, ou quoi? On en reparle quand tu m'aura dépassée...!

La dépasser ? Je crois que ça relève du domaine de l’impossible, je commence à m’y faire. Il faudrait que je décroche des notes parfaites à chaque devoir et ça, c’est tendu. Je n’ai pas vraiment de complexe, c’est juste l’habitude et en plus, elle n’aime pas ça donc, c’est tout bon. Une pression se fait sur ma main, m’obligeant à pénétrer dans le bar. Pressée de boire la petiote ? Je fixe l’étreinte de nos deux mains et me surprends à rougir légèrement. What ? C’est vrai que c’est moi qui commence les gestes à l’ordinaire et Skye, elle encaisse les contacts dont je suis l’auteurse, pas l’inverse. C’est assez bizarre de la voir mener pour une fois. Une claque mentale me fait vite revenir à moi. C’est pas le moment de divaguer, c’est le moment de picoler ! Je reprends les rennes, emmenant l’étudiante au comptoir, prenant place sur les chaises hautes.

-Ed, deux thés pour commencer la soirée !

Le barman me sourit, il me connait bien, je suis une habituée des lieux, il sait très bien ce que je demande. Il prépare avec une agilité monstre, deux verres de jagër bomb. J’adore ce truc, c’est comme du thé à mes yeux. Il pose la commande devant nous, repartant prendre celle des autres clients.

-Si t’aimes pas, je le prends et tu commandes autre chose, je paye ma tournée !

Je rigole avant de siroter mon verre, comme du p’tit lait. Je tiens plutôt bien l’alcool, à voir ce qui en est pour elle. Ed dépose des p’tits gâteaux apéros près de nous avant de retourner au boulot. Même pour ceux qui sont habitués, ce truc monte vite à la tête. Ouai, je compte bien lui bourrer la gueule, qu’elle ne pense pas que ça parte d’un bon sentiment. Un sourire provocateur au visage, je tends en mon verre en sa direction, attendant qu’elle trinque, même si j’ai déjà bu la moitié du mien.

-Prépare tes neurones chérie !

Vous noterez que j'ai fait un effort dans le surnom. Mais ça reste tout de même dans la provoc'.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Lun 7 Nov - 23:44
Une fois dedans, je bloque un peu. Je découvre l'endroit, on ne peux pas dire que je sois une habituée des bars... Je regarde autour de moi. Cette ambiance... Je m'étais mise en tête que les bars étaient des endroits déprimants, sales, rassemblant des gens stupides et désespérés. Mais putain, c'est plutôt cosy ici! Y'a des banquettes et tout. Kelya me tient toujours la main et elle m'emmène nous asseoir sur des tabourets, au bar. Elle a l'air de déjà connaître cet endroit... Attends, pourquoi on se tient toujours la main?

-Ed, deux thés pour commencer la soirée !

Effectivement, je ne me suis pas trompée... Elle connaît tellement bien l'endroit qu'elle connaît le barman. Deux thés... Un moment, mon cerveau s'embrouille. Il n'y a aucune logique, des données me manquent. Mais très vite, la situation s'explique. Un code? Pour boire? Sérieux? Comment cette fille peut à la fois se péter le cul à étudier et être si habituée à boire...?

-Si t’aimes pas, je le prends et tu commandes autre chose, je paye ma tournée !


...Elle se fout de moi? Je suis sûre qu'elle se fout de moi. Elle rigole et boit son "thé". Je prends le mien, et je trempe mes lèvres. Un frisson. Ça pique... Je bois quand même une gorgée pour faire bonne mesure alors que le barman nous donne des biscuits apéritif. L'alcool. J'aime pas spécialement ça, mais je déteste pas non plus. Et puis, boire avec quelqu'un, c'est différent. Je retrace mentalement le parcours de l'alcool. L’œsophage, le tube digestif, les vaisseaux sanguins, le cerveau. les neurones. Les membranes neuronales et leur canaux ioniques. Leurs enzymes. Leurs récepteurs. L'alcool... Est littéralement ma kryptonite. Il est conçu pour ralentir le cerveau. L'alcool me rend... Normale. C'est pour ça que je n'ai jamais continue à boire... Un de mes trois lourds secrets.

Je n'ai bu qu'une gorgée, pour le moment. Elle me tend son verre. Elle veut trinquer...?

-Prépare tes neurones chérie !

Je doute qu'elle soit au courant pour mon... Problème. Mais tout de même... Entre ça et le chérie, c'est.... Non. Je dois pas me laisser marcher dessus. Reprends le dessus, Skye.

-Mes neurones sont toujours prêts, Key. Et les tiens?

Je soutiens son regard avec mon plus joli sourire. Honnêtement, je sais pas ce que ça donne. Et ce surnom qui part tout seul... C'est triste à dire, mais ma "rivale", même si elle n'en est pas vraiment une, est celle de qui je me sens le plus proche à l'académie.

*Bvvvvvvvvt*


...Ce sont ses seins qui...? Oh, merde, mon portable...! Je l'avais complètement oublié... Et on doit pouvoir lire l'aperçu des SMS même s'il est bloqué...

Miss boobs : Bonjour Skye, je ne vois que la bibliothèque municipale pour cela, mais je ne suis pas sûre qu'elle reste ouverte très tardiv...

Faites qu'elle me le rende sans lire, faites qu'elle me le rende sans lire... Pff. C'est mort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mar 8 Nov - 1:19
-Mes neurones sont toujours prêts, Key. Et les tiens?

Key ? Ça longtemps que je n’avais pas entendu ce surnom sortir de sa bouche. Prépare-t-elle un mauvais coup ? Son sourire m’enlève cette idée de la tête. Qu’est-ce qu’il se passe entre nous deux ? On dirait deux vieilles amies qui passent du bon temps et… Amies ? Ou… Une vibration émanant de mes seins me fait sursauter et j’en viens même à laisser échapper un gémissement. C’est sensible ici putain ! Je fais comme si de rien n’était, sortant le téléphone de sa cachette. Mon regard se pose sur le début du message et…

-Miss boobs ? C’est qui ça ?

Je fixe Skye, l’air interrogatif, essayant de trouver qui est cette fameuse personne.

-Avec qui t’as un plan cul à la bibliothèque ?

Ouai, c’était sortie tout naturellement. Je croyais que l’étudiante n’avait personne dans son cercle, alors qui est-ce ? Pourquoi ça me tracasse autant ? Tsss, c’est stupide.

-Si tu veux y aller, vas-y, je te retiens pas.

Je lui souris, finissant mon verre d’une traite. Je lui rends son téléphone, m’imaginant déjà passer la soirée seule. Non, je trouverais bien quelqu’un à emmerder dans ce bar ou à faire autre chose avec.

-La même chose Ed !

Je sais pas combien je vais taxer ce soir, mais j’ai envie de me bourrer la gueule, seule s’il le faut.

-Amuse-toi bien gamine !

Ce surnom revient sur le tapis, comme si tous les efforts que j’avais fait avec Skye, s’étaient envolés avec ce message. Miss boobs, boobs, seins, nichons… Quelque chose veut me venir en tête, mais je n’arrive à le faire émerger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Mar 8 Nov - 19:32
Elle sort mon téléphone de son soutif après un gémissement qui me cloue un petit moment sur place. Je reste les yeux rivés sur son décolleté un moment avant de m'en rendre compte et je regarde rapidement l'écran, mais impossible de le voir. Elle le lit et semble... Perturbée.

-Miss boobs ? C’est qui ça ?

Merde, j'avais oublié le nom que j'ai donné à la prof dans mon carnet d'adresses. Tu parles d'un timing pourri...! Le plus triste, c'est que dans ce répertoire, j'ai mon propre numéro, ma messagerie, mon ancienne propriétaire, et... Elle. J'avais deux-trois autres vieux trucs mais j'ai fait le ménage au début de l'année.

-Avec qui t’as un plan cul à la bibliothèque ?

-... Quoi? Un plan cul? Qu'est-ce que tu racontes...? File-moi ça!

Je suis sur le point de lui sauter dessus, mais elle me le rend sans faire plus de manière, en finissant son verre. Un peu étonnée, je lis le message, et je réponds aussi rapidement que possible alors qu'elle recommande la même chose. Dans la hâte, ça doit être le SMS le plus mal écrit de ma vie.

-Mais non, pff.. Je demandais les horaires du... de là... C'était pour savoir où étudier.

"Ok jessairai peut-être lacadémie. Je vs envoie 1 sos si les colocs défoncent ma porte. Pas encor trouvé l'appart, on ma proposé un verre ds un bar"

Je pose mon téléphone sur le bar; elle peut lire le message si elle le veut, mais peu importe. Je ne sais même pas pourquoi je me justifie. J'ai une sensation bizarre; savoir que je suis peut-être à l'origine de la gêne sociale qui vient de s'installer entre nous me fait terriblement chier... Je ne comprends pas trop pourquoi. J'ai juste envie qu'elle apprécie ma compagnie. J'ai envie de lui être agréable. Putain, si seulement je savais faire ce genre de trucs... Je termine mon verre d'un coup pour mettre fin à la gêne. Mauvaise idée... Je tousse un peu, et les larmes me montent au yeux. Plutôt crever que de lui montrer ça! Je me tourne vers le serveur aussitôt, et double la commande.

-Amuse-toi bien gamine !

-Toute personne dans un carnet d'adresse n'est pas un plan cul...! Si je m'amuse, ça sera ici et ce soir.

J'ai les oreilles qui chauffent. Je ne réagis même plus au "gamine" qu'elle me taraude sans arrêt. Et puis, j'ai récupéré mon portable, Kelya a cessé d'être insupportable... Qu'est-ce qui pourrait aller mieux? Si on omet l'action destructive de l'alcool sur mes petits neurones.

-Très joli couinement, en tout cas.

Le pire, c'est que je le pense... C'était à la fois mignon et... Super chaud.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mar 8 Nov - 21:06
Il n’est pas question de plan cul selon elle, seulement une quête d’informations pour trouver un endroit où étudier. Etudier ? Depuis quand elle se met à étudier elle ? En a-t-elle vraiment besoin ? Ne me mentirait-elle pas ? Tsss, elle m’énerve, qu’elle se casse je ne sais où ! Elle redemande un verre identique au mien à Ed, mon regard renvient alors se poser sur elle. Elle compte rester ? Pourquoi cette nouvelle me donne envie de sourire ? C’est stupide.

-Toute personne dans un carnet d'adresse n'est pas un plan cul...! Si je m'amuse, ça sera ici et ce soir.

Ah ouai ? Je me mets à rire, attrapant mon verre pour en boire une gorgée. Finalement, on va continuer la soirée ensemble ! Faut que j’arrête de me réjouir de cette nouvelle. Je suis con ou quoi ?

-Très joli couinement, en tout cas.

What ? Je manque de m’étouffer en avalant de travers le liquide alcoolisé. Putain de merde, pour la discrétion on repassera ! Mes joues deviennent rouges, je vais tuer cette gosse !!!! Je lève le poing, le balançant en direction de son visage. Je stoppe mon geste avant l’impact, lui foutant juste une pichenette sur le front. Je ne vais pas la décapiter dans ce bar tout de même. N’allez pas penser que c’est un élan de bonté, surtout ! Je fronce les sourcils, buvant la moitié de mon verre. Je vais finir torchée si je continue à picoler aussi vite. Je repose mon verre, assez violemment sur le comptoir tandis qu’Ed apporte le verre à Skye.

-Alors Key’, une nouvelle copine ?

J’avale de travers ma gorgée. Mais merde quoi ! Ils veulent tous ma mort ou quoi ?!

-Ramène le goûter Ed, au lieu de raconter de la merde !

Il rigole et part préparer des shooters. Bon, je dois me ressaisir. Une baffe mentale et c’est reparti.

-Ferme-là Skye, ou c’est moi qui vais te faire gémir…

J’approche mon visage du sien, mes lèvres à quelques millimétrés des siennes. Je sens son souffle, elle doit sentir le mien. Un sourire envahit mes lèvres, mes yeux sont plantés dans les siens, je décale légèrement ma tête, léchant sensuellement sa joue gauche. Je me redresse sur mon tabouret, attendant la pause goûté.

-Fais pas la maligne ou je te baise.

La délicatesse de Kelya Drambolt. Sans dec’, je sais pas pourquoi je ne l’ai pas frappé ! Je me ramolli putain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Mar 8 Nov - 21:38
Je jubile intérieurement quand, après son rire, elle manque de s'étouffer dans son verre à cause de ma remarque. Je ne sais pas pourquoi je le ressens à ce point, mais c'est une victoire sur elle qui modifie énormément ma biologie interne. Elle accélère mon rythme cardiaque, elle dilate mes vaisseaux sanguins, aidée par l'alcool, provoquant un rougissement encore plus rapide. Mes pupilles se dilatent, signe involontaire d'une attirance, et ma température interne, une fois encore, aidée par l'alcool. Pour terminer ce tableau physiologie que mon cerveau dresse malgré lui, j'éclate de rire.

Et en réponse, elle lève le poing, fait mine de me taper... Mais laisse juste une pichenette sur mon front. Je ne peux plus m'empêcher de sourire. Je me demande comment elle trouve ce sourire. Je la vois siffler la moitié du nouveau verre, et quand le barman me donne mon verre, je me rends compte qu'il m'a vue la regarder avec un sourire béat stupide...

-Alors Key’, une nouvelle copine ?

Elle avale de travers, une nouvelle fois. Dans l'euphorie, je ris à nouveau. Et puis - avec un petit train de retard, merci chère molécule d'éthanol - je me rends compte qu'il parle de moi. Je pique un fard monumental... Et je ne sais plus où me mettre. Heureusement, il se fait rembarrer par Kelya, qui lui commande un "goûter"... Sa nouvelle copine? Kelya et moi? Elle est comme ça avec les gens qu'elle... Et si elle me... Oooh. Du calme, ou c'est moi qui vais finir par faire des bruits étranges.

-Ferme-là Skye, ou c’est moi qui vais te faire gémir…

Je m'arrête net. Elle a lu dans ma tête, j'en suis sûre. Je cherche la meilleure façon de réagir, mes pensées planquées derrière le rideau de l'alcool. Mais elle est déjà là. Elle approche son visage, et ses lèvres... Touchent les miennes. Mon coeur s'emballe. Elle m'a touché. Non? J'ai l'impression... j'ai juste rêvé. C'est seulement son souffle...? Comment est-ce que mes lèvres peuvent être aussi sensibles...? T-Trop près... Elle sourit, et ses yeux sont plantés dans les miens, alors que je me penche instinctivement en arrière, elle est presque au-dessus de moi. Je... Vais exploser!

Elle tourne la tête, et je sens un contact... Gluant et chaud. Un frisson violent me secoue l'échine, alors qu'elle me lèche la joue... ! J'ai besoin de me tenir au bar, pour ne pas tomber du tabouret sous la surprise, alors qu'elle se redresse.

-Fais pas la maligne ou je te baise.

J'essaye de me calmer. C'est l'alcool, c'est forcément l'alcool qui me met dans cet état-là. Mais... Non, on fait pas ça à n'importe qui! Et puis, c'était... tellement agressif. Pourquoi je ne me sens pas agressée...?

-J'aimerais bien voir ça.

J'aimerais bien ressentir ça.
Je lâche la phrase au hasard, sans trop y réfléchir. Dans ma tête, ça voulait dire "tu n'arrivera pas à me toucher", mais dès que c'est sorti, ca semblait dire autre chose... Mon téléphone vibre à nouveau.

«Miss Boobs : Pourquoi ne pas appeler la police plutôt ? Ahah. D'accord Skye, mais fais attention à toi. »

La police...? En buvant, à mon tour, la moitié de mon verre, je réponds d'un pouce.

« Même la police pourrait rien faire. Je suis avec Kelya. »

J'envoie. C'est peut-être un peu équivoque... Je raccourcis un peu mes messages, mais je veux passer du temps avec... Je veux l'embrasser.
Je veux dire, je veux pas qu'elle se sente délaissée. Mes yeux se posent sur elle à nouveau; je réalise que ce sont d'abord ses lèvres que je regarde, puis ses yeux. Cette langue qui vient de me...

-Tu viens souvent ici, on dirait... T'amènes beaucoup de filles perdues...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mar 8 Nov - 23:08
-J'aimerais bien voir ça.

Hein ? Qu’est-ce qu’elle vient de dire ? Je la regarde avec de grands yeux. C'est les hormones qui la travaille ? Elle me chauffe ou… ? Je secoue la tête, remettant tout en ordre dans tête. Elle me provoque, oui c’est ça, juste de la provocation, pas de sens caché. Je continue de boire mon verre alors que le vibreur de son téléphone retenti. Encore cette miss boobs ?! Je finis mon verre, attendant qu’elle daigne me prêter attention. Putain mais c’est qui cette « miss boobs » ?! Je pose mon verre avec la douce force qui m’anime, observant du coin de l’œil les courbes de la jeune fille, replantant mon regard dans le sien –comme si de rien n’était- lorsqu’elle lâche son tel. Ce n’est pas mes yeux qu’elle regarde en premier, ça me fait sourire.

-Tu viens souvent ici, on dirait... T'amènes beaucoup de filles perdues...?

Les shooters arrivent, deux tek paf, deux orgasmes, deux kiss cool et Ed qui se permet de répondre à ma place.

-Une nouvelle tous les jours, quand c’est pas des hommes, et bizarrement, on ne les revoit plus après.

-Ferme ta gueule Ed. T’as juste la haine parce que tu m’as jamais baisée

Il rigole avant d’aller nettoyer les tables pour ses futurs clients. Tsss, mais de quoi je me mêle ?! J’ai une langue, j’ai besoin de personne pour parler à ma place et pour faire autre chose avec d’ailleurs. Bref, laissons mon esprit pervers de côté.

-Finis ton verre toi, qu’on commence le goûter !

Mon sourire est toujours présent alors que je m’amuse à retracer le contour du verre de mon doigt. Ed n’a pas tort, je viens toujours avec des gens différents ici. En même temps, je leur spécifie bien que je ne veux que du cul et rien d’autre. Et quand ils persistent, bah adios.

-T’es sûre que tu ne veux pas rejoindre « miss boobs » ? Après il sera trop tard pour toi…

Je me mords la lèvre inférieure, lui jetant un bref regard plutôt hot avant de retourner à mon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Mar 8 Nov - 23:34
Je regarde l'espèce de défilé de dés à coudre qui se profile devant moi. Les noms ne veulent rien dire, et je n'ai aucune idée de ce qu'il y a dedans. Mais j'ai super envie de goûter... Je suis encore en train de les examiner quand le serveur réponds pour elle à ma question.

-Une nouvelle tous les jours, quand c’est pas des hommes, et bizarrement, on ne les revoit plus après.

-Ferme ta gueule Ed. T’as juste la haine parce que tu m’as jamais baisée.

Il part en riant, mais je reste gelée un moment. J'ignorais complètement que Kelya avait une telle réputation...! Mais alors... Je suis juste une "proie" de plus? Et elle m'a juste amenée ici pour... Pour s'amuser? Je fulmine. Depuis le début, elle se moquait de moi? L'espèce de sale petite... Sale... Raaah! Je peux pas croire que je me sois laissée avoir aussi facilement! Elle va voir ce que... Quand je pense qu'elle m'a fait fantasmer sur elle...!

-Finis ton verre toi, qu’on commence le goûter !

Elle a toujours ce sourire pervers. Maintenant, je vois clair dans son jeu! Ooh, hors de question que je me laisse mener à la baguette... Elle va bien voir!

-T’es sûre que tu ne veux pas rejoindre « miss boobs » ? Après il sera trop tard pour toi…

Mon portable vient à nouveau de vibrer, en plus... Elle a du l'entendre aussi, mais je ne lis pas. Sans lui répondre, je termine mon verre. Ce coup-ci, pas de toux, pas de larmes, j'anticipe le truc... Mais la vache, ça pique, quand même. Je la désigne du menton en finissant mon verre, et je le repose.

-Ca va, j'ai ce qu'il faut ici.

La phrase est un peu agressive. Moi aussi, de toutes façons. Je me laisse tomber du tabouret, et me sert des shots comme excuse pour venir coller mes fesses contre ses jambes. Genre, coller. Je pense que si je m'appuie plus sur elle, on se vautre toutes les deux. Ah, elle amène des petites filles perdues pour jouer avec, hein...? C'est ce qu'on va voir. Je prends un des Kiss Cool entre deux doigts, et le soulève, me tournant face à elle, debout entre ses jambes, du coup. Je crois que je suis prête à n'importe quelle connerie pour pas être juste un trophée de plus...!

-On les boit deux par deux, c'est ça...? Si je peux choisir, je propose qu'on garde l'orgasme pour la fin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mer 9 Nov - 0:41
Son portable vibre encore. Putain, elle va pas lâcher l’affaire cette miss boobs ! Calme-toi Kelya, tu n’as aucune raison de t’énerver pour si peu. Skye ne répond pas, préférant terminer son verre. La vache, elle a limite pris un cul sec… elle va vite finir torchée à ce rythme.

-Ca va, j'ai ce qu'il faut ici.

Son ton a brusquement changé, je relève même un sourcil en guise d’incompréhension. Qu’est-ce qu’elle a ? Lorsque je la vois se lever, j’me dis qu’elle va me coller un poing dans la tronche, au lieu de ça, elle colle son postérieur à moi en se servant dans des p’tits verres. Alors là, c’est à n’y rien comprendre. Elle se retourne pour s’installer entre mes jambes, un shot à la main. Euh…fais comme chez toi ?

-On les boit deux par deux, c'est ça...? Si je peux choisir, je propose qu'on garde l'orgasme pour la fin.

Je tourne la tête immédiatement, réflexe pour cacher les rougeurs sur mes joues. Elle m’a surprise avec cette dernière phrase, je ne m’attendais pas du tout à ça ! Mais à quoi elle joue bordel ?! Je fais mine de tousser avant de refaire surface, la fixant dans les yeux, un sourire en coin pour dissimuler le moment de faiblesse précédent.

-Ouaip, t’as tout pigé jolie brune.

J’esquive la phrase de l’orgasme, cette réplique m’a bien trop perturbée. Mon imagination commence à faire un tas de film X putain. Bon, va falloir se ressaisir Kelya. Je sais pas pourquoi, mais les répliques de cette casse-couilles ont un effet particulier sur moi… Peut-être parce que je la déteste et l’entendre me dire des trucs cochons c’est chelou ? Bref, j’attrape moi aussi un kiss cool.

-Tu vas finir red, Skye.

Mais quelle blague de merde ! Bouh c’est nul à chier ! Mais je rigole quand même. L’alcool commence à faire effet ?

-Faut pas jouer à la grande fille quand on manque d’expérience Skye.

A prendre dans le contexte qu’elle veut. Après tout, c’est son point fort de faire fonctionner ses neurones. Je lui ébouriffe les cheveux avant de m’enfiler le verre d’une traite. Et un cul sec, un ! Je crois que je l’aime bien cette fille. Ta gueule Kelya.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Mer 9 Nov - 2:13
Elle détourne la tête. Je guettais sa réaction, alors je ne pouvais pas la manquer, même si elle tente de la cacher... Bingo! Putain, Skye, tu gères! Elle tousse pour cacher sa gêne, maintenant. C'est trop mignon...! Je l'ai dans la poche... Je sais pas si je suis fière de moi d'avoir déjoué son plan, ou d'avoir réussi à la troubler. Je me sens... Forte. Je me sens jolie. Je me sens prête.

-Tu vas finir red, Skye.

Le choc. C'est nul. C'est tellement nul! Mais en la voyant rigoler, j'éclate de rire à mon tour. Une putain de libération. Ça fait combien de temps que j'ai pas eu un vrai fou-rire...? Je me sens bien, je me sens tellement bien...! J'ai complètement oublié les engueulades, le combat. J'ai l'impression que c'est une toute... Non. J'ai l'impression d'être une toute nouvelle personne. Invincible!

-Hahahaha! Ed, file un trophée à cette fille!

Ouais, j'appelle ce parfait inconnu par son prénom? Et alors? Ballec'! Je suis bien trop éméchée pour m'en rendre compte, mais je suis dans un lieu public, et personne n'a encore fait de remarque sur mes yeux. J'imagine que si ça arrivait maintenant, la soirée virerait rapidement au combat de rue... Et vu l'effet de l'alcool sur mon pouvoir, je finirais dans un caniveau.

-Faut pas jouer à la grande fille quand on manque d’expérience Skye.

-Ben, je suis là pour ça, non? Tu devais pas me faire gémir?

Elle me frotte les cheveux. Je lui fais une grimace qui ne parvient pas à cacher mon sourire, qui reste depuis mon fou rire. Je réalise pas vraiment ce que je viens de dire... Ou plutôt, ça ne me paraît pas aussi énorme que si j'avais été sobre. Et, cul sec. C'est marrant, ça ne fait plus mal du tout. C'est même plutôt bon! Woh. J'ai failli me vautrer dans ses bras. Hé, c'est pas con... Et si je faisais semblant de me vautrer sur ses... Putain, ils sont quand même super beaux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Jeu 10 Nov - 22:01
-Ben, je suis là pour ça, non? Tu devais pas me faire gémir?

Elle me cherche OMG ! Enfin bon, c’est quand même moi qui ai commencé à la provoquer. L’alcool commence à envahir sa tête, à embrouiller ses sens, je le remarque bien assez vite, elle manque de se péter la gueule sur moi et n’arrête pas de sourire depuis ma blague de merde. Remarque, je sens moi aussi mes pensées partir en couilles. Pourquoi mes yeux ne cessent de d’examiner ses courbes, de fixer ses lèvres ? Je ne peux pas coucher avec cette fille bordel ! Interdiction de fraterniser avec l’ennemie ! Peut-on vraiment dire que nous sommes ennemies ? A nous voir là, toutes les deux, on dirait bien que le courant passe parfaitement. Tsss, faut que j’arrête de penser. Avant qu’elle ne se retourne face au comptoir, mes doigts viennent attraper son menton, levant légèrement sa tête, je rapproche mes lèvres de son oreille, laissant mon souffle caresser cette dernière.

-On a dit qu’on garderait ça pour la fin, non ?

Je lui mords doucement le lobe de l’oreille avant de tendre mon bras pour attraper un autre shooter : tek paf ! Je la regarde droit dans les yeux lâchant sensuellement ma main, le sourire aux lèvres.

-Le sel, mademoiselle Reid.

Allez savoir pourquoi je l’ai appelé comme ça, c’est ce qui m’est venu en tête le premier. Quoi qu’il en soit, j’ai carrément envie d’elle… Non mais ça va pas bien dans ma tête, faut que je calme mes hormones putain !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Jeu 10 Nov - 22:40
Ça fait un moment que j'ai l'impression que ses yeux glissent sur mon corps au lieu de me regarder normalement. J'adore me dire que cette fille, le pire mélange tête d'ampoule - gorille que j'ai jamais pu voir dans l'académie, a l'air d'avoir envie de me faire des trucs. C'est une victoire sur elle tellement grande que... Attends, pourquoi une victoire. Pour les cours? Je m'en fous, des cours, j'ai même pas besoin d'étudier... Parce que c'est une putain de canon? Heu, non, rien à voir. De quoi je parle. A quoi j'étais en train de penser? Oui, elle me regarde... Je souris, j'ondule mes hanches, je joue à frôler ses jambes, toujours installée entre celles-ci. Enfin, dans mon état, je crois que je suis carrément en train de me frotter...

-On a dit qu’on garderait ça pour la fin, non ?  

Elle attrape mon menton alors que je galère à reposer mon verre, et me tourne la tête. J'ai senti son souffle, encore, sur mon oreille. Comme si elle me touchait. Cette sensation est irréelle... Celle que mes neurones comprennent ce qui se passe seulement après coup. Je ne peux pas croire que c'est comme ça que les autres vivent, ça doit être un véritable enf...

Un courant électrique me secoue la colonne. Qu'est-ce qui s'est passé? Mon cerveau a court-circuité l'action de l'éthanol sur mes cellules pour... Pour les... neurones qui... Non, merde, j'arrive pas à réfléchir. C'était pas ça. Les sensations reviennent; mon oreille est humide, j'ai ultra-chaud et mon cœur essaye de foutre le camp par ma poitrine. Et en bas, je... Putain, il se passe quoi, en bas?!

Elle me regarde dans les yeux, je chancelle un peu quand sa main lâche mon menton. Elle sourit. Putain, elle est tellement jolie... J'ai envie de l--

-Le sel, mademoiselle Reid.

Le... Sel? quoi, le sel? elle tient un autre shooter... Il faut mettre du sel? Bah, pourquoi pas. Je n'essaye même pas de raisonner et je fais comme elle; je pense qu'à ce moment, elle pourrait me dire de faire le poirier ou n'importe quoi, je ne réfléchirais pas plus... Oh, si! Ça me revient. Le sel, le truc, là... Le citron, on lèche et puis on boit. J'ai l'air hyper concentrée, c'est ridicule... Je m'applique un moment, pour éviter d'en coller partout... Ce que je fais quand même, en rigolant. Sur la main... Voiiiilà. Pourquoi sur la main, d'ailleurs... Oups, je suis en train de fixer son décolleté.

-Voilà...! Prête! Et fais attention ou tu mets ta langue, hein...!

Elle ne m'a pas tellement laissé le temps de réagir, mais je suis sûre qu'elle le fait exprès. Elle essaye de me montrer que je suis incapable de m'amuser. Non... Non, elle essaye de me montrer qu'elle est meilleure que moi pour s'amuser! Je suis sûre que c'est ça. Eh bah, elle va voir! Je dois pas lâcher, je dois pas me laisser faire, je dois garder un coup d'avance... Ouais, mais, enfin, je fais quoi, je lui roule une pelle?

Puis, d'un coup, je réalise qu'elle m'appelle par mon nom de famille. Ça me fait sourire, c'est comme si elle essayait de mettre une sorte de distance entre nous, mais une distance qui... Rapproche... Enfin, tu vois, quoi. Une distance qui... Veut dire qu'on est, au-delà du moment où on est proches... Enfin. Oh, et puis merde. Le verre à la main, je suis prête à la suivre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Dim 13 Nov - 0:47
Elle se concentre, mais je crois que ce soir, c’est la première qu’elle parait tellement minutieuse dans ce qu’elle fait. D’habitude, tout lui vient naturellement dû à son intelligence accrue, là, elle semble comme toutes les personnes normalement torchées. L’alcool aurait-il un effet sur sa mutation ? Je souris, gardant ça en tête, pour combien de temps, je ne sais pas. Mon sourire se grandit lorsque je capte son regard qui louche sur mon décolleté au lieu de plonger dans mes yeux. Sacrée perverse cette gamine. J’esquisse un petit rire en saisissant la tranche de citron.

-Voilà...! Prête! Et fais attention ou tu mets ta langue, hein...!

Mon rire s’intensifie. Mais WTF ?! Elle ne mâche pas ses mots, elle balance sec la brunette ! Bordel, mais depuis quand est-elle devenue une shagass ?! Elle me chauffe putain, elle me chauffe ! Le pire c’est que ça marche, j’aimerai faire danser nos langues ensembles, sentir ses lèvres qui ont l’air si douces et…. MAIS TA GUEULE KELYA !!! Faut que j’arrête ses pulsions perverses OMG ! Ne pas fraterniser avec l’ennemie !!!! J’attrape sa main, léchant le sel s’y trouvant et dans la foulée, je bois mon verre cul de tequila cul sec, croquant dans ma rondelle de citron. Ça passe tout seul ce genre de shooter, à voir dans quel état je vais être si ça continu. De toute façon c’est elle qui parlait de langue alors voilà, je la mets juste sur sa main, pour le moment… Cet éternel sourire aux lèvres, je reprends d’un ton joueur, posant ce qui n’est pas mangeable du citron sur le comptoir.

-La prochaine fois, c’est tes lèvres que je mords…

La langue retrace le contour de mes lèvres, enlevant le petit goût salé et acide de celles-ci. Qu’elle ne vienne pas jouer sur mon terrain, la drague, je suis l’experte dans ce domaine. Si elle continue, gare à ses p’tites fesses bien roulées ! Mais ferme ta putain de grande gueule de perverse Kelya !

-A ton tour de boire ma jolie ! Soit douce avec moi.

Le regard provocateur, je lui tends ma main recouverte de sel afin qu’elle prenne à son tour le petit verre de tequila. Elle a une belle couleur de yeux en regardant bien, je n’avais jamais fait attention. Et sa poitrine semble bien ferme… Juste, ta gueule Kelya.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Dim 13 Nov - 22:13
Elle rit; et je comprends pourquoi jusque là j'avais pas compris ce que je viens de comprendre. Putain, avec un rire comme le sien, même si on l'entends pas souvent, c'est normal de la trouver différente... Elle obéit et se lance, elle prend ma main pour la lécher. A nouveau, ce frisson, ce putain de frisson électrique tellement bon dans mon échine. C'est ça que je veux... Mais c'est déjà fini. Elle croque dans la rondelle. Je suis déjà en train de m'imaginer faire pareil... Mais, dans ma tête, le sel n'est pas sur sa main. Ses seins ont l'air faits pour ça...

-La prochaine fois, c’est tes lèvres que je mords… A ton tour de boire ma jolie ! Soit douce avec moi.

Elle tend sa main. Elle se lèche les lèvres. Une menace? Elle essaye de reprendre du terrain... Je prends sa main, à mon tour, et je fais la première chose qui... Non, la deuxième chose qui me passe par la tête. Après un long regard perdu dans le creux du haut de sa poitrine, je soulève sa main devant nos visages, je passe la langue dessus... Et ce frisson, ce troisième frisson. Je commence à comprendre d'où il vient, où il va. Je suis dans mon esprit le chemin de la dopamine, depuis l'aire tegmentale ventrale, tout le long de la voie mésolimbique, jusqu'au moindre récepteur de mon cerveau en charge du plaisir.

Après sa main, mes lèvres continuent leur course, et avant que je comprenne moi-même ce qui se passe, je suis sur la pointe des pieds, en train de mordre doucement les siennes, appuyant ma langue dessus. Cette fois, ce n'est plus un frisson mais une explosion qui me secoue la tête... Quelques secondes passent, interminables, puis je recule, les lèvres encore entrouvertes... Mes yeux regardent encore les siennes. Aucune idée de la tête qu'elle fait...

Je retombe sur mes pieds... Et je bois le shooter, cul sec. Avant de partir dans un fou rire frénétique, entre le bonheur, l'excitation, et autre chose que je ne définis pas complètement... Mais tellement bon!

-Plus qu'un... On dirait qu'une gagnante commence à se révéler, pas vrai, Keeeey?

Je ne me reconnais pas vraiment, mais c'est pas grave. Je ne regrette absolument pas... Je me lèche les lèvres, moi aussi. J'ai encore le goût de ce baiser salé sur la bouche... Et mon sang qui bout d'excitation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Lun 14 Nov - 23:53
Je sens la chaleur de sa langue sur ma main. Je ne pensais pas qu’elle le ferait, je pensais à un truc du genre « va te faire mettre Kelya » ou « tu crois vraiment que je vais toucher ta main ? » et au final, rien de cela. L’alcool la rend complétement hot OMG ! Je vois ses yeux loucher sur ma poitrine et ça me fait sourire, le fait d’être regardée de cette manière par cette fille me procure un sentiment de victoire. Mais elle ne s’arrête pas là, je vois sa tête monter petit à petit, ses lèvres se rapprocher dangereusement des miennes… Elle ne le fera pas, c’est juste de la provoc’, elle reculera et à ce moment c’est moi qui le ferait ! Mais qu’est-ce que je raconte bordel ?! Non je sais, je… Je déconnecte un moment de la réalité, mon cerveau est comme éteint alors qu’une température anormale s’empare de mon corps. Je l’aurai embrassé avec fougue si elle ne s’était pas écartée moi. Qu’est-ce qu’il vient de se passer bordel ? D’habitude, c’est moi qui entreprends ce genre chose… Elle rigole, moi je ne fais rien, totalement bouleversée de ce qu’il vient d’arriver. Moi, Kelya Drambolt, qui reste sur le cul après un baiser ? C’est le monde à l’envers !

-Plus qu'un... On dirait qu'une gagnante commence à se révéler, pas vrai, Keeeey?

Je secoue la tête, reprenant alors mes esprits. Putain Kelya, c’est pas le moment de rêver !!! Un frisson parcourt mon corps en voyant sa langue retracer le contour de ses lèvres en regardant les miennes. Je ne dois pas la laisser me dominer, c’est mon boulot ça ! Ses lèvres aimantent mon regard. Je les veux encore, au moins une fois. Reprends-toi Kelya ! Je me racle la gorge malgré la gêne que je ressens actuellement. Je ne tarde à regagner toute ma vivacité, et c’est avec un sourire provocateur que je réponds.

-Cherche pas jolie demoiselle, tu vas perdre, comme d’habitude quoi.

Je saisie le dernier shooter. Est-ce bien raisonnable d’en boire encore un ? Bwah, c’est partie ! Une idée me vient en tête.

-Prête pour l’orgasme ?

Je déverse le contenu du verre dans ma bouche, gardant le liquide à l’intérieur, je pose ma main derrière sa tête, rapprochement subitement son visage du mien, mes lèvres attrapent les siennes. Dans un baiser langoureux, je lui transmets la boisson alcoolisée, sans aucun scrupule. Je finis par mordre fougueusement sa lèvre inférieure, me redressant par la suite sur mon tabouret.

-N’oublies pas que c’est moi qui domine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Mar 15 Nov - 0:26
Je peux sentir le plaisir que mon regard lui procure quand je la déshabille des yeux. Je sais pas bien comment, mais j'adore être... capable de ça! Merde, qui a besoin de mutation quand on peut faire des trucs pareils à quelqu'un? Le regard complètement ébahi après mon passage... Même si elle le dissimule rapidement derrière son petit sourire qui dit "on va pas en rester là". Oh non, moi non plus, c'est pas mon intention! Je cherche la prochaine attaque que je pourrais porter quand elle se racle la gorge.

-Cherche pas jolie demoiselle, tu vas perdre, comme d’habitude quoi.

Moi, perdre? J'ai pourtant parfaitement en tête ses deux jolis yeux noirs écarquillés... Et mon nom au-dessus du sien sur le tableau des moyennes. La vache, ça paraît si loin, cette querelle. Tellement inutile. Pourtant, c'est ce qui nous définit... Non? Et si ce soir... Autre chose nous définissait? Si autre chose définissait... "nous"? Elle prend le dernier shooter alors que je suis en train de m'imaginer des trucs. Je suis sûre de pouvoir lui faire plaisir autrement qu'avec un baiser...

-Prête pour l’orgasme ?

J'avale de travers, je tousse un peu; juste le temps de comprendre et de me remettre à rire. J'ai pas ri autant depuis... Attends, est-ce que j'ai déjà ri autant? Elle boit son verre, je m'apprête à faire autant quand je sens sa main sur ma nuque. Quoi...? Elle m'attire à elle. Quoi...? Elle me...

Le contact inattendu de ses lèvres, ce goût que j'ai à peine connu quelques secondes qui revient, mélangé à la fraîcheur piquante de la menthe et la brûlure du whisky... Le temps de fermer les yeux, je suis forcée de tout avaler alors que je sens ses dents écraser ma lèvre... Pendant un quart de seconde, absolument plus rien d'autre n'existe. Je suis prête à lui sauter dessus, à l'attraper par...

Notre combat me revient. Pas en entier, juste ce moment, quand sa main... Mon cerveau est complètement court-circuité. Je la sens encore, mais elle s'est déjà rassise sur le tabouret.

-N’oublies pas que c’est moi qui domine.

Je me rends compte que ma respiration est plus forte, et surtout, toujours debout entre ses jambes, que ma main est sur son ventre. Je ne sais même pas depuis quand, sans toute pendant qu'elle me... faisait boire. Pas vraiment "sur" son ventre, plutôt les doigts à moitié sous son haut, sur sa peau, et le bas de la main appuyé sur sa ceinture.

-Peut-être, mais c'est moi qui ait la dernière balle...

Je soulève le dernier verre. C'est vrai... Je tiens peut-être ma vengeance? Elle a utilisé sa dernière cartouche, mais je peux encore lui faire faire ce que je veux. Et là, je veux renverser le verre entre mes seins...

Je me colle un peu plus à elle, je veux qu'elle me regarde dans les yeux. Je l'imite en versant le shooter dans ma bouche, puis je m'approche d'elle... Et, d'une main, je tire sur ses cheveux pour attirer ses lèvres et les coller aux miennes. J'ai probablement avalé une partie du verre, mais j'en profite pour laisser aller ma langue contre la sienne quand elle boit... Tout en attrapant son entrejambe... A peine plus délicatement qu'elle pendant notre combat.

Je reste un long moment comme ça. Bien plus qu'il n'en faut pour tout avaler. Qu'est-ce que je suis venue faire ici, déjà...? Je ne devais pas aller quelque part...?
Bah... Pas sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Jeu 17 Nov - 22:19
Je l’ai excitée, moi et l’alcool, ses doigts touchent le bas de mon ventre alors qu’elle exerce une pression sur la ceinture de mon pantalon. Depuis quand tu tiens tant à me garder près de toi Skye ? Tu m’aimes bien finalement ? Tu veux encore que je te fasse toutes ces choses ? L’alcool accroit ma perversité, c’est le mal.

-Peut-être, mais c'est moi qui ait la dernière balle...

What ? Qu’est-ce qu’elle prépare encore cette gosse ? Son dernier verre à la main, je vois son corps se rapprocher du mien pour finir coller à moi. Elle est chaude, enfin de son corps émane de la chaleur, enfin voilà quoi. L’alcool fait de plus en plus effet, c’est vraiment pas bon pour les affaires. Le liquide du shooter est dans sa bouche, je sais ce qu’il va arriver et pourtant, je ne fais rien pour l’éviter, trop concentrée sur ses beaux yeux et la sensation que sa poitrine procure à mon corps. Ma tête se retrouve dans l’incapacité de se mouvoir à sa guise lorsqu’elle saisit ma sombre chevelure. Un nouveau baiser alcoolisé se fait, langoureux cette fois alors que l’éthanol se déverse machinalement le long de ma trachée. Un spasme s’empare de mon corps lors du contact de ses doigts sur mon entrejambe avant de laisser place à un frisson généralisé. Elle a encore du mal à digérer ce même geste que je lui ai fait plus tôt dans la journée, alors elle me le renvoie sans aucune hésitation.

Je ne dois pas me laisser envahir par le plaisir. La couleur rouge commence à dominer mes joues, rien ne va plus. J’attrape brusquement son poignet, lui faisant lâcher prise sur mes cheveux et d’un geste rapide, je la plaque son dos sur le milieu de son dos au comptoir, continuant le ballet entre nos langues. Mon autre main prenant place sur l’une de ses fesses, j’intensifie le baiser, appuyant plus sauvagement mes lèvres aux siennes. Il faut que je me stoppe avant que tout ça n’aille trop loin, je sens déjà pas mal de regards sur nous. Je finis par lécher ses lèvres, reprenant bien sagement ma place alors que des applaudissements résonnent dans la pièce. Putain, ils vont me soûler ces poivrots de merde ! Je me retourne un instant en leur direction, le regard effrayant.

-Va falloir calmer popole les mecs, où je le calmerai à vie !

Bizarrement, les voix s’abaissent, laissant place à des chuchotements plutôt calmes. Je soupire, me retournant vers la petite brune, mes joues récupérant une teinte un peu plus claire.

-« Fais attention où tu mets ta langue », il pourrait t’arriver des bricoles ~

Un sourire provocateur aux lèvres, je lui dis clairement que si ça continu, cette histoire va se finir au lit ou dans un endroit plus « discret ». Je lance un regard complice à Ed, qui a calmé une partie de la foule lui aussi.

-Garçon, l’addition !

Il me sourit avant de sortir de sa machine la note pour la déposer sur la table. J’observe le bout de papier avec écrit « c’est moi qui régale, cadeau ma belle ».

-Tsss, t’es con Ed.

Il sait que derrière ces mots, je lui en suis reconnaissante. Je l’aime bien ce type, il n’est pas casse-couilles comme mec et, il est vraiment cool avec moi. Mon attention se reporte vers Skye, un sourire large sourire aux lèvres, je lui sors d’un ton joueur.

-A toi de décider de la suite du programme.

Plus d’alcool pour ce soir, sinon, de quoi je vais avoir l’air en me réveillant auprès de cette belle créature demain ? Juste, ferme ta gueule Kelya !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Jeu 17 Nov - 22:46
Le baiser dure un moment, pile entre trop court et très long. Je crois que j'essayais de prouver quelque chose, mais je ne sais plus du tout quoi, et je m'en fous. Alors que j'allais me reculer, elle me plaque contre le bar et continue... Je sens mon coeur qui continue son bombardement contre ma poitrine. Ou alors, c'est le sien...? On est complètement collées, maintenant. Sa langue bouge contre la mienne, et je sens sa main se serrer sur... Oooh, je crois que c'est mon bar préféré. J'ai envie de rire. C'est sûr, c'est pas le moment; je suis pas un génie en matière de social mais c'est clairement pas le moment. Je sais pas, je suis juste heureuse, je crois. Sa langue passe sur mes lèvres, ma tête tombe légèrement en arrière, et mon sourire reprend sa place alors que tout le bar se met à applaudir... Kelya se retourne. J'imagine le regard qu'elle leur lance; celui qu'elle me lance d'habitude, chaque matin, quand je sèche la première heure. J'aime ce regard, moi...

-Va falloir calmer popole les mecs, où je le calmerai à vie !

Le barman met aussi son grain de sel, et les gens commencent à calmer leurs ardeurs. Elle se retourne vers moi. L'espace d'un moment, j'ai juste envie qu'elle me déshabille. Ou au moins, qu'elle glisse la main sous mon jean.

-« Fais attention où tu mets ta langue », il pourrait t’arriver des bricoles ~

Elle me chuchote quelques mots... Elle me promet que la soirée risque de continuer sur cette pente si on ne fait rien contre. Elle demande l'addition, mais, quand Ed lui fait passer la note, elle lui répond juste avec une pique amicale. Je n'ai aucune idée de combien ça a pu lui coûter, et franchement, je n'ai aucune idée du moment où je suis sensée payer. J'ai toujours sa phrase en tête. "Finir dans un lit".
..."Ou un endroit plus discret?" Merde, je suis complètement écarlate, là, non...?


-A toi de décider de la suite du programme.

A moi de décider...? Mais putain, c'est tellement décidé! Je sais plus exactement ce que veut dire décidé, mais c'est mort... J'ai trop envie d'elle. Bordel, je sais même pas où je suis sensée habiter... Ni où est-ce que je pourrais l'emmener?!

- Je décide que je te lâche pas de la nuit... T'as qu'à m'emmener n'importe où ou c'est ouvert. Et "discret"....

Ma phrase est à peine compréhensible, et je termine en chuchotant le dernier mot. Je ne sais pas trop pourquoi, mais à ce moment-là, je me suis dit que j'étais subtile et qu'elle n'allait pas tout de suite comprendre ce que je voulais dire par là, et ce que j'avais en tête. Je pense que l'effet a été trahi par la main que j'avais glissé sous son haut, et qui caressait le bas de sa poitrine.

N'importe quel endroit d'ouvert... Il devait être une, deux... ou mille heures du matin, enfin, tard, quoi. Qu'est-ce qui pouvait encore être ouvert? L'Endless Night, le Lucky Money...? Un Hôtel...? Peu importe. Je m'accroche à elle, et mes lèvres viennent se planter dans son cou. De toutes façons, tout le monde nous a déjà vues nous embrasser...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Ven 18 Nov - 2:52
Je sens mon cerveau quitter le monde des vivants petit à petit. Ça faisait longtemps que je n’avais pas bu autant de mélange, Ed a bien chargé les verres, quel enfoiré. Mon regard jongle entre les yeux de la brunette, ses lèvres puis sa poitrine, ça me tourne la gueule bordel, je m’en mords la lèvre inférieure de vouloir l’embrasser encore et encore. La planète tourne du mauvais sens aujourd’hui.

- Je décide que je te lâche pas de la nuit... T'as qu'à m'emmener n'importe où ou c'est ouvert. Et "discret"....

Mon sourire s’intensifie à l’entente de son dernier mot. Je m’imagine déjà à la faire gémir de plaisir, à la voir m’en redemander plus jusqu’à qu’elle tombe d’épuisement, de sentir son corps nu contre le mien et… STOP ! Faut arrêter la drogue Kelya. Je me mets soudainement à rire de toutes ses pensées indécentes qui hantent mon esprit. C’est un foutoir intérieurement, alcool + perversité ne font pas bon mélange. Les caresses qu’elle inflige à ma poitrine me donne envie de la plaquer à nouveau contre le comptoir, mais il ne faut pas, l’endroit est beaucoup trop public pour ce genre de choses… Putain mais à quoi je pense ?! A son corps, à ses seins, à son entre-jambe qui s'humidifie sous mes doigts...

Un courant électrique me traverse de la tête aux pieds lors du contact de ses lèvres sur mon cou. Les regards sont braqués une nouvelle fois sur nous mais cette fois, je laisse ces cons nous regarder librement. Qu’ils se rincent une dernière fois l’œil, ça prendra fin très rapidement. J’attrape subitement le menton de Skye, ramenant sa tête en direction de la mienne et l’embrassant langoureusement sous le regard de toutes cette crapule se bourrant la gueule. Une fois le roulage de pelles terminé, j’attrape gentiment la main de ma meilleure ennemie, l’entrainant hors du bar sous la déception des clients.

-Allez tous vous faire sodomiser !

Ouai, je sais pas trop pourquoi j’ai sorti ça, mais en tout cas, ça m’a fait rire. Bah ouai, je rigole de ma connerie, je suis bonne spectatrice de moi-même, c’est le principal –c’est surtout l’alcool enfaite-. Une fois sortie du bar, je plante mon regard dans celui de l’étudiante pour lui balancer gaiement.

-Nous allons au….

J’imite le roulement de tambour, toute contente de mon imitation bien foireuse.

-Casino !

De toute façon, j’ai rien dépensé pour le bar, j’ai de l’argent à perdre et peut-être à gagner si la chance est avec moi. Je connais même plus son fucking nom à celui-là...

-T’as intérêt de me porter chance chérie !

Un petit sourire se dessine au coin de mes lèvres. Ai-je une idée derrière la tête malgré mon cerveau en pls ? Peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 20
Localisation : Trois coups en avance
Ven 18 Nov - 8:25
Elle se met à rire, et je sens bien qu'elle n'est pas vraiment insensible au contact du bout de mes doigts. Je me demande à quoi elle pense en ce moment...? Quand elle prend ma main - avec une douceur étonnante la connaissant - pour m'emmener dehors, elle lâche un "-Allez tous vous faire sodomiser !" aux clients déçus de notre départ. Je ne comprends pas très bien ce qui se passe d'un point de vue déplacement dans l'espace, ça tourne un peu. Mais on finit par sortir toutes les deux en riant comme des bossues.

Shadow's City devrait être sombre et silencieuse. C'est la nuit. J'imagine que j'ai encore tout un monde à découvrir... Mes neurones terminent lentement leur décrochage. J'avais la tête qui tournait, maintenant tout devient clair et simple.

Je pense que c'était les lumières de la ville, et le bruit de la vitesse, le fourmillement caractéristique des véhicules antigravité dans les virages, planant à quelques centimètres du sol, et ses yeux noirs qui se plongeaient dans les miens. C'était toutes ces boutiques brillantes de néons, ces pubs enfumés à la vitrine tamisée et aux éclats de rires étouffés qui éclairaient la ville d'une veilleuse pour ceux qui refusent de se coucher trop tôt, et cette toile de ruelles entremêlées et de raccourcis encore inconnus autour de nous. C'était elle, mon guide pour la soirée, sa main dans la mienne, son sourire en coin. C'était l'odeur chaude et douce de la ville mélangée à celle du bitume encore humide de la journée, et celle des cigarettes qui restait imprégnée sur nos vêtements. Le bruit assourdi du beat d'une boite de nuit lointaine, le bruit d'un millier de battements de coeur des personnes autour de nous.

Je n'avais jamais réalisé qu'il y avait d'aussi jolie couleurs dans une ville d'Ombre. Ni qu'une telle envie de vivre pouvait encore couler dans mes veines. Humains, mutants? A ce moment-là, ce n'est pas qu'il n'y avait plus de différence - juste qu'elle n'avait plus la moindre importance.

- Nous allons au… Casino! T’as intérêt de me porter chance chérie!

Je pense que j'ai compris seulement quelques minutes plus tard où est-ce qu'on allait. J'avais l'impression qu'on marchait deux fois plus vite que ce que mon cerveau était capable d'enregistrer et... C'est une sensation complètement nouvelle, pour moi. Kelya m'aidait à marcher, heureusement... Je ne trouvais pas ça vraiment important; je le pensais, tout ce que je voulais pour le moment, c'était rester avec elle. J'avais peur de me retrouver seule après avoir goûté à sa compagnie... A ses lèvres. Et j'avais envie de goûter à beaucoup d'autres choses encore.

Alors qu'elle me fait traverser la route - on se fait klaxonner par un type et on lui répond par un fuck en riant comme des dindes - je proteste pour la forme, en rigolant.

- T'es sûre que c'est une bonne idée? J'ai pas la moindre...

Je cherche un mot, qui ne vient pas. Pourtant je l'ai utilisé il y a littéralement moins de quatre secondes.

- ...Je sais pas du tout comment on joue ni rien!

Je pense vaguement me souvenir que le Lucky Money n'est pas très loin de là où on se trouve... Et effectivement, on ne tarde pas à se retrouver devant. La ville passe de "pas encore trop sombre" à "tellement brillante qu'on pourrait bronzer devant la façade". La soirée s'annonce plus longue que prévu...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 518
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 27
Localisation : A traîner en ville
Dim 25 Déc - 21:19
P'tit up par là?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Première cuite ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» C'est toujours dur de ce réveiller de sa première cuite... [libre]
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Archives RPs-
Sauter vers: