Revenir en haut Aller en bas
Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Une rumeur?
Top-sites



 :: L'Académie Castlemist :: Aile Est :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du silence, je veux du silence [Libre]

avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 12/03/2017
Jeu 16 Mar - 1:12
ft.
Libre
« Du silence, je veux du silence.»
Même si c'est impossible...

Entouré de livres sur les insectes et les fleurs, je n'avais pas réellement mal à la tête. Mais j'étais fatigué de ce bruit constant que faisait tous ses inconnus. D'où le fait que je me sois réfugié dans la bibliothèque. C'était censé être un endroit silencieux mais en réalité, le silence était n'existait pas. Je le savais plus que quiconque. Même dans un jardin en pleine nuit, il y avait du bruit. Les insectes qui sortaient se nourrir, les plantes qui poussaient et rejeter le gaz carbonique... Toujours un son pour éveiller mon intérêt quand j'étais enfant. Je les avais tous appris de mon mieux pour ne plus qu'il me surprenne et m'empêche de dormir.

Et dans ces lieux... C'était différent. Et je savais que ma méthode habituelle ne serait pas applicable. Il me faudrait apprendre toutes les voix, toutes leurs modulations. Je n'avais aucune envie de perdre autant de temps, pas plus que je n'avais envie d'apprendre à les connaître. Je voulais juste qu'ils sachent se taire comme cela était demandé dans cet endroit. Sauf qu'ils étaient tous ineptes à faire cela. Je me massai les tempes. J'avais oublié combien je pouvais être affecté par tous les nouveaux bruits que l'on mettait à ma portée. J'avais oublié que personne ne pouvait m'aider pour me reposer.


Les abeilles sont les insectes les plus important de la création puisqu'elles pollinisent les fleurs et sèment le pollen dans toute nature pour renouveler le cycle et offrir au monde tous les végétaux dont il a besoin...

Impossible de me concentrer. Peut-être aurais-je dû choisir la nature, la forêt ? Après tout, là, j'aurais été en terrain  connu. Je me passai une main lasse sur le visage avant de fermer mon carnet de notes. Je ne pourrais pas travailler dans ses conditions, pas tant que je n'aurais pas trouvé un moyen de me concentrer sur... En fait, sans doute que je devrais justement me concentrer sur les bruits que je connaissais intimement pour en oublier les autres. Je faillis esquisser plus que mon sourire habituel et je fermai les yeux pour me mettre au travail.

Bientôt, je reprenais le début de ma thèse avec une rigueur renouvelée, bercé par les pépiements des oiseaux, les bruissements des pages, les battements de cœurs, les respirations, les crissements du crayon sur le papier. Enfin, j'avais le "calme" dont j'avais besoin. Enfin j'avais la solution qu'il me fallait...

Mais semblait-il que je ne pouvais avoir la "paix" très longtemps... Qui allait oser me déranger ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 18/02/2017
Localisation : DTC
Mar 18 Juil - 1:17

Reyha E. Azarov & Caym Lightbird490 mots ▬ Reyha speak in red
Du silence, je veux du silence.


- Si t'es si sûre de toi, t'as qu'à aller le défoncer.

Le silence se fit alors que les deux garçons qui se toisaient méchamment fixaient leurs regards choqués sur elle. L'apostrophé baragouina un truc incompréhensible, avant que l'autre n'ouvre la bouche:

- Mais si je fais ça, j...

- Tu vas te faire coller? Exact, peut-être même renvoyé à vrai dire. Et c'est moi qui me ferait un plaisir de commander tout ça, mais au moins ça t'auras calmé.

L'insolent rentra sa tête dans ses épaules, avant de filer dans le couloir. L'autre se contenta de rester en place comme un piquet, alors que la pionne lui lançait de ne pas être en retard à son prochain cours. Les sciences n'attendent pas.
Ses mains s'enfoncèrent dans ses poches alors qu'elle soupirait: elle rêvait de vacances, de calme et de sérénité. Et pour toute récompense à ses services auprès de l'administration de Castlemist, Reyha n'avait le droit que de s'occuper des cas problématiques. Fort heureusement, ils n'étaient pas bien nombreux ni bien compliqués... c'était surtout Kelya qui foutait le bordel en général, parfois suivit par Skye - ça l'inquiétait d'autant plus à vrai dire -.

Son portable tourna rapidement dans sa main, alors qu'elle fouillait du regard son mémo. En quelques heures, la brune avait réussi à éliminer la plupart des gêneurs. N'en restait que deux, Adriel et Caym. Il allait falloir qu'elle essaye de trouver au moins l'un des deux. M'enfin, ce n'était qu'une petite plainte, mais comme elle avait eu la flemme de le faire avant...
Deux, trois coups de fils plus tard, la mutante dévalait les marches des escaliers en direction de la bibliothèque. Adriel étant aux abonnés absents, c'était Caym qui allait se la coltiner. Après tout, ce n'était qu'une histoire de bruits. Quels bruits? Aucune idée, soit des engueulades, soit des rires ou peut-être autre chose? Nevermind.

Son regard s'arrêta sur une tête concentrée, alors que ses jambes arrêtaient leur marathon parmi les rayons de la bibliothèque. Et son esprit commençait à vagabonder vers sa pause matinale, alors qu'elle se dirigeait vers le pauvre gosse qui avait enfin réussi à se concentrer.

- Caym? J'ai à te parler.

Son ton était ferme, sans pour autant être menaçant. Il ne laissait aucune place au refus cependant. La rasée posa une de ses fesses sur la table, passant rapidement son regard sur les livres et feuilles qui traînaient avant de prendre la parole d'une voix basse:

- J'ai reçu plusieurs plaintes de vos voisins de chambres à Adriel et toi quand au bruit que vous faites.
Je n'ai pas demandé de précisions, mais quoique ce soit,
elle appuya bien sur le mot en haussant un sourcil, il faut que ça cesse.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 12/03/2017
Dim 23 Juil - 17:21
ft.
Libre
« Du silence, je veux du silence.»
Même si c'est impossible...

Une voix féminine me vrilla les oreilles, me poussant à lever la tête alors qu'elle osait utiliser mon prénom comme si c'était un droit parfaitement commun. Comment dire que dès lors, la conversation commençait mal ? Et que j'avais très envie de la faire saigner des oreilles et d'abandonner son cadavre dans la première décharge venue. Mais je ne pouvais pas faire cela, je me savais surveiller, les scientifiques ayant travaillé sur moi ne voulant pas perdre le fruit de leurs recherches.

Mon regard glacial sur la jeune femme qui n'avait rien d'autre à faire que de commencer une conversation par "j'ai à te parler" sans un bonjour, je me disais que j'allais en prendre pour mon grade sans aucune raison particulière pour le coup. A moins que les garçons qu'avaient tabassé Adriel était allé le dénoncer. Hum... Avec un sourire presque cordial. Presque puisque la politesse n'était pas du tout un trait de caractère de mon interlocutrice, je taillai mon crayon et j'écrivis sur mon calepin que je lui tendis ensuite.

Bonjour, oui, je vais bien, merci de poser la question. Et vous comment allez vous ? Et puis, qui êtes vous et de quel droit m'appelez-vous par mon prénom ?

Si elle s'était attendu à entendre ma voix, elle allait être déçue. Je n'avais aucune idée d'à qui j'avais à faire et le fait qu'elle s'installe sur la table avec la possibilité d'écraser mes feuilles avec ses fesses me fit quelque peu tiquer. Et elle poursuivit sur sa lancée en plus. Quoi, Adriel et moi faisions trop de bruits ? Je ricanai silencieusement. Oh, peut-être bien, j'avais quand même rendu le blond fou furieux plusieurs fois. Mais de là à dire que nous étions plus bruyants qu'eux, c'était une bonne blague.

Jouant avec mon crayon, je regardai donc la fille avec un sourcil levé, en proie avec une certaine envie de la faire tomber. Dommage que je doive être si sage...

Nous avons quelques disputes Vial et moi, en effet, mais un, je ne parle pas comme tu peux le voir et deux, ses disputes, au nombre de deux ou trois ne méritent pas du tout d'être dénoncés alors qu'ils se permettent de boire de l'alcool dans le dortoir et de se moquer de moi parce que je suis muet.

J'avais souligné le mot "muet" pour bien faire comprendre que la raison de sa venue était plus que risible et stupide. Ah, quand l'hôpital se moquait de la charité, vraiment... Je collai mon dos au dossier de ma chaise, continuant d'observer cette fille... La tête à moitié rasée, des mèches roses. Comment dire ? Elle se remarquait à des kilomètres. Et c'était bien sûr, moi, le muet, que l'on venait emmerder. Parce que pourquoi pas, n'est-ce pas ?

Se sont-ils dénoncés pour avoir dessinés des mots à la bombe sur notre porte ou se sont-ils contentés de faire les victimes ?

Revenir en haut Aller en bas
Du silence, je veux du silence [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je veux faire partie de l'histoire .... (Libre à ceux qui veulent débattre)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Académie Castlemist :: Aile Est :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque-
Sauter vers: