Revenir en haut Aller en bas
Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Une rumeur?
Top-sites



 :: Hors RP :: Archives RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maudit [Alistair]

avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Mer 2 Nov - 4:37



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Maudit feat Alistair



Comme chaque soir où j'ai pas envie de chasser l'ivrogne, ceux qui consiste à les suivre et à leur faire la peur de leur vie pour m'entraîner ma vision et ma dissimulation, je me rend à l'étang, alors je sais pas pourquoi mais cet endroit semble me détendre, puis à ici on y croise jamais personne donc c'est tout bénef' pour moi. Comme lorsque je n'ai pas envie de chasser l'ivrogne, j'ai mon t-shirt blanc, mais pas de veste, un slim bleu foncé et j'ai toujours mes bottes brunes, qui sont en fait ma seule pair de chaussure. Pour cacher mes yeux aux éventuels inconnus, j'ai arrangée ma tresse pour que quelques mèches de cheveux me tombent devant ceux-ci.
J'ai glissée grâce à de l'adhésif une dague sous mon t-shirt assez ample pour que l'on ne la remarque que au touché.
Je suis appuyée contre une rambarde en bois et je fixe l'eau, perdue dans mes pensée.
Quand un bruit résonne dans mes oreilles et trouble mon moment de tranquillité.Je ne bouge pas et fais comme si de rien n'était, me comportant comme quelqu'un de "normal". Cette fois-ci, je sens un regard dans mon dos, alors je dis à voix haute sur un ton naturel...

- Qu'est ce que tu veux le voyeur ?

Je ne me retournerais pas, et je vais faire bien attention à ce qu'il ne croise pas mon regard, mais avec un peu de chance, il décidera de faire demi-tour.


© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Ven 4 Nov - 22:41
L'air commençait à se faire lourde depuis peu au labo. Les dernières recherchent étaient peu concluantes et cela énervait de plus en plus Alistair, la colère déformant encore plus son visage déjà monstrueux. La fin de la journée arrivait et le scientifique ressentait le besoin de se calmer, de se changer les idées. Il mit donc cap sur l'étang, un endroit qu'il connaissait pour son calme et sa sérénité. Habillé de son costume noir, chaussures de ville, son chapeau et, sécurité oblige, une arme de poing sous la veste. Il se gara et descendit, humant l'air frai de ce coin de nature.

La nature y était reine, on pouvait y entendre la vie s'épanouir. IL sentait déjà son esprit devenir calme et un sourire naturel lui vint sur son visage. Puis, approchant de l'étang, il eut une vision des plus... surprenantes. Une jeune femme à la vue des courbes dessinées par la lumière de nuit, habillée librement. Elle semblait elle aussi être venue se reposer. Vlad fit un faux mouvement, elle l'entendit et le traita de voyeur en lui demandant ce qu'il voulait. L'homme garda une moitié de sourire en enlevant son chapeau, se rapprochant de l'étang mais restant à distance de la femme, car on ne sait jamais à qui on a à faire.

-Oh rien de ce qui vous concerne madame. Je ne faisais que me relaxer dans un endroit charmant comme celui ci.


Les yeux. Il voulait les voir, savoir si elle était apte à une discussion du soir ou si il allait mettre un terme à leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Sam 5 Nov - 0:03



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Maudit feat Alistair



- Oh rien de ce qui vous concerne madame. Je ne faisais que me relaxer dans un endroit charmant comme celui ci.

J'aime pas ça, ça sent pas bon cette histoire... Je ne dois surtout pas me retourner, en aucun cas... Je remis j'inclinais la tête en avant pou être sûr que mes yeux étaient parfaitement dissimulés.

- Mouais, j'espère...

Pensant qu'il voulait peut être voir le l'étang, je me décalais de quelques pas avant de m'assoeir sur le sol en ramenant un genou vers ma poitrine, fixant l'eau et ainsi j'étais sûr que personne ne verrais mes yeux, et puis au cas, je pourrais prétexter que je ne supporter pas être assez proche pour que l'on puisse me détailler, bon ok c'est pas crédible mais bon. Alors sans le regarder, je lui posait une question, histoire de pas avoir l'air louche...


- Et, sinon... Vous êtes ?

Je priais intérieurement pour qu'il ne voit pas mes yeux, de toute façon je ne lui rendrais pas la tâche facile, j'essaierais de passer pour une innocente qui déteste les mutants, enfin qui en a une peur bleue, et à chaque fois que je regarderais dans sa direction, j'aurais les yeux fermés, histoire d'être sûr qu'il ne les voit pas... Mais au cas où j'ai quelques astuces...

© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Sam 5 Nov - 20:19
La jeune femme ne semblait vraiment pas rassurée par les dires de Alistair, qui se tenait droit à une certaine distance de sécurité. Au fil des ans, il en a vu des habilités dépassant toutes les normes humaines. Ces malédictions qui font la malheur de la race humaine. Et là en l'instant, tout ce qu'il voulait c'était voir les jolis yeux de cette femme. Savoir si elle était maudite. Mais sa posture était des biens suspicieuses. Généralement, on veut toujours voir à qui on parle. Mais pas elle, peut être était elle trop timide. Puis elle lui demanda qui il était, le faisant sourire quand à la discussion qui partait directement sur les présentations.

-Et bien, un homme qui voulait se ressourcer, après une immonde journée de travail. Et vous?


A votre tour jeune femme. Si distante, si étrange. Alistair veut des réponses et il les aura. Mais il ne faut pas la brusquer, elle peut toujours être une simple civile. Auquel cas, il serait aussi amical qu'un agneau. Il tourna la tête vers elle.

-Désolé si je suis oppressant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Sam 12 Nov - 12:43



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Maudit feat Alistair


- Et bien, un homme qui voulait se ressourcer, après une immonde journée de travail. Et vous?

Ouais, une immonde journée de travail... Ok ok tout le monde à des journée immonde, comme moi aujourd'hui, mais la méfiance est toujours nécessaire.

- J'ai eue une journée pas motivante c'est tout.

Ouais, journée de merde on va dire. J'ai d mal à digérer l'arrivée de ma nouvelle coloc' après tout je pensais toujours être seul dans cet apart... C'était MON chez moi, mais maintenant je crois que je vais devoir m'ouvrir à ma vie sociale.

- Désolé si je suis oppressant.

J'émis un léger rire. Oppressant c'est le mot, je pensais être tranquille et j'ai la sensation que tout ne va pas forcément bien ce passer.

- Non, je n'aime pas la présence des autres.

Ce qui est totalement vrai, même si je me sens un peu mieux avec les mutants, mais j'ai l'impression que tout change dans ma vie. Tout va changer... Je ressers mes genoux contre moi et je fixe l'étang, mes cheveux cachant toujours mes yeux.


© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Dim 13 Nov - 1:06
Suite aux diverses réponses de la jeune femme, Al' se retrouvait un peu dans le ressentiment de la jeune femme. Oui, la motivation était un manque ces derniers jours. Ne faisant qu'augmenter l’agressivité de l'homme. Mais cette vision d'une nature reposée, parlant ç une étrangère malgré le monde actuel était quelque chose de vraiment reposant. Mais elle ne voulait toujours pas regarder dans sa direction, ne lui montrant pas ses yeux. Ce qui était très suspect d'ailleurs mais il ne fallait pas gâcher ce moment. Il prit sur lui pour ne pas forcer les choses, prenant un cailloux plat et le jetant sur l'eau de l'étang. Essayant de faire des rebonds.

-Il est vrai que la solitude est parfois un bon compagnon.

Et c'est vrai. Le plus souvent, personne n'est là pour vous mais on s'y fait. Il tourna la tête légèrement vers la jeune femme. Peut être une fugue, il n'y avait aucune voiture là où il s'était garé. Quel était ce sentiment? De l'empathie? Pour une personne aussi seule que lui à l'instant? Bizarre et intrigant. Il était scientifique mais parfois, il éprouvait des choses inexplicables. Il détacha son regard d'elle et regarda brièvement le ciel, celui de la nouvelle terre.

-Vous venez souvent ici?

Question comme une autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Jeu 17 Nov - 18:14



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Maudit feat Alistair


-Vous venez souvent ici?

Mmh... méfie toi Jiza, tu sais pas si c'est un mutant, alors ne fais pas ta petite pub pour tes affaires illicites !

- Mouais, ça dépend, je viens le soir.

Et quand je sèche aussi, c'est à dire quasi tout le temps, les études ça m'a pas toujours passionnée. Sinon le gymnase c'est pas mal aussi. Bon c'est pas tout mais je crois que je vais aller justement à celui-ci vue que monsieur ne semble pas décidé à partir.

- Bon, moi je vais y aller.

Je me lève et j'enlève la poussière de mes vêtements d'une rapide mouvement de main avant de partir en direction du gymnase passant derrière l'homme, mais je ne prend pas forcément soin de cacher mes yeux car je passe derrière lui...

© REIRA DE LIBRE GRAPH


-HRPG : Alors, Alistair, saisiras-tu ta chance pour voir les yeux de la ptite Jiza ?-

_________________
remerciement (par ce que je suis sympa):

Merci Kaka !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 515
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 27
Localisation : A traîner en ville
Dim 25 Déc - 21:19
P'tit up par là?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Lun 2 Jan - 16:16
Elle décide de bouger. Elle s'en va. Par politesse, même si elle ne regardait pas, il hocha la tête pour la saluer. Pour une fois Al' semblait vraiment serein. Mais là, la jeune femme se rapprochait de lui. Sûrement pour aller dans un endroit quelconque dans cette direction. Et l'instinct d'Alistair reprit le dessus, vouloir voir les yeux de la brune. Toutefois là encore, il y avait quelque chose l'empêchant de se retourner brusquement pour la regarder.

Premièrement: si elle était humaine, elle le prendrait pour un cinglé, ce qui pourrait nuire à son image déjà peu amicale au premier regard. Deuxièmement, si ses doutes sont fondés, elle pourrait être dangereuse pour lui, car non armé. Alors il attendit qu'elle fasse quelques pas, regardant la nature pour calmer son rythme cardiaque s'étant accéléré. Puis il reprit la parole.

-Au plaisir de vous reparler un jour.
(HRP: je te présente mes excuses pour ce retard injustifié QwQ j'acce^te tout gage pour me faire pardonner)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Lun 2 Jan - 22:14



JE PEUX TE FAIRE SORTIR DE LÀ... MUTANT

Jizara
Mutante

Maudit feat Alistair


- Au plaisir de vous reparler un jour.

Je m'arrête de marcher quelques instants le temps de lui répondre.

- Ouais... Si on se recroise un jour.

Alors que je m'éloigne, je touche mon ventre, vérifiant que ma dague est toujours là. "PUTAIN !"
Je m'arrête, les yeux écarquillés, complètement paniquée. Je me retourne légèrement, et je la remarque de suite, elle est là-bas, près de l'endroit où je me suis assise. Ce putain d'adhésif n'a pas tenu ! Bordel ! Je suis pas dans la merde là ! Je me creuse le crâne pour trouver un moyen de la récupérée. Réfléchis Jiza, réfléchis !
Je vais prendre le risque de revenir discrètement, après tout je ne peux pas la laisser là bon sang !
Je me glisse dans u coin sombre et je commence à bouger discrètement dans l'obscurité, les yeux rivés sur ma précieuse dague, marchant sur les feuilles et les branches aux sols, provoquant de faible craquement qui, je l'espère, ne viendront pas alerter l'homme. Bon, maintenant il faut que je trouve un moyen de la récupérer.
Mes yeux bleu glacés et mon t-shirt blanc ne me facilite pas la tâche pour me dissimuler, mais je me concentre, peu être trop, car je n'ai pas vue l'homme se retourner.

MERDE !

© REIRA DE LIBRE GRAPH


-HRPG :Ma vengeance sera terrible ! MOUHAHAHAHA-

_________________
remerciement (par ce que je suis sympa):

Merci Kaka !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Mar 3 Jan - 6:55
C'est bon elle est partie. Alistair soupira, venant replonger son regard sur la nature. Enfin du repos, du simple et réconfortant repos. Les bruits ambiants le bercent et son esprit divague. Après un temps semblant être une éternité, un mouvement, sûrement dû à une bête le fit tourner. Ce n'était pas une bête, mais la jeune femme. Retournée à sa place, voulant récupérer.. une dague? Oui, c'était bel et bien une dague. Et tous les doutes de Vlad s'envolèrent avec l'accélération de son rythme cardiaque. Une tueuse? Une psychopathe? Pourquoi a t elle une arme sur elle. Seuls ses yeux trahissaient une peur instinctivement, lui faisant froncer les sourcils, rendant son visage masqué bien moins amical. Il recula de deux pas pour avoir le temps de réagir en cas d'agression.

-Et bien ce n'est pas commun de voir quelqu'un se promener avec ce genre d'ustensile, mademoiselle

Dans un éclair de regard, il crut enfin voir cette pupille fendue qu'il redoutait temps. Autant rester prudent, ne pas la provoquer, rester sur la défensive.

-Pourquoi se balader avec cela?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 30/08/2016
Age : 23
Localisation : En train de te suivre
Lun 9 Jan - 13:51



LORSQUE LE MASQUE TOMBE DANS LA FOLIE DES HOMMES

Jizara
Mutante

Maudit feat Alistair


-Et bien ce n'est pas commun de voir quelqu'un se promener avec ce genre d'ustensile, mademoiselle

Je t'emmerde ! Je cours rapidement vers ma dague et je la récupère en m'éloignant le plus possible de lui. Il faut que je trouve un moyen de partir.

-Pourquoi se balader avec cela?

Je lui montre mon doigt d'honneur à la manière d'un bon gros "va te faire f*****".
Quand on veut ta peau, c'est normal de se trimballer avec ça. Normalement les gens ne disent rien, ils ont juste l'air choqué quand ils la voient. Alors bordel pourquoi lui il me pose des questions ?
Je ne sais pas quoi faire, si je me barre en courant j'aurais l'air plus que suspecte.
Je remet ma dague sous mon t-shirt et j'essaie de la recoller comme je le peu avant de partir tranquillement vers chez moi, tout en me méfiant lorsque je passe à côté de lui.
Franchement, j'espère ne jamais le recroiser.
Il est hors de question que je reste ici.

© REIRA DE LIBRE GRAPH


/OUT\ Jiza'

_________________
remerciement (par ce que je suis sympa):

Merci Kaka !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 31/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Alistair V. Turner
The Two-Doctors
Dim 15 Jan - 15:28
Après le geste, des plus provocants, de la jeune femme,Alistair eut une réaction complétement contraire à ce qu'il pourrait faire d'habitude. De sa face visible, son sourcil vint se soulever dans un étonnement des plus risible. Il vit la jeune femme passer non loin de lui mais ne bougea pas, ne voulant pas finir égorgé. Ce serait un sacré coup dur pour ses travaux et l'humanité. Il se tourna vers elle lorsqu'elle était à environ de deux mètres de lui. Il voulait lui faire une autre remarque mais il ne pouvait prévoir sa réaction. Al' resta donc muet comme une tombe, mémorisant le visage de cette jeune femme, bien décidé à en savoir plus sur cette, peut être, mutante armée. Elle disparut en direction de Castlemist, selon les connaissance du scientifique. Cette école est un frein à la guérison des hommes. Il soupira un bon coup, lâchant sans vraiment cacher sa colère:

-On se reverra, mademoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Maudit [Alistair]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Alistair Souleater
» Île au crane + Maudit Graal
» Garadherza, le heaume maudit [LIBRE]
» [I] L'argent Maudit...
» Quelqu'un m'a dit ♦ ft Alistair & Ambroise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Archives RPs-
Sauter vers: