Revenir en haut Aller en bas
Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Une rumeur?
Top-sites



 :: Hors RP :: Archives RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après l'effort, le réconfort ~

avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Lun 7 Nov - 5:09
Un soutif de sport, un short moulant, chaussures de sport montantes, et sac à dos, je trottine tranquillement dans le grand parc depuis bientôt 1 heure. Faut bien entretenir ma forme avec tous les mikados que je bouffe chaque jour. Un petit sprint pour m’épuiser bien comme il faut, je reprends ensuite ma respiration, mains sur les genoux, les yeux tournés vers le sol. Me voilà au niveau de l’étang, la pointe de vitesse m’a tuée, faut que j’arrête la fumette bordel ! Je pose mon cul dans l’herbe, sortant de mon sac ma bouteille d’eau pour m’hydrater. Waw, je suis morte, je ne transpire pas des masses pourtant, mon endurance a vraiment baissée. Mon regard scrute l’horizon avant de s’arrêter sur une silhouette familière assise sur un bac. Mademoiselle nichons ?! Je n’hésite pas un seul moment à m’avancer vers la jeune enseignante habillée d’un haut mettant en valeur sa généreuse poitrine. Elle est entièrement absorbée par son livre et ne m’a apparemment pas captée. Bon, je fais quoi ? J’opte pour ne pas la déranger, moi, ça me foutrait les nerfs si quelqu’un me faisait chier pendant ma lecture. Je me contente de m’assoir à ses côtés, m’allumant une cigarette sans tarder. Après l’effort, le réconfort ! Mes yeux ont également droit au réconfort, plongés dans l’énorme décolleté de la prof. J’essaye de me faire discrète, promis !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 06/11/2016
Localisation : Sous ton lit, petite élève.♥
Lun 7 Nov - 5:27
Cette première journée en tant qu'enseignante fut éreintante. Après ma petite discussion avec Kelya, je sentais que quelque chose n'allait pas. C'est vrai quoi, cette gamine qui avoue malencontreusement qu'elle aimerait voir ce qu'il y a sous mes vêtements... Pauvre de moi, pensais-je. Comment suis-je censé contenir ma libido débordante alors que de jolies petites étudiantes me lancent de tels propos? Enfin.

Aujourd'hui, c'est détente. J'embarque l'un de mes fameux bouquins parlant des mutants et de leur place dans la société actuelle, et je m'empresse de quitter mon petit appart, rejoignant le grand parc. Je marche pendant quelques secondes pour observer les lieux, c'est plutôt sympa ici, j'arriverai sûrement a retrouver mon calme. Quelques mètres plus loin, j’aperçois un banc, je m'y assois donc calmement, respirant à plein poumons. Ah ouaaais. Je me sens bien là. Je ferme les yeux quelques secondes profitant un maximum de cet air frais, puis j'ouvre le livre, me remettant tranquillement à ma lecture. Mes yeux dévorent chaque mot, chaque ligne et finalement chaque page. Je perçois vaguement un mouvement à coté de moi, mais je n'y prête pas attention, après tous, ce banc n'est pas à moi. C'est un bien public. Je continue à lire, sans même regarder qui est venu s'asseoir ici. L'air devint soudainement bien moins frai et revigorant, je fronce légèrement les sourcils alors que je décroche péniblement mes yeux du livre. Ma tête se redresse lentement, se tournant vers la source de ce qui semble être de la fumée, à vue de nez, bien sur.

La réflexion que j'étais en train de mener dans mon esprit quant au livre que je lisais, vola soudainement en éclat alors que mes yeux se posent sur la chevelure brune et sur les lunettes de l'étudiante si redoutée par mes hormones. Un sourire crispé apparaît sur mes lèvres. Putain. Mais qu'est ce que tu branles là, toi ?! T'as pas de exercices supplémentaires à faire? Je te l'ai prêté pour quoi ce foutu manuel !

- Kelya, eh bien, quelle surprise.

Une surprise de mauvais goût pour tes pensées obscènes, mais une bonne pour l'enseignante sérieuse que tu es. Malgré que mon regard soit posé sur son visage, j'entrevois clairement la peau que laisse dépasser son soutien gorge de sport et ce short, bien trop court. Ne baisses pas les yeux Kaz.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Lun 7 Nov - 20:06
Elle semble ravie de me voir ! Non en vrai, elle a l’air tendu, ouai, son sourire exprime un sentiment de ce genre. Mauvaise surprise pour mademoiselle nichons ?

- Kelya, eh bien, quelle surprise.

J’esquisse un léger rire, reprenant mon sérieux par la suite, tirant longuement sur ma clope, recrachant la fumée en direction du ciel. Elle doit penser que je la suis, mais ce n’est qu’une coïncidence qu’on se croise ici. Elle va finir par avoir peur de moi si ça continu… Quoi que la dernière fois, elle n’avait pas l’air contre une partie de jambes en l’air. Bon, faut que j’arrête de fantasmer sur ma prof putain !

-Continuez à lire votre livre, je prends juste une petite pause et je me barre.

Je croise les jambes, passant mon bras gauche derrière le dossier du banc. « La prochaine fois que tu essayes de me faire passer un message, essayes de le faire plus discrètement. D'accord? », cette phrase tourne en rond dans ma caboche. Je me mordille le coin de la lèvre inférieure. Cette prof n’est pas hétéro, ça c’est une évidence.

-Pardonnez-moi de vous avoir déranger, je pars bientôt, promis.

Prenons un peu de distance pour le moment et voyons comment elle réagit. Mon regard dans le sien, je lui adresse un joli sourire avant de me perdre dans les nuages au-dessus de ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 06/11/2016
Localisation : Sous ton lit, petite élève.♥
Lun 7 Nov - 21:57
Elle laisse retentir son rire avant qu'un silence s'installe lentement pendant qu'elle tire sur sa cigarette. Qu'est ce que tu fais là toi ? Me demandais-je intérieurement, sans la quitter des yeux.

-Continuez à lire votre livre, je prends juste une petite pause et je me barre.   

Un sourire fin s'installe enfin sur mes lèvres alors que je me redresse légèrement, fermant le livre et le posant à coté de moi. Mes yeux doivent rester sur son visage, je dois rester attentive. Bien sur que je meurs d'envie de regarder ses cuisses, ses hanches, et même sa poitrine et ses fesses qui doivent être merveilleusement moulées dans ce short court... Alors que je laisse mon esprit divaguer, ses mouvements me ramènent sur New Earth. Ses jambes se croisent et son bras gauche glisse derrière le dossier du banc, offrant un point de vue de choix sur sa poitrine. Je serre délicatement les dents, essayant de me gifler mentalement pour arrêter mon imagination qui dérive salement. Cette gamine est une foutue bombe, et elle le sait. Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure et je manque de balancer mon livre, ce geste... Un frisson discret parcourt mon échine alors que je me contente de sourire, normalement. Va falloir que je gardes mes distances avec cette gosse, ou alors, elle passera une nuit des plus agréable en ma compagnie.

-Pardonnez-moi de vous avoir déranger, je pars bientôt, promis.  

Ses yeux rencontrèrent les miens, alors qu'un sourire illumine son visage. Un sacré sourire ceci dit, étincelant. Je laisse un soupir s'échapper d'entre mes lèvres alors que mes dents apparaissent dans un sourire large, je me tourne légèrement vers elle. 

- Ta présence n'a rien de dérangeante, mais dis moi... Pourquoi ne pas avoir choisi un autre banc pour ta petite pause ? 


Ce foutu parc possède une bonne dizaine de banc, alors elle ne me fera pas croire que c'est le hasard qui l'a conduit ici.

- C'est plutôt curieux, n'est ce pas? La façon dont tu te retrouves attirée par moi malgré les nombreux autre endroit que tu aurai pu t'approprier. soufflais-je en croisant les jambes à mon tour, mon regard se veut perçant, insistant, mais également joueur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Lun 7 Nov - 22:45
Tiens, ce nuage ressemble à des fesses et l’autre à côté, c’est une licorne portant des couches. Drôle de formes ces foutues taches blanches !

- Ta présence n'a rien de dérangeante, mais dis moi... Pourquoi ne pas avoir choisi un autre banc pour ta petite pause ? 

Un autre banc ? J’observe le tour de l’étang avec attention et c’est vrai que les bancs ne manquent pas. Seulement, il n’y en a aucun avec une si jolie jeune femme.

- C'est plutôt curieux, n'est ce pas? La façon dont tu te retrouves attirée par moi malgré les nombreux autre endroit que tu aurai pu t'approprier.

Je ne peux m’empêcher de sourire. Attirée par elle ? Elle n’a pas tort, qui aurait cru que j’aurai un jour une prof aussi bonne en même temps ? Personne, surtout qu’elle a pris la place de l’autre con, c’est doublement un bon point. Une dernière bouffée de nicotine avant d’écraser ma clope au sol de mon pied gauche, mes yeux sombres se plantent dans les océans de madame. Elle veut jouer, je le vois parfaitement. Soit.

-Vous êtes lesbienne Cassidy ?

Je n’ai pas pu m’empêcher de regarder son prénom en allant remettre un devoir dans la salle des profs. Je ne quitte pas ses yeux, une étincelle semblable à la sienne dans le regard.

-Je me suis dit que vous aviez peut-être besoin de compagnie ?

Mon sourire s’accentue suite au sous-entendu de cette phrase. C’est ma prof, je le sais, mais je ne peux m’empêcher de penser qu’elle est vraiment canon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 06/11/2016
Localisation : Sous ton lit, petite élève.♥
Lun 7 Nov - 23:07
J'attends patiemment une quelconque réaction de sa part. J'ai toujours ce sourire aux lèvres et mes yeux ne veulent décidément pas quitter les siens. Elle jete son mégot, l'écrasant au sol avant de tourner ses pupilles noires vers moi. Aller, balance la ta réplique, je sais que tu n'en restera pas là, Kelya.

-Vous êtes lesbienne Cassidy ?   

Touchée. Je ne m'attendais pas à ça, je dois bien l'avouer. Mais je ne laisse rien transparaître, laissant simplement mes lèvres s'entrouvrirent légèrement avant de rire discrètement, posant ensuite  mes incisives sur ma lèvre inférieure, plissant légèrement les yeux. Petite maligne.

-Je me suis dit que vous aviez peut-être besoin de compagnie ? 

De la compagnie? Je peux en trouver n'importe quand et n'importe ou, de "la compagnie". Je ne vais pas dire cela, ou elle s'imaginera que je suis le genre de fille a courir les rues à la recherche d'un plan cul... Bien que ce n'est pas totalement faux. Mes dents quittent enfin ma lèvres alors que je lèche celles ci lentement, un sourire en coin accroché aux lèvres.

- N'oublies pas qui je suis Kelya, même si je ne suis pas sur mon temps de travail, je reste ton enseignante. Et même sans ce statut, il me semble que tu me dois un minimum de respect.

Dire cela avec un sourire, c'est incohérent, mais tellement amusant. Sans aucune gêne, je fais glisser mes cuisses sur le banc, me rapprochant d'elle, ma tête pivote et mes lèvres vont se glisser près de son oreille.

- J'espère que tu ne penses pas que la gentille enseignante est la seule facette de ma personnalité, tu pourrais être surprise. Un léger rire, et je m'écarte de nouveau. Non, je ne compte pas rester trop près de cette gamine, qui sait ce qu'elle pourrait tenter? Je me remet donc à une distance raisonnable, ayant toujours un sourire joyeux aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 238
Date d'inscription : 29/10/2016
Localisation : Dans ta douche
Mar 8 Nov - 0:16
Ce qu’elle fait avec ses lèvres, c’est assez déstabilisant, mais carrément sex’ !

- N'oublies pas qui je suis Kelya, même si je ne suis pas sur mon temps de travail, je reste ton enseignante. Et même sans ce statut, il me semble que tu me dois un minimum de respect.

Son sourire trahit le semblant de sérieux dont elle a fait preuve. Nous ne sommes pas en cours Cassidy, vous n’êtes, en ce moment-même, pas ma prof et je ne suis plus votre élève. Je ne bouge pas lorsque je la vois s’approcher, de plus en plus près, sentant son souffle sur mon oreille. Mon corps frissonne instinctivement, mes oreilles étant le point le plus sensible de mon anatomie.


- J'espère que tu ne penses pas que la gentille enseignante est la seule facette de ma personnalité, tu pourrais être surprise.

Madame montre ses crocs ? Elle veut se faire dominante et me dominer ? Tu n’arriveras pas à tes fins Cassidy. Je repense à mon expression foirée de la fin du cours, me mettant à rire de ma connerie. C’est vrai que j’aimerai voir son corps nu dans mon lit. Elle reprend ses distances. Quoi, déjà fini ?

-Vous savez Cassidy, j’aime les surprises, surtout les bonnes.

Je me relève suite à mes mots, échauffant mes chevilles, le sourire toujours présent.

- Qui ne dit mot, consent.

Elle comprendra où je veux en venir. Mes chevilles en état de reprendre, je prends une gorgée d’eau avant de repartir trottiner.

-A bientôt mademoiselle Kaerdan.

Un petit rire m’échappe et me voilà qui disparait peu à peu du champs de vision de la jolie demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 516
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 27
Localisation : A traîner en ville
Dim 2 Avr - 13:51
Up?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Après l'effort, le réconfort ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort. [Libre]
» Après l'effort, le réconfort (message de soutien au staff).
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Archives RPs-
Sauter vers: